𝐋𝐞𝐬 đ›đ«đźđŠđžđŹ 𝐝𝐞 đ‚đžđ§đđ«đžđ„đźđ§đž, đ“đŸ

« Les brumes de Cendrelune » est une saga de Georgia Caldera Ă©ditĂ©e chez J’ai lu.

Note Isabelle :  ♄♄♄♄♄/5

Note Héléna : ⭐⭐⭐⭐⭐/5

♩ RĂ©sumĂ© :

Dans le royaume de Cendrelune, les dieux Ă©pient les pensĂ©es des hommes, et leur ExĂ©cuteur, l’Ombre, veille Ă  condamner tous ceux qui nourriraient des envies de rĂ©bellion.

Or, il semble que certaines failles existent. À l’ñge de 17 ans, CĂ©phise ne vit en effet que pour se venger. Depuis qu’on l’a amputĂ©e d’une partie d’elle-mĂȘme et privĂ©e de sa famille, elle ne rĂȘve plus que d’une chose : s’affranchir de la tyrannie du tout-puissant Orion, Dieu parmi les dieux. Et contre toute attente, il se pourrait qu’elle ne soit pas seule…

♩ Avis :

Ce livre Ă©tait dans notre wishlist depuis que plusieurs bookstagrammeurs en avaient parlĂ©. Il nous a tout de suite intriguĂ©es de par son cĂŽtĂ© fantasy et son cĂŽtĂ© romance. Heureusement que Laure nous l’a offert car il ne fallait pas qu’on passe Ă  cĂŽtĂ© de cette histoire ! On maudit juste l’auteure d’avoir Ă©crit cette fin horrible ! Le seul point nĂ©gatif pour HĂ©lĂ©na est le fait que c’est un tome trĂšs introductif et que les choses ne bougent pas des masses. Bien qu’elle comprenne le besoin de plonger le lecteur petit Ă  petit, elle aurait aimĂ© que les choses changent plus avant la fin de ce tome 1.

Georgia Caldera nous peint un univers original, incroyable, pensĂ© de A Ă  Z. Et quelle imagination ! Nous avons Ă©tĂ© trĂšs surprises par tous les dĂ©tails donnĂ©s et pensĂ©s par l’auteure qui rendent l’histoire d’autant plus rĂ©aliste. Les dieux, des rĂ©pressions, tout est rĂ©flĂ©chi pour crĂ©er une ambiance fantasy de terreur. Pour le coup, on le verrait trĂšs bien adaptĂ© en film ou sĂ©ries !

Parlons des personnages, Verlaine et CĂ©phise. On a eu un coup de cƓur pour ces deux personnages qui dĂ©gagent de la prestance, du courage. Si vous cherchez des personnages courageux, dĂ©terminĂ©s ayant des capacitĂ©s particuliĂšres, foncez les dĂ©couvrir ! On a adorĂ© Verlaine avec l’aura qu’il dĂ©gage, l’auteure arrive Ă  nous faire ressentir cette aura forte qu’il dĂ©gage. Ce qui nous a marquĂ© chez lui, c’est surtout l’originalitĂ© de son personnage. Il est absolument tout ce qu’on veut qu’il soit et en mĂȘme temps, tout ce qu’on ne veut pas qu’il soit. Pour ce qui est de CĂ©phise, que dire Ă  part qu’on rĂȘverait avoir son courage et sa persĂ©vĂ©rance ? Elle nous a Ă©blouies par sa dĂ©termination, bien qu’elle ait Ă©galement des failles, Georgia Caldera arrive Ă  nous peindre un personnage Ă  la fois courageux et Ă  la fois dotĂ© de faiblesses. Pour Verlaine et Cephise, l’auteure a rĂ©ussi Ă  nous montrer le parfait imparfait de ces deux hĂ©ros. Comment leurs failles sont utilisĂ©s en positif.

Bien que la romance n’apparaisse pas encore car ce tome est introductif, l’ennemies to lovers y est prĂ©sent trĂšs clairement. On a complĂštement adorĂ© cette relation entre les deux personnages parce qu’il s’agit RÉELLEMENT d’un ennemies to lovers, pas de simples piques mĂ©chantes. Vous cherchez une romance fantastique oĂč la fille dĂ©teste le garçon ? Vous serez servis ! L’auteure arrive Ă  nous dĂ©crire cette puissante liaison entre ces personnages, cette sensation Ă©trange qu’ils ressentent l’un avec l’autre. Lien fort. MystĂšre autour de leur lien. Une hĂ©roĂŻne qui lui lance des piques sans arrĂȘt. On a hĂąte de voir comment cette relation va se dĂ©velopper dans les prochains tomes et elle risque d’ĂȘtre trĂšs trĂšs intĂ©ressante !

« – Laissez-moi partir, gĂ©mit CĂ©phise, cachant son visage dans ses paumes. Je vous en prie, je voudrais juste rentrer chez moi


– Ça, c’est impossible, tranchai-je immĂ©diatement. Tu as renoncĂ© Ă  ta libertĂ© la nuit derniĂšre, dĂšs l’instant oĂč tu as choisi de me dĂ©fier, ne te souviens-tu pas ? »

Goergia Caldera



C’est la premiĂšre fois que nous dĂ©couvrions la plume de Georgia Caldera et on l’a trouvĂ©e trĂšs joli ! Elle nous dĂ©crit parfaitement un univers sans trop nous donner des phrases complexes qui nous perdraient ! En plus, sa plume est addictive !


Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s