𝐋𝐚 𝐝𝐞𝐭𝐭𝐞

« La dette » est un roman de Marjy Noname édité chez Hugo New Romance.

Note : ⭐⭐⭐⭐,5/5

♩ RĂ©sumĂ© :

Depuis six ans, SĂ©lenne, ancienne hackeuse, est dans l’obligation de travailler pour le FBI. Le deal : ses compĂ©tences en informatique Ă  la place de la prison, pour elle et pour son frĂšre Élias. Sa derniĂšre mission avant d’ĂȘtre enfin libĂ©rĂ©e de sa dette envers le FBI est de reprendre contact avec Élias pour faire tomber son patron, chef de la mafia russe.

Anton Yourenev ne plaisante pas avec les traĂźtres, encore moins ceux qui sont proches de lui. Quand Élias disparaĂźt avec un quart de million de dollars et son ex-maĂźtresse, il ne peut pas laisser passer l’affront sans rĂ©agir. SĂ©lenne est une cible toute choisie. Ce sera Ă  elle de le rembourser et elle servira d’otage en attendant que ses hommes retrouvent les fugitifs. Mais c’était sans compter sur le charme de SĂ©lenne, qui ne le laisse pas indiffĂ©rent


Un duel sensuel commence. Entre la passion, les mensonges et la peur d’ĂȘtre dĂ©masquĂ©e, SĂ©lenne devra choisir son camp. Trahir Anton et son frĂšre au risque de perdre son Ăąme, ou passer du mauvais cĂŽtĂ© de la loi et avouer la vĂ©ritĂ© Ă  Anton. Un double jeu risquĂ© oĂč sa vie pourrait ĂȘtre le prix Ă  payer.

♩ Avis :

« La dette », c’est une romance sombre jouant avec les limites du bien et du mal, mais c’est aussi un roman empreint de sensualitĂ©, de sexualitĂ©, d’une touche de bestialitĂ©, d’amour, de stratagĂšme, de vengeance, de sang, de pleurs et de sĂ©duction. Marjy arrive, avec sa plume addictive, Ă  en faire un cocktail explosif sans en faire de trop.

L’auteure nous plonge dans le quotidien de mafieux russes avec tous les secrets et les crimes qui vont avec. On a adorĂ© l’ambiance que Marjy a rĂ©ussi Ă  donner Ă  son roman grĂące aux dĂ©tails sur quelques affaires du clan, mais aussi grĂące au fameux « 7 pĂ©chĂ©s ». Ce lieu dĂ©gage un mĂ©lange savant de sang, de bestialitĂ©, de sĂ©duction, mais aussi de protection. Cette ambiance nous met le doute Ă  certains moments, mais nous permet aussi de rester vraiment dans cette aura sombre qui sied si bien Ă  la thĂ©matique de mafia. Et puis, on a eu quelques fois une boule au ventre pour l’hĂ©roĂŻne, tout en dĂ©couvrant ses plans petit Ă  petit.

Les deux personnages principaux sont Anton et Selenne. Il faut quand mĂȘme souligner qu’ils sont assez diffĂ©rents. Selenne est de ces personnages qu’on admire. Elle est une dualitĂ© Ă  elle-mĂȘme : Ă  la fois, fragile et sensible et en mĂȘme temps, badass, mordante et sensuelle. On a beaucoup aimĂ© le fait qu’elle se dĂ©voile petit Ă  petit jusqu’à refuser d’ĂȘtre cette femme soumise qui se laisse marcher sur les pieds. Quant Ă  Anton, il rĂ©vĂšle les tĂ©nĂšbres, est plus du cĂŽtĂ© du mal que du bien, a cette saveur mystĂ©rieuse et cette aura de dangerositĂ©, mais en mĂȘme temps, il est protecteur envers sa famille (son clan). Si sa bestialitĂ© peut choquer, on a adorĂ© ces moments mĂȘlĂ©s de sensualitĂ©, bestialitĂ© et douceur qu’Anton offre. Marjy a rĂ©ussi avec brio Ă  ne pas rendre Anton niais Ă  la fin ; il est restĂ© avec cette part d’ombre et surtout, avec cette envie de tout contrĂŽler qui le rend bestial et dangereux.

« – Avec ton enthousiasme, je peux t’affirmer que je vais te garder pour moi. De toute maniĂšre, je suis assez possessif, je n’aime pas partager. Le premier qui te touche aura affaire Ă  moi, grogne-t-il. »

– Marjy Noname

Pour finir, leur relation est explosive. Ils prennent du temps pour se tourner autour, laissant le volcan s’activer. Puis ça finit par exploser dans tous les sens. Leur relation a une saveur de sexualitĂ© au dĂ©but avant de laisser Ă©clore les sentiments de chacun, les engloutissant eux et leurs premiĂšres croyances. Le seul bĂ©mol est qu’on aurait aimĂ© que la romance soit un peu moins tournĂ©e autour du sexe entre les deux personnages. Parce que cette sexualitĂ© a pris une grosse ampleur laissant moins de place aux sentiments et Ă  leur authentique lien.

« – Tu vois, Selenne. Ceux qui me trahissent en subissent les consĂ©quences. Mais toi, tu ne risques rien, tu es Ă  moi. »

– Marjy Noname

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s