𝐁𝐱𝐞𝐧𝐯𝐞𝐧𝐼𝐞 đšÌ€ 𝐋𝐚𝐟𝐚đČ𝐞𝐭𝐭𝐞

« Bienvenue à Lafayette » est un roman de Océane Ghanem édité chez Hugo New Romance.

Note : ♄♄♄♄♄/5

♩ RĂ©sumĂ© :

Étudiante en sciences politiques, hĂ©ritiĂšre d’un empire pĂ©trolier impliquĂ© dans un Ă©norme scandale qui a secouĂ© BĂąton-Rouge, Ornella Sinclair est obligĂ©e de fuir sa ville natale pour intĂ©grer en cours d’annĂ©e l’universitĂ© de Lafayette. Par crainte de finir Ă  la rue, elle Ă©cume les petites annonces et les journaux Ă  la recherche d’un appartement. Lorsqu’elle parvient enfin Ă  trouver une colocation Ă  deux pas du campus, elle ne se doute pas une seule seconde qu’elle va dĂ©barquer au beau milieu d’un repaire de mĂąles sublimes, mais excentriques, qui portent uniquement des shorts de sport, enchaĂźnent les soirĂ©es et mangent leurs cĂ©rĂ©ales directement dans le carton. Entre Camille, le musicien Ă  vif et hyperactif, Andreas, le muet aux doigts de fĂ©e, et Ocean, le militant Ă©cologiste Ă©pris de libertĂ©, Ornella ne sait plus oĂč donner de la tĂȘte… Et Ocean a un gros dĂ©faut : il est beaucoup trop attirant, en plus d’ĂȘtre prodigieusement agaçant. Et depuis qu’elle a posĂ© ses valises dans la chambre situĂ©e en face de la sienne, elle sait que son passĂ©, d’une façon d’une autre, finira par la rattraper.

♩ Avis :

Ce n’est un secret pour personne : on adore OcĂ©ane, son talent et ses univers. C’est toujours avec un Ă©norme questionnement, mais aussi avec sĂ©rĂ©nitĂ©, qu’on commence la lecture de ses livres parce qu’au-delĂ  de savoir que ça va nous plaire, OcĂ©ane a ce talent de rĂ©ussir Ă  nous emporter dans des univers complexes, mais si variĂ©s qu’on se demande comment elle arrive Ă  crĂ©er des ambiances, des mondes, des univers aussi diffĂ©rents et surprenants Ă  chaque fois.

Dans Bienvenue Ă  Lafayette, et dans tous ses romans d’ailleurs, OcĂ©ane – en plus de sa plume absolument magique, magnifique et unique –, nous crĂ©e des personnages complexes, de parfaits humains imparfaits. Nous dĂ©couvrons Ornella
une Ornella pleine de surprise, une femme absolument pĂ©pite et incroyable. Elle a ce tempĂ©rament de feu, mais en mĂȘme temps, on le sent, on le sait, elle a ce cƓur brisĂ©, ces espoirs envolĂ©s et ce rĂȘve brisĂ©. Vous l’aurez compris, Ornella a rĂ©ussi Ă  nous rendre dingues d’elle et de son caractĂšre. Quant Ă  Ocean, la phrase d’accroche lui va Ă  ravir : « l’ocĂ©an n’a pas de limites, lui non plus ». Cet homme ne connait aucune limite. On pourrait croire Ă  un homme arrogant – et c’est le cas –, mais au fond, et c’est la premiĂšre que ça nous touche Ă  ce point, on dĂ©couvre un homme avec une sensibilitĂ© Ă  croquer. Un homme qui veut aider, veut tendre la main Ă  ceux qui ont Ă©tĂ© battus par la vie, par l’humain.

« – Tu n’as plus besoin de t’enfuir, Ornella, me chuchote-t-il, tout doucement. Je te l’ai dĂ©jĂ  dit, mais je te le rĂ©pĂšte : tant que je serai lĂ  pour te protĂ©ger, il ne t’arrivera plus jamais rien de mal. »

– OcĂ©ane Ghanem

Au-delĂ  de ces deux personnages principaux, OcĂ©ane nous prĂ©sente le reste de la bande : Andrea et Camille. Camille est un spĂ©cimen Ă  lui tout seul, un homme qu’il est rare de trouver pour sa grossiĂšretĂ©, son humour, sa qualitĂ© d’ami loyal et de soutien prĂ©sent mĂȘme si on ne pense pas forcĂ©ment Ă  lui en premier. Andrea, quant Ă  lui, est Sa MajestĂ© des Fleurs, un homme avec une sensibilitĂ© dĂ©concertante, un homme devant lequel on s’incline, qu’on admire pour sa force et son courage. Pour sa gentillesse malgrĂ© tout, aussi. Enfin bref, cette bande aussi dĂ©jantĂ©e que pleine d’amour, a rĂ©ussi Ă  nous faire rire une centaine de fois, a rĂ©ussi Ă  nous donner les larmes aux yeux et quelle bande ! On fera partie de leur colocation dĂšs qu’une place se libĂšre
sinon on peut squatter le fauteuil avec BonzaĂŻ.

Quant Ă  la romance, ce n’est ni un slow burn ni une romance rapide. DĂšs le dĂ©but, l’attirance est Ă©vidente des deux cĂŽtĂ©s. Le souci ? Ils ne s’entendent pas trĂšs bien et ce n’est pas leur caractĂšre qui va changer cela. On a adorĂ© avoir une petite dose de pic, de sensualitĂ© entre eux, de moments tantĂŽt doux tantĂŽt caliente. Nous avons affaire Ă  une romance dĂ©veloppĂ©e Ă  la perfection qui sait quand donner un coup de chaud et quand donner un coup d’émotions.

Encore une fois, OcĂ©ane a rĂ©ussi Ă  nous plonger dans un roman qui nous faisait oublier l’espace d’un moment, nos cours/examens, etc. À quand le spin-off ?

« Je n’ai pas vraiment changĂ©… Disons plutĂŽt que j’ai explosĂ© en plein vol et que j’ai dĂ» rassembler les morceaux avec le peu de colle qu’il restait dans le fond de mes tiroirs. Le rĂ©sultat n’est pas beau, le changement, involontaire, et je ne peux rien faire de plus que m’en accommoder – et m’apitoyer sur moi-mĂȘme dans le silence de la nuit. »

– OcĂ©ane Ghanem
Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s