đ‘đšđ©đ©đžđ„đ„đž-𝐧𝐹𝐼𝐬 𝐝𝐞 𝐭𝐞 đđžÌđ­đžđŹđ­đžđ«

« Rappelle-moi de te détester » est un roman de Victoria Arabadzic édité chez Collection &H.

Note : ⭐⭐⭐⭐,5/5 – frĂŽle le coup de cƓur

♩ RĂ©sumĂ© :

Qui aime bien
 donne des envies de meurtre  !

En une fraction de seconde, toute la vie que Camila avait planifiĂ©e s’est Ă©croulĂ©e.

Exit  le fiancĂ© parfait
 qui se rĂ©vĂšle ĂȘtre un menteur et un manipulateur.

Exit  son entrĂ©e en tant que jeune avocate dans le cabinet de son pĂšre
 oĂč travaille son ex.

Exit  l’emmĂ©nagement Ă  deux dans l’appartement payĂ© par papa.

Alors, Camila prend  –  pour une fois  – une dĂ©cision un peu folle : rejoindre sa jumelle, qui a quittĂ© le domicile familial pour se libĂ©rer du contrĂŽle paternel, Ă  Los Angeles pour y passer ses vacances. Sur place, elle dĂ©couvre que sa sƓur s’est plutĂŽt bien dĂ©brouillĂ©e : elle vit dans une splendide villa, en coloc avec les deux acteurs stars d’une sĂ©rie fantastique pour adolescents. Mais si Romeo, le copain de sa sƓur, l’accueille chaleureusement, c’est tout le contraire pour Adam. Le grand brun tatouĂ© ne cache pas son mĂ©contentement et va mĂȘme jusqu’à dĂ©ployer toute son Ă©nergie pour essayer de la faire partir. Mais Camila voit clair dans son jeu  : ses attaques ne sont que l’expression d’un homme qui souffre. Et  lorsqu’elle le surprend en train de se droguer  elle comprend…  Adam est toxicomane. 

♩ Avis :

Victoria Arabadzic est une auteure que nous avons envie de dĂ©couvrir depuis pas mal de temps, la preuve est que nous avons « Break The rules » dans notre PAL ! Finalement, nous l’avons dĂ©couverte avec son nouveau roman et on a passĂ© un excellent moment de lecture ! Ce roman a frĂŽlĂ© le coup de cƓur. C’est le genre d’histoire qui vous fait du bien, qui est addictive. En plus, cette lecture est arrivĂ©e Ă  point nommĂ©, on en avait vraiment besoin !

Nous suivons l’histoire de Camila, une jeune femme dĂ©terminĂ©e Ă  rĂ©ussir professionnellement. On est admiratives de la force qu’elle a de poursuivre pour rĂ©ussir sa carriĂšre ! On a adorĂ© ce personnage fĂ©minin qui au-delĂ  de ce dĂ©terminisme, est sensible, touchante, gentille et attachante. Ça pourrait clairement ĂȘtre une de nos amies dans la vie rĂ©elle. On a Ă©galement adorĂ© cette contradiction tout au long du roman entre sa vie professionnelle et son cƓur, l’auteure rĂ©ussit Ă  ficeler une psychologie dĂ©veloppĂ©e qui nous permet de nous attacher Ă  Camila. Quant Ă  Adam, ça a Ă©tĂ© notre petit chouchou (en mĂȘme temps comment lui rĂ©sister ?). En effet, au-delĂ  de la force qu’il dĂ©gage, il a une vĂ©ritable sensibilitĂ© au fond de lui qui a rĂ©ussi Ă  nous Ă©mouvoir. On a Ă©galement adorĂ© le fait qu’ils soient acteurs et tous les obstacles liĂ©s, ça rajoutait clairement un plus dans l’intrigue et l’histoire.

« – Tu devrais aller te coucher, Adam.

De quoi se mĂȘlait-elle ?

– Et toi, tu devrais garder tes conseils pour ceux qui t’apprĂ©cient.

– Victoria Arabadzic

Il faut le dire, entre Adam et Camila, ce n’est pas l’amour fou au premier regard. C’est mĂȘme tout le contraire. C’est un vĂ©ritable ennemies-to-lovers et Adam ne mĂąche pas ses mots. On a adorĂ© la puissance de cette haine et en mĂȘme temps toute la sensualitĂ© cachĂ©e derriĂšre. On est friandes de ce trope et cette histoire a rĂ©ussi Ă  bien la mettre en valeur et Ă  rendre cette relation addictive. Ce qu’on a aimĂ©, c’est qu’il y avait des clichĂ©s, ce genre de clichĂ©s que vous aimez lire, lire et encore lire. Qui font du bien !

Nous sommes des fans des romances avec des personnages cĂ©lĂšbres. Dans ce roman, cet aspect est trĂšs bien menĂ©, sans en rajouter des couches et sans non plus l’occulter.

Pour finir, la plume de l’auteure a Ă©tĂ© une trĂšs bonne dĂ©couverte pour nous. Elle est addictive, fluide et arrive Ă  nous plonger dans l’univers en quelques lignes. On a hĂąte de dĂ©couvrir ses prochains romans !

« – Je t’en prie… Ne fais rien.

– Et pourquoi ça ?

– Parce que tu lui donneras une raison de plus de t’anĂ©antir.

– Et ça te dĂ©rangerait ?

– ArrĂȘte…

– ArrĂȘter quoi ?

– De tenter le diable.

– Tu sais trĂšs bien que c’est trop tard pour ça. »

– Victoria Arabadzic
Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s