đ†đąđ«đ„, đ’đžđ«đ©đžđ§đ­, đ“đĄđšđ«đ§

« Girl, Serpent, Thorn » est un roman de Melissa Bashardoust édité chez Hugo Stardust.

Note : ⭐⭐⭐,5/5

♩ RĂ©sumĂ© :

Il Ă©tait une fois une princesse
 qui avait reçu la malĂ©diction d’ĂȘtre venimeuse au toucher. Soraya a vĂ©cu sa vie cachĂ©e, loin de sa famille, dans sa chambre, au dernier Ă©tage du palais, ou dans les allĂ©es de la roseraie du Golestan. À l’approche de la cĂ©rĂ©monie du mariage de son frĂšre jumeau, Soraya doit dĂ©cider si elle est prĂȘte Ă  sortir de l’ombre pour la premiĂšre fois.

Dans le donjon se trouve un démon qui détient les réponses dont elle a soif, les réponses à sa potentielle liberté.

Et en bas du palais, se trouve un jeune homme qui n’a pas peur d’elle, dont les yeux voient au-delĂ  de la peur, comprennent qui se cachent sous le poison. Soraya pensait savoir oĂč est sa place dans le monde, mais une succession de choix imprĂ©vus la conduisent à des consĂ©quences qu’elle n’aurait jamais imaginĂ©es. Elle commence alors Ă  se demander qui elle est, qui elle est en train de devenir : humaine ou dĂ©mon ? Princesse ou monstre ?

♩ Avis :

Comment ne pas avoir envie de dĂ©couvrir l’histoire en voyant cette couverture sublime ? C’est, en effet, la couverture qui nous a donnĂ© envie de plonger dans cet univers. Et pour ĂȘtre honnĂȘtes, il y a beaucoup de points positifs, mais aussi quelques dĂ©tails qui nous ont dĂ©rangĂ©es.

Pour commencer, l’univers (il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’un young adult) est assez bien dĂ©veloppĂ© pour un YA. Les descriptions de l’auteure nous permettent de plonger facilement dans ce monde sans ĂȘtre immergĂ©es de dĂ©tails. De plus, il faut souligner l’originalitĂ© de cet univers. Bien que l’auteure s’est inspirĂ©e de lĂ©gendes et de contes, elle rĂ©ussit Ă  nous crĂ©er un univers original avec ses propres rouages.

Quant aux personnages, nous aurions aimĂ© avoir un peu plus de dĂ©veloppement, ce qui nous aurait permis de nous attacher plus facilement Ă  eux et de voir cette complexitĂ© dans leur personnalitĂ©. Cependant, Soraya a Ă©tĂ© le personnage dont on s’est le plus attachĂ©es. En effet, nous ne pouvions qu’avoir de la compassion pour elle. DĂšs le dĂ©but, l’auteure nous offre un portrait d’une jeune femme qui baigne dans la solitude et la mĂ©lancolie. On a toutefois, aimĂ© sa persĂ©vĂ©rance et sa dĂ©termination. Soraya est Ă©galement le personnage qui a le plus progressĂ© au fil des pages ; l’auteure nous tisse un fil oĂč cette figure fĂ©minine grandit. A la fin du roman, il est clair qu’un changement s’est opĂ©rĂ© en elle et il n’est que bĂ©nĂ©fique !

« Sa voix s’adoucit en un sourd bourdonnement :

– Je n’ai pas pu rĂ©sister au dĂ©sir de te voir en personne.

Il tendit la main, lui passa les doigts dans les cheveux :

– J’avais l’impression de te connaitre, comme si tu Ă©tais dĂ©jĂ  mienne. N’as-tu pas ressenti la mĂȘme chose ? »

– Melissa Bashardoust

Un des points qui nous a le plus perturbĂ©es est le fait que la romance est quasi inexistante, elle est simplement suggĂ©rĂ©e. On vous avoue qu’on aurait aimĂ© avoir un peu plus de dĂ©veloppement de celle-ci ce qui aurait permis une double intrigue, d’une part l’intrigue du roman et d’autre part, l’intrigue de cette romance naissante.

Enfin, il faut noter que notre partie prĂ©fĂ©rĂ©e du roman est la morale que l’auteure dĂ©veloppe au fur et Ă  mesure des pages. En effet, Melissa nous peint une femme, Soraya qui est vue par les autres comme un monstre, une personne Ă  ne pas approcher. Bien vite, l’histoire nous apprend qu’il ne faut pas faire attention aux regards des autres, mais plutĂŽt s’accepter soi-mĂȘme.

En bref, il s’agit d’une histoire avec un fort potentiel, mais qui aurait pu ĂȘtre davantage exploitĂ© !

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s