𝐋𝐞 đ«đšđČ𝐚𝐼𝐩𝐞 𝐝𝐞𝐬 đđšđŠđ§đžÌđŹ

« Le royaume des damnés » est une saga de Kerri Maniscalco publiée chez Desaxus.

Note : ⭐⭐⭐⭐/5

♩ RĂ©sumĂ© :

Deux soeurs. Un meurtre brutal. Une romance enivrante. Une quĂȘte de vengeance qui va dĂ©chaĂźner les Enfers…

Emilia et sa soeur jumelle Vittoria sont des streghe, des sorciĂšres qui vivent secrĂštement parmi les humains, Ă©vitant d’ĂȘtre remarquĂ©es et persĂ©cutĂ©es. Un soir, Vittoria manque le service du dĂźner dans le cĂ©lĂšbre restaurant sicilien de sa famille. Peu aprĂšs, Emilia dĂ©couvre le corps de sa soeur bien-aimĂ©e, profanĂ© au-delĂ  de toute croyance. DĂ©vastĂ©e, elle entreprend de retrouver le meurtrier de Vittoria et de se venger Ă  tout prix, mĂȘme si cela implique l’usage de la terrifiante et interdite magie noire.

Elle rencontre alors ColĂšre, l’un des princes de l’enfer, contre lequel elle a Ă©tĂ© mise en garde dans les contes de son enfance.

ColĂšre prĂ©tend ĂȘtre du cĂŽtĂ© d’Emilia, chargĂ© par son maĂźtre de rĂ©soudre la terrible sĂ©rie de meurtres de sorciĂšres qui ont eu lieu sur l’Ăźle. Mais quand il s’agit des DamnĂ©s, les apparences sont souvent bien trompeuses…

♩ Avis :

Cette saga nous a tentĂ©es dĂšs qu’on a dĂ©couvert son rĂ©sumĂ© et la couverture. MystĂ©rieux et intrigant, nous ne pouvions qu’avoir envie de dĂ©couvrir ce que nous cachait cette histoire. Et finalement ce fut une bonne lecture !

Il faut avant tout parler de l’univers. Nous sommes au cƓur mĂȘme de l’Italie avec des descriptions de plats qui donnent l’eau Ă  la bouche. Mais ce qui nous a d’autant plus marquĂ©es, c’est tout l’univers des sorciĂšres et des princes de l’Enfer. L’auteure revisite l’Italie pour la transformer en un pays mystĂ©rieux oĂč le surnaturel s’impose. L’auteure a une vĂ©ritable imagination pour avoir crĂ©Ă© ce monde et tous ces personnages et monstres ! Pour ce qui est de l’intrigue, elle est bien pensĂ©e et trĂšs originale (on applaudit l’imagination de l’auteure). Petit bĂ©mol, l’histoire prend Ă©normĂ©ment de temps Ă  se dĂ©velopper. Nous avons beaucoup de descriptions mais pas assez d’actions au dĂ©but. De plus, nous aurions aimĂ© que les informations cruciales soient plus rĂ©parties pour ĂȘtre plus comprĂ©hensibles !

Pour ce qui est des personnages, commençons par ColĂšre que nous avons tout simplement adorĂ© dĂšs le dĂ©but. De fait, son aura imposante et pleine de noirceur nous a conquises et puis son charisme ne pouvait que nous faire succomber. Il est imposant et sur de lui ! Quant Ă  Emilia, elle est sensible, fragile. Ce qu’on adorĂ© dans la psychologie de ce personnage, c’est le dĂ©veloppement de cette hĂ©roĂŻne qu’on voit devenir de plus en plus dĂ©terminĂ©e et forte !

« – Je ne peux peut-ĂȘtre pas te tuer, mais je trouverai d’autres moyens de te faire souffrir.

– Crois-moi, ta seule prĂ©sence y parvient trĂšs bien. »

– Kerri Maniscalco

Pour ce qui est de la romance, on prĂ©fĂšre prĂ©venir que la romance ne se dĂ©veloppe pas encore beaucoup beaucoup dans ce premier tome. Il y a quelques rapprochements mais beaucoup plus vers la fin ! Mais cela ne nous a pas empĂȘchĂ©es d’adorer cette relation entre les deux personnages. Intense, enflammante, on voulait encore plus de passages entre eux, plus d’électricitĂ© entre eux. Rien que pour la romance, on a dĂ©jĂ  trop hĂąte de lire la suite qui s’annonce d’autant plus incroyable !

Par contre, cette fin est là pour nous tuer. ON VEUT LA SUITE !

« La colĂšre remplit l’espace autour de nous, brĂ»lant plus fort et plus furieusement que notre passion.

– Qu’est-ce qu’il y a, sorciĂšre ? Tu t’es abaissĂ©e Ă  embrasser quelqu’un que finalement tu dĂ©testes ? »

– Kerri Maniscalco

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s