𝐌đČ đšđ«đ«đšđ đšđ§đ­ đ€đ§đąđ đĄđ­

« My arrogant knight » est un roman de Ashley Jade édité chez Collection &H.

Note :⭐⭐⭐⭐,5/5

♩ RĂ©sumĂ© :

Il a pariĂ© qu’il la sĂ©duirait. Elle va lui montrer qui mĂšne vraiment le jeu…

Sportif, diaboliquement sexy, riche et sans scrupule, Cole rĂšgne en maĂźtre sur le lycĂ©e d’élite de la Royal Hearts Academy. Personne ne soupçonne que sous cette façade il cache une blessure profonde
 Personne, sauf Sawyer Church, cette fille trop sage qui l’attire irrĂ©sistiblement. Aussi, quand son pire ennemi le met au dĂ©fi, devant tous ses coĂ©quipiers, de prendre la virginitĂ© de Sawyer, il hĂ©site, mais se sent coincĂ©. S’il veut tenir sa rĂ©putation – et garder sa Ferrari – il a maintenant six mois pour sĂ©duire Sawyer


Quand Sawyer entend Cole accepter ce pari rĂ©voltant, elle est furieuse. Elle a beau savoir que Cole est un enfoirĂ© de premiĂšre, elle avait la faiblesse de croire qu’il la respectait un minimum, voire qu’il ressentait lui aussi ce lien troublant entre eux, depuis le baiser qu’ils ont Ă©changĂ© un soir. Elle se trompait. Il la prend pour une fille crĂ©dule et innocente ? Tant mieux : elle va se faire un plaisir de le dĂ©tromper et de lui imposer ses propres conditions


♩ Avis :

« Comment se fait-il que les mensonges soient si beaux et la vĂ©ritĂ© si laide ? Â»

On avoue qu’on a complĂštement craquĂ© pour la couverture, le rĂ©sumĂ© plus qu’allĂ©chant et l’univers du campus. Seulement, en l’ouvrant, on a Ă©tĂ© frappĂ©es par cette histoire parce qu’elle reprĂ©sente bien plus que tout cela
 Si au dĂ©but, on a dĂ» mal Ă  nous plonger dedans, passĂ©es les 70 premiĂšres pages, on a complĂštement dĂ©vorĂ© ce roman.

Encore une fois, avant la relation, on a d’abord succombĂ© aux personnages. Sawyer et Cole nous ont fait passer par des milliers d’émotions diffĂ©rentes et contradictoires. Ils nous ont fait trembler, pleurer, rire et tombĂ©es amoureuses. RĂ©ussir Ă  faire ça, c’est dĂ©jĂ  incroyable. Sawyer nous a Ă©patĂ©es et touchĂ©es par son authenticitĂ©, son aplomb, son sarcasme, son courage, ses dĂ©fauts, ses faiblesses, son manque de confiance en elle par moments, mais surtout on la remercie pour les leçons qu’elle donne Ă  la sociĂ©tĂ© de maniĂšre gĂ©nĂ©rale. Cole, quant Ă  lui, peut paraitre arrogant – il l’est –, sĂ»r de lui, courageux, mais au fond, c’est un homme restĂ© bloquĂ© par le passĂ©. Cet homme que la vie a balayĂ© nous a charmĂ©es et plus que par son charisme, par sa force et sa faiblesse en mĂȘme temps. L’auteure le dit elle-mĂȘme, elle ne nous prĂ©sente pas des personnages parfaits
loin de lĂ , ils sont parfaitement imparfaits. Mais grĂące Ă  eux, grĂące aux leçons qu’ils apprennent eux-mĂȘmes, l’auteure nous fait passer des messages.

« – Je n’ai pas de temps Ă  perdre avec tes jeux idiots, Cole. Laisse-moi sortir.

– Ce n’est pas un jeu.

– Alors c’est quoi ?

– Moi, sous mon vrai jour. (Mon souffle se bloque quand il pose ma main sur son cƓur qui bat Ă  tout rompre.) Mais je dois t’avertir : il fait sombre Ă  l’intĂ©rieur. »

– Ashley Jade

La relation entre Cole et Sawyer se joue Ă  travers une Ă©volution de chacun et un fake-dating. Autant vous dire que le sarcasme de Sawyer et l’arrogance de Cole font des Ă©tincelles ensemble. On a du mal Ă  poser des mots sur cette relation parce qu’elle est aussi belle que contradictoire : elle a des airs de douceur et de tendresse, mais en mĂȘme temps, les piques entre nos personnages la rendent explosive. C’est un succulent mĂ©lange de douceur et d’explosion. Enfin bref, on a adorĂ© cette romance. De plus, on a vraiment beaucoup aimĂ© l’univers du campus et on a rĂ©ussi Ă  vraiment imaginer chaque scĂšne alors qu’il y a trĂšs peu de description.

Enfin, un des plus gros points positifs de l’histoire, ce sont les leçons qu’on en tire. On s’est pris de vĂ©ritables claques en lisant ce roman. L’auteure met en avant un point qui ne va pas dans la sociĂ©té et de maniĂšre gĂ©nĂ©rale, le regard des autres. Le jugement des autres. Le jugement sur les personnes rondes. On ne compte pas s’étendre parce que pour comprendre Ă  quel point, c’est frappant et authentique, il faut lire ce roman
alors bonne future lecture !

« – Que veux-tu, Colton ?

Le supplice pur qui crispe son visage s’enroule autour de mon cƓur et le comprime.

– Quelque chose que je ne pourrai jamais avoir…sous peine de l’anĂ©antir. »

– Ashley Jade
Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s