đƒđźđšđ„đąđ­đžÌ, 𝐓𝟏

« DualitĂ© » est le premier tome d’une saga de Lola Besnard.

Note : ⭐⭐⭐⭐/5

♩ RĂ©sumĂ© :

Face aux cartels qui pourrissent la Colombie, les sƓurs Flores n’ont aucune solution. Avant ça, ces nuisibles Ă©taient comme invisibles, inexistant. Mais il a suffit d’un kidnapping, d’une rencontre Ă©trange et surtout d’une vengeance irrĂ©ductible.

Entre guerre des gangs, passions toxiques, trahisons, mensonges et amours destructeurs, le dĂ©but de leurs histoires ne signera qu’une fin inĂ©vitable, la leur.

A deux, tous et toujours plus simple.

♩ Avis :

Quand Lola nous a contactĂ©es pour nous proposer son roman, on n’a pas pu refuser parce qu’on aime tellement l’univers des cartels, de la mafia. On est contentes d’avoir pu dĂ©couvrir une nouvelle auteure et Ă©galement son univers qu’on a Ă©normĂ©ment aimĂ©. Certaines choses nous ont beaucoup moins plu, mais on a trouvĂ© que ce premier tome est en fin de compte, un vrai diamant Ă  l’état brut.

Pour ĂȘtre totalement honnĂȘtes, au dĂ©but du roman, on a eu un peu de mal parce que l’histoire, l’univers et surtout, les personnages manquaient cruellement de maturitĂ©. Heureusement, au fil des pages, les personnages prennent de plus en plus en maturitĂ© et on a rĂ©ussi Ă  vraiment nous plonger dans l’univers. On n’arrivait pas Ă  lĂącher le roman tant il Ă©tait addictif et rempli d’actions.

RaphaĂ«l est sĂ»rement LE personnage qui nous a le plus conquises. DĂšs le dĂ©but, c’est celui qui s’est montrĂ© plus mature et surtout, on a trouvĂ© que sa psychologie Ă©tait bien travaillĂ©e. On a adorĂ© dĂ©couvrir son univers de la mafia ; ce cĂŽtĂ© sombre. Rojo ne se laisse pas facilement impressionner, il est violent, froid et sanguinaire, mais sans pouvoir vous l’expliquer, on a rĂ©ussi assez facilement Ă  nous attacher Ă  lui. Par contre, on a eu plus de mal avec Luis parce qu’il n’avait pas du tout ce cĂŽtĂ© sombre et redoutĂ©. Il Ă©tait plutĂŽt, Ă  nos yeux, le « gamin » en manque d’action. Quant aux filles, on a Ă  nouveau, le mĂȘme scĂ©nario. Bianca est absolument adorable, attachante et mieux travaillĂ©e. C’est le genre de femme Ă  la fois badass parce qu’elle ne se laisse pas faire, mais aussi celle qui peut se montrer trĂšs attentionnĂ©e avec ses proches. Quant Ă  sa sƓur, Alma, on l’a trouvĂ©e plus fade et moins mature. L’auteure la dĂ©crit dĂ©jĂ  comme superficielle, mais on avoue qu’on n’a pas rĂ©ussi Ă  nous attacher Ă  elle parce qu’elle vivait trop dans son petit monde et ça nous a beaucoup agacĂ©es.

« – Tu es un sacrĂ© connard toi, quand tu veux.
(…)


– RĂ©pĂšte pour voir ?


La commissure de ses lĂšvres s’étire dans un sourire.


– C’est fou comme, mĂȘme dans un Ă©tat pitoyable comme celui-ci, tu n’aimes pas ĂȘtre insultĂ©, me nargue-t-elle. »

Lola Besnard

L’originalitĂ© de la romance est qu’il n’y en pas une, mais deux. On a une premiĂšre romance entre Luis et Alma ; et la deuxiĂšme est entre Bianca et RaphaĂ«l. Sans surprise, on a ADORÉ la romance entre RaphaĂ«l et Bianca bien qu’elle aurait pu ĂȘtre lĂ©gĂšrement plus dĂ©veloppĂ©e. On l’a trouvĂ©e plus authentique, plus puissante et forte en Ă©motions et tension que celle entre Luis et Alma Ă  laquelle on n’a pas crue Ă  cause de la rapiditĂ© de leur relation. Bianca et RaphaĂ«l
ce n’est absolument pas une Ă©vidence entre eux, c’est compliquĂ© et surtout, trop dangereux. Mais dĂšs leur rencontre, on sent cette tension et cette attirance physique entre eux qui ne nous a pas laissĂ© indiffĂ©rentes.

Parlons de l’univers de la mafia et des cartels. DĂšs les premiĂšres pages, on est plongĂ©es dans cet univers et directement, on se rend compte que l’auteure a rĂ©ellement fait des recherches pour ĂȘtre cohĂ©rente et prĂ©cise. On a adorĂ© toutes ses idĂ©es autour de la mafia (les soirĂ©es entre mafieux, les Ă©changes, etc.) et surtout, autour des cartels colombiens.

Enfin, on a beaucoup aimé la plume de Lola qui est douce, agréable à lire et addictive. On a senti une évolution de sa plume au fur et à mesure du roman.

En conclusion, de maniĂšre gĂ©nĂ©rale, on a vraiment trouvĂ© que le roman avait du grand potentiel, mais que certains Ă©lĂ©ments auraient nĂ©cessitĂ© un peu plus de dĂ©veloppement pour pouvoir ĂȘtre totalement absorbĂ©es par l’histoire. On est trĂšs curieuses de dĂ©couvrir ce que nous rĂ©serve le tome 2


Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s