𝐋𝐚 đ«đžđąđ§đž đœđšđźđ«đ­đąđŹđšđ§đž

« La reine courtisane » est un roman de Anna Triss édité chez Black Ink Edition.
Note : ♄♄♄♄♄/5

♩ RĂ©sumĂ© :

AprĂšs des siĂšcles de paix, les quatre ÉlĂ©ments-Clans de l’üle Symbiose se livrent une guerre sans merci. Sylvan, le jeune roi Falune, guerrier cruel et impitoyable capable de contrĂŽler la magie de Feu, asservit les trois autres royaumes de Symbiose en semant la mort et la terreur sur son passage.

Je suis la reine Alena du Clan Gelane affiliĂ© Ă  la magie de l’Eau. J’ai Ă©tĂ© capturĂ©e par mon pire ennemi lors du siĂšge de ma citĂ©. Je connais dĂ©jĂ  le sort funeste qui m’attend ce soir. Comme les princesses des deux autres ÉlĂ©ments-Clans qui m’ont prĂ©cĂ©dĂ©e, je suis destinĂ©e Ă  devenir la nouvelle Ă©pouse du tyran Sylvan.

Et demain Ă  l’aube… Je serai exĂ©cutĂ©e.

Mais reine ou esclave, je reste avant tout une Gelane. Je ferai honneur Ă  notre devise ancestrale.

« Face Ă  son ennemi, un Gelane ne verse aucune larme, et jamais il ne renonce Ă  brandir ses armes. »

♩ Avis :

Ce livre, nous l’avons achetĂ© il y a presque deux ans. On voyait tellement d’avis sur cette romance fantasy qu’on ne pouvait que l’ajouter Ă  notre PAL. Mais on n’avait pas encore eu l’occasion de dĂ©couvrir ce que cachait ce roman. Maintenant, on peut comprendre pourquoi il y a eu toute une hype dessus ! MĂȘlant fantasy, romance, ennemies-to-lovers, mensonges, royautĂ©, cette histoire nous a transmis des milliers d’émotions !

Pour commencer, Anna Triss a une imagination incroyable qu’on admire ! Elle a rĂ©ussi Ă  nous construire un univers, des royaumes, un monde oĂč les apparences sont trompeuses. De plus, elle a rĂ©ussi Ă  nous donner des dĂ©tails, des informations par petits morceaux ce qui nous plonge inĂ©vitablement au cƓur de ce monde et ses intrigues. Une fois qu’on a ouvert le livre, on ne pouvait plus le reposer. Cette dĂ©couverte ne nous donne plus qu’une envie : dĂ©couvrir le saga « La guilde des ombres » qui a l’air encore meilleure !

Ce qu’on a adorĂ© dans cette histoire, c’est ce jeu des apparences : Anna Triss nous apprend qu’il ne faut jamais se fier aux apparences qui peuvent ĂȘtre trĂšs trompeuses. Et elle le dĂ©veloppe Ă©galement sur le personnage de Sylvan, le roi considĂ©rĂ© comme tyran de Falune. Aux premiers abords, son caractĂšre semble lui correspondre : mĂ©chant, tyrannique, autoritaire. Mais trĂšs rapidement, on se rend compte que ce n’est pas le vĂ©ritable Sylvan. On a adorĂ© pouvoir dĂ©couvrir son autre personnalitĂ© au cĂŽtĂ© de Alena. De son cĂŽtĂ©, Alena est pleine de surprises. Le caractĂšre qui nous a le plus plu est son cĂŽtĂ© dĂ©terminĂ© Ă  survivre. C’est le personnage auquel on s’est le plus attachĂ©es grĂące Ă  sa dĂ©termination, sa persĂ©vĂ©rance, ses failles, et surtout Ă  sa sensibilitĂ© qui dĂ©tone avec le reste de l’univers.

Du cĂŽtĂ© de la romance, quel ennemies-to-lovers ! C’est intense, puissant, plein de tensions, royal. Bref, tout ce qu’on aime ! On a adorĂ© voir les deux personnages se dĂ©tester, puis s’aimer. Se torturer, puis se guĂ©rir. S’aimer alors qu’un tourbillon de peur se dĂ©chaine. Mais surtout, ce qui fait que la romance est aussi belle, c’est toute l’intrigue autour : apparences, mensonges, action, etc. Il y a juste un point sur lequel on n’était pas d’accord, c’est qu’HĂ©lĂ©na trouve que la romance aurait pu ĂȘtre un peu moins rapide.

« – À genoux, Alena Kan-Gelane, ordonne Sylvan d’une voix forte qui vibre de fureur sous son heaume.

– Une reine ne s’agenouille devant aucun homme, Ă©noncĂ©-je d’un ton clair et rĂ©solu afin que tous les Falunes m’entendent dans la salle du trĂŽne. Qu’il soit souverain…ou tyran. »

– Anna Triss

Ce n’est pas encore assez convaincant pour vous donner envie de le dĂ©couvrir ? Et si on vous disait que ce qui nous a le plus Ă©patĂ©es, ce sont tous les retournements de situation. On a Ă©tĂ© surprises Ă  maintes reprises, on a eu peur (clairement la boule au ventre) pour les personnages tellement on Ă©tait investies dans l’histoire. L’action s’enchaine Ă  tel point que nous ne pouvions dĂ©poser l’histoire !

Pour conclure, vous attendez quoi pour dĂ©couvrir cette fantasy incroyable ? Vous serez Ă©patĂ©s par les retournements de situation, par les apparences trompeuses, par l’intrigue que Anna Triss dĂ©ploie tout le long du roman, mais surtout vous ne voudrez plus lĂącher le roman jusqu’à la fin !

« – Je ne vous faciliterai pas la tĂąche, annoncĂ©-je farouchement malgrĂ© mes mains tremblantes.

– Je n’en attendais pas moins de vous, Alena. »

– Anna Triss
Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s