đ—–đ—Œđ—șđ—șđ—Č đ˜‚đ—»đ—Č đ—Œđ—ș𝗯𝗿đ—Č 𝗼𝘂 đ˜đ—źđ—Żđ—čđ—Č𝗼𝘂

« Comme une ombre au tableau » est un roman de Maloria Cassis et Marjy Noname édité chez Hugo New Romance.

Note : ⭐⭐⭐,75/5

♩ RĂ©sumĂ© :

Gala Carrington est une jeune londonienne passionnĂ©e de peinture française. Elle a la chance d’en avoir fait son mĂ©tier, mĂȘme si dans la rĂ©a- litĂ©, elle se retrouve plus souvent Ă  devoir estimer la valeur de babioles sans intĂ©rĂȘt que les tableaux de maĂźtre qu’elle a Ă©tudiĂ©s.

Au dĂ©cĂšs du patriarche Fitzduncan, propriĂ©taire d’une collection de toiles de renom, Gala touche enfin son rĂȘve du bout des doigts et s’envole pour l’Irlande, afin d’Ă©valuer l’hĂ©ritage du dĂ©funt.

Sur place, une ombre plane sur l’authenticitĂ© des Ɠuvres, mais aussi autour de Gala, qui n’imagine pas les retombĂ©es de ses suspicions. Elle devra dĂ©mĂȘler les faux-semblants et dĂ©couvrir Ă  qui faire confiance. À Owen, le frĂšre, qui demeure bien mystĂ©rieux ? Ou Ă  Luke, le fils, qui se montre avenant et charmant ?

Une erreur de jugement pourrait lui coûter cher.

♩ Avis :

Nous avions hĂąte de dĂ©couvrir ce roman avec ce duo d’auteures. On avoue qu’on Ă©tait curieuses de dĂ©couvrir les deux plumes ensemble dans un roman intrigant. On connaĂźt la plume de Maloria Cassis qu’on adore. Et pour ce qui est de Marjy Noname, on a son roman « Five » dans notre PAL ❀ En plus, la couverture de ce roman est juste sublime !

Pour commencer, on a adorĂ© pouvoir plonger dans les descriptions de l’Irlande. Les auteures ont rĂ©ussi Ă  nous captiver et Ă  nous donner envie de visiter ce pays ! En plus, l’ambiance du roman est trĂšs originale. En effet, l’hĂ©roĂŻne travaille en tant que spĂ©cialiste de la peinture française, ce qu’on a trouvĂ© trĂšs intĂ©ressant. Maloria et Marjy ont mĂȘme mentionnĂ© les noms de certaines Ɠuvres et elles ont Ă©galement incorporĂ© des scĂšnes dans lesquelles on voit Gala travailler ce qui le rend l’univers encore plus rĂ©aliste.

Ensuite, on a comme personnages principaux, Gala Carrington et la famille Fitzduncan. On a complĂštement rĂ©ussi Ă  s’identifier au personnage fĂ©minin qui est prĂȘte Ă  tout pour rĂ©ussir et qui est tout comme nous, renfermĂ©e sur elle-mĂȘme. Pour ce qui est des Fitzducan, leur charisme ne nous a pas laissĂ©es indiffĂ©rentes. Les auteures ont rĂ©ussi Ă  dĂ©gager une sorte de charisme intrigant des deux hommes ! Évidemment, notre prĂ©fĂ©rence va Ă  Owen ; les auteurs l’ont dĂ©crit avec une certaine prestance, un charme en plus. La romance entre les deux personnages passe d’abord par un ennemies to lovers qu’on a juste adorĂ©. Les auteures ont trĂšs bien dĂ©crit la tension qu’il y a entre les deux personnages dĂšs le dĂ©but. Le seul point nĂ©gatif, c’est qu’il nous a manquĂ© un dĂ©veloppement des sentiments. Au dĂ©but, la romance est parfaite ; elle se dĂ©veloppe doucement. Mais vers le milieu, on aurait aimĂ© un dĂ©veloppement encore de leurs Ă©motions avant qu’ils s’embrassent. Ça reste tout de mĂȘme une romance toute douce et agrĂ©able.

« – Je n’ai pas pu m’empĂȘcher d’admirer les merveilles que recĂšle cette piĂšce. Chaque objet est authentique et d’une rare beautĂ©.

– Vous ne pouviez pas attendre dans le couloir ? me demande-t-il alors que ses yeux scrutent ma silhouette.

– Eh bien… la porte n’Ă©tait pas fermĂ©e Ă  clĂ© et j’ai pensĂ© que vous Ă©tiez dĂ©jĂ  lĂ . Un travailleur comme vous doit ĂȘtre un lĂšve-tĂŽt si je ne m’abuse.

Je tente une attaque mi- humoristique mi-sournoise. Sa spécialité. Je scrute ma montre et ouvre de grands yeux.

– Oh, mais vous ĂȘtes en retard de cinq minutes ! m’exclamĂ©-je en m’approchant de lui. Comment est-ce possible, moi qui vous croyais ponctuel ?

– Je ne suis aucunement en retard, je vous observe depuis quelques minutes.

Je me sens rougir en l’imaginant sur le seuil de la piĂšce, son regard brun chĂątaigne focalisĂ© sur ma personne. « 

Maloria Cassis & Marjy Noname



Pour ce qui est de l’intrigue, on a adorĂ© dĂ©couvrir l’intrigue autour des personnages et des tableaux. Ça rendait l’histoire plus addictive. Mais on aurait aimĂ© un dĂ©veloppement plus progressiste de l’intrigue. En effet, l’intrigue principale du roman se trouve dans les cinquante derniĂšres pages, alors que ça aurait Ă©tĂ© sympa qu’elle soit introduite vers le milieu du roman pour ensuite, laisser traĂźner des indices par-ci par-lĂ .

Enfin, on a beaucoup aimĂ© le duo de ces deux auteurs. Leurs plumes sont fluides, lĂ©gĂšres et addictives. On espĂšre pouvoir lire d’autres romans de ce duo !

Pour conclure, si vous cherchez un roman agrĂ©able Ă  lire, sans prise de tĂȘte, mais un brin original, il est fait pour vous ! Ou si vous cherchez Ă  sortir d’une panne de lecture, on vous le conseille !

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s