𝐍𝐹𝐭 𝐚 𝐬𝐚𝐱𝐧𝐭

« Not a saint » est un roman de Danielle Lori édité chez Collection &H.
Note : ♄♄♄♄♄/5

♩ RĂ©sumĂ© :

L’aimer, c’est trahir son clan

Nicolas Russo. Le nouveau prince de la mafia new-yorkaise, le jeune loup qui fait trembler les clans rivaux. Sombre, magnĂ©tique, il est capable d’abattre un homme de sang-froid au beau milieu d’une rĂ©union de famille
 et il va bientĂŽt entrer dans celle d’Elena. Elle s’est toujours mĂ©fiĂ©e de celui qui aurait dĂ» ĂȘtre son fiancĂ© ; en tant que fille aĂźnĂ©e du clan Abelli, leur union Ă©tait tout indiquĂ©e, mais son pĂšre ne lui a pas pardonnĂ© le scandale qu’elle a provoquĂ© quelques mois plus tĂŽt. Alors, Nicolas va Ă©pouser sa sƓur – qui, elle, en aime un autre. Au fond, c’est aussi bien : dans un milieu oĂč les rĂšglements de comptes Ă©maillent le quotidien, qui voudrait se lier Ă  celui qui gouverne ? Oui, Elena en est convaincue, c’est mieux ainsi et elle va pouvoir regagner le respect de son clan et de son pĂšre. Pour cela, il faut juste qu’elle Ă©vite de croiser le regard d’acier de Nicolas. Un regard qui rĂ©veille en elle une passion dĂ©vorante, bien plus dangereuse que ce monde violent dans lequel elle a grandi


♩ Avis :

Autant on adore lire, autant il est assez rare qu’un livre arrive Ă  nous faire lire pendant toute une journĂ©e, sans penser Ă  rien d’autre. « Not a Saint » rejoint ces livres rares, ces pĂ©pites qui nous font vibrer pendant plus de 24h. Ces livres qui nous entrainent et qui ne sortent pas de nos pensĂ©es, tellement on est accrochĂ©es Ă  cette relation, Ă  cet univers et Ă  ces personnages.

Mafia. Mariage arrangĂ©. Contrat. Tension. Alchimie. Si on devait Ă©crire une chronique de 6 mots, ce serait ceux-lĂ  parce qu’ils reprĂ©sentent tellement bien l’histoire. Mais on va tenter d’expliquer ces 6 mots du mieux qu’on peut parce qu’on veut absolument vous convaincre de lire ce roman. De vivre un moment hors du temps, comme nous l’avons vĂ©cu.

Elena et Nicolas. Deux personnages aux tempĂ©raments bien diffĂ©rents. En effet, Elena est surnommĂ©e la « Douce Abelli » parce qu’elle est gentille, elle ne veut jamais contre personne
sauf Nicolas. Devant lui, sa fougue surgit et elle n’arrive qu’à le dĂ©tester
tout en Ă©tant attirĂ©e par lui. Elena est la prĂ©cieuse fille Abelli, famille de haut nom surtout dans le monde illĂ©gal. Pour ĂȘtre honnĂȘtes, nous avions peur de trouver une femme trop « terne », mais on a Ă©tĂ© surprises de l’adorer, autant son cĂŽtĂ© « droite dans ses bottes » que sa fougue envers Nicolas. Quant Ă  Nicolas, c’est tout simplement le contraire d’Elena. Il est brutal, fougueux, presque mauvais, a un charme insolent et surtout, est un prince de la mafia new-yorkaise. Il tue sans problĂšme pour atteindre ses objectifs et bientĂŽt il tuera pour Elena. Pour acquĂ©rir celle qui est sienne. Bien que Nicolas soit froid et brute, il nous a conquises. Il nous a totalement charmĂ©es, on veut Ă©galement un Nicolas. En fait, ce qui nous a d’autant plus plu, c’est le fait qu’il reste aussi brutal, aussi autoritaire tout au long du roman, mĂȘme s’il y a une petite touche de douceur avec sa bien-aimĂ©e.

« – J’ai dit que je ne te ferai pas de mal, Elena, mais si j’apprends que tu as touchĂ© un autre homme, rien dans ce monde ne pourra le sauver. »

– Danielle Lori

HonnĂȘtement, on a tentĂ© de trouver un terme qui conviendrait pour nommer la relation entre Elena et Nicolas. Et on en est arrivĂ©es Ă  la conclusion qu’on ne peut pas mettre d’étiquettes ou de nom Ă  leur relation parce qu’elle est juste incroyable. PĂ©pite. Passionnelle. Ce n’est absolument pas une Ă©vidence, mais c’est Ă©galement au-dessus d’une simple romance amour-haine. C’est rĂ©ellement une romance passionnĂ©e, fougueuse et puissante qui dĂ©bute par une tension entre eux puisqu’ils ne se supportent que trĂšs peu et par une attirance physique niĂ©e des deux cĂŽtĂ©s. Il y a peu de romance qui arrive Ă  maintenir une tension passionnelle entre deux personnages, eh bien, Danielle Lori a rĂ©ussi cela et haut la main puisqu’ils ne nous offrent pas une seule seconde de rĂ©pit. Nos cƓurs battent, nos corps se chauffent, la tension monte crescendo et on arrive Ă  une explosion.

Pour terminer, il y a peu de romans qui font qu’on a envie de nous agenouiller devant vous et de vous supplier de lire cette pĂ©pite. Not a Saint est Ă©videmment un de ces romans parce qu’on veut que vous puissiez dĂ©couvrir la puissance de leur relation et de la tension Ă©manant d’eux deux. Notre question Ă  prĂ©sent : quand les autres tomes (spin-off) seront traduits ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s