𝐒𝐖𝐀𝐑𝐓𝐙, 𝐭𝐹𝐩𝐞 𝟐

« SWARTZ » est une saga de Gail Shepard.

Note :  ⭐⭐⭐⭐/5

♩ RĂ©sumĂ© :

ATTENTION ne pas lire le rĂ©sumĂ© si vous n’avez pas lu le premier tome !

Gabrielle s’est enfuie loin de l’homme qu’elle aime et qui lui a brĂ»lĂ© les ailes. RĂ©fugiĂ©e au cƓur d’un paradis terrestre, elle tente dĂ©sespĂ©rĂ©ment de se retrouver, mais succombera trĂšs vite aux sirĂšnes de son empire abandonnĂ© en catastrophe.

De son cĂŽtĂ©, David essaye d’apaiser son chagrin et de panser les plaies infligĂ©es par son Ange avant son dĂ©part prĂ©cipitĂ©.

Des circonstances exceptionnelles vont leur imposer de se croiser Ă  nouveau.

ParallÚlement, les sombres menaces qui planent autour de la CEO de Swartz se précisent.

Gabrielle parviendra-t-elle à écouter les explications que David tente désespérément de lui faire entendre ?

Sera-t-elle en mesure de lui pardonner l’affront qu’elle a subi ?

Et si les ombres qui rĂŽdent autour d’elle anĂ©antissaient ce qu’elle a de plus cher ?

♩ Avis :

Tout d’abord, il faut savoir qu’on avait Ă©normĂ©ment aimĂ© le premier tome qui mettait en avant des personnages attachants et une histoire Ă  la fois rĂ©aliste et originale. Ce deuxiĂšme tome ne nous a pas déçues bien qu’au dĂ©but, on a eu un petit peu de mal Ă  rentrer complĂštement dans l’histoire. La deuxiĂšme partie a rehaussĂ© tout ça trĂšs rapidement.

En effet, dans la premiĂšre moitiĂ© du roman, on a eu un peu de mal Ă  cerner certains comportements des personnages. Il faut noter que Gabrielle est un personnage vraiment trĂšs original –avec un fort caractĂšre – et elle ne « fonctionne » pas comme nous ; cela a peut-ĂȘtre eu un impact sur ce point. Mais dans la deuxiĂšme moitiĂ©, on a rĂ©ussi Ă  mieux la cerner, Ă  compatir pour elle, pour ce qu’elle semble avoir vĂ©cu, bien qu’elle soit encore trĂšs mystĂ©rieuse. Quant Ă  David, c’est notre personnage prĂ©fĂ©rĂ©, il a rĂ©ellement Ă©voluĂ© depuis le premier tome. Il a mĂ»ri sous nos yeux, pendant notre lecture et ça, c’est vraiment incroyable ! On a aussi beaucoup aimĂ© Judith qui apporte de l’innocence au rĂ©cit et elle est tellement chou ! En bref, David et Gabrielle sont des personnes imparfaites et rĂ©elles qui ont vĂ©cu des choses assez compliquĂ©es, des moments pas trĂšs beaux et qui aujourd’hui, cherchent Ă  aller mieux, Ă  se dĂ©barrasser des tĂ©nĂšbres.

Le point qui nous a le plus plu dans ce roman, c’est le cĂŽtĂ© intriguant et fantastique de l’histoire qui permet aussi de garder cette additivitĂ© tout au long de la lecture. En effet, Gail, depuis le premier tome, nous donne de mini-indices par-ci, par-lĂ  afin d’attiser notre curiositĂ©. Et elle a bien rĂ©ussi son objectif parce qu’on a juste envie d’en savoir plus. DĂ©jĂ  dans ce deuxiĂšme tome, elle met ce cĂŽtĂ© fantastique davantage en avant, mais on n’en sait pas encore Ă©normĂ©ment ce qui nous donne vraiment envie de lire le tome 3 dans lequel on sent qu’on ne va pas s’ennuyer.

« Il incline la tĂȘte sur le cĂŽtĂ© d’un air amusĂ©.

– Tu es jalouse Butter ?

Mon cƓur cogne fort dans la poitrine, j’ai l’étrange sensation de manquer d’air.

– Pourquoi le serais-je ? Ta groupie ne m’arrivera jamais Ă  la cheville.

David me saisit soudainement par la taille et me plaque contre lui pour enfin caresser lentement ma chute de reins.

– C’est vrai, tu n’as pas Ă  ĂȘtre jalouse de Terry et pourtant tu l’es ! En effet, elle ne t’arrive pas Ă  la cheville ; et non, ce n’est pas une groupie mais une simple collĂšgue. Pour terminer, sache que la seule femme dans ma vie Ă  qui j’ai offert des fleurs, c’est Ă  toi et seulement toi. »

Parlons Ă  prĂ©sent de la romance
David et Gabrielle, ce sont deux grands caractĂšres qui se vouent un amour incroyable, puissant, mais aussi, par moments, destructeur. Ils se font l’amour, ils se font mal, mais ils s’aiment toujours d’un amour tellement beau malgrĂ© leurs nombreuses disputes. En effet, ils sont tous les deux « possessifs » et donc, ils s’emportent rapidement lorsqu’ils voient quelque chose qui ne leur plaisent pas. Personnellement, ça ne nous dĂ©range pas plus que ça (surtout que parfois, un homme possessif, c’est tellement mignon !), mais c’est vrai qu’à certains moments, c’était trop, selon nous.

Pour finir, la plume de Gail est vraiment trĂšs belle, addictive, fluide et agrĂ©able Ă  lire. MalgrĂ© les presque 600 pages de ce tome 2, on l’a lu trĂšs rapidement et ce grĂące en partie, Ă  la plume de Gail. De plus, on sent que Gail y met ton son amour pour Ă©crire ce roman avec lequel on passe de colĂšre Ă  tristesse Ă  amour, etc.

Pour conclure, si vous voulez dĂ©couvrir une romance assez diffĂ©rente, une romance avec des personnages Ă  la fois attachants et mystĂ©rieux, n’hĂ©sitez pas Ă  dĂ©couvrir cette saga ! Personnellement, on attend avec impatience le troisiĂšme tome !

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s