𝐀𝐫𝐭𝐞 𝐂𝐨𝐫𝐩𝐮𝐬 𝟒 : 𝐀𝐧𝐠𝐞𝐥 𝐞𝐭 𝐑𝐚𝐩𝐡 𝟐

« Arte Corpus » est une saga de Jenny Rose édité chez Plumes du Web.

Note : ⭐⭐⭐⭐/5

SORTIE : 12 janvier 2021

♦ Résumé :

Après des mois de combat, Angélique baisse les armes et laisse Raphaël atteindre le seul morceau d’elle qu’elle lui a toujours refusé : son cœur. Un nouveau souffle, un avenir qu’elle ose à peine espérer, une bouffée d’oxygène au milieu des responsabilités qui pèsent sur ses épaules.

Auprès d’elle, le tatoueur se sent prêt à déplacer des montagnes pour lui prouver que le bonheur se trouve à portée de main.
Et malgré leurs caractères opposés, ils s’apprivoisent au jour le jour.

Pourtant, si la vie réserve souvent de bonnes surprises, elle offre également son lot de drames. Dès lors, se battre n’est plus une option… Mais encore faut-il en trouver le courage.

Leur amour peut-il survivre à tout, même au destin qui s’invite sans prévenir ?

♦ Avis :

Tout d’abord, on vous avoue qu’on était hyper curieuses de découvrir ce deuxième tome et surtout, on se demandait ce qui allait se passer dans ce deuxième roman. On avait beaucoup aimé la relation entre Raph et Ange et on avait hâte de les retrouver !

Avant de commencer le roman, nous avions des attentes par rapport à ce deuxième tome. En effet, on s’attendait à ce qu’il y ait des événements importants à l’histoire, parce qu’après avoir finir le premier tome, on se demandait ce qui pourrait encore se passer dans celui-ci.

Premièrement, il est évident que Jenny Rose est faite pour écrire. Elle a un don dans les mots utilisés et dans les descriptions. Elle nous a directement envoûtées ! Sa plume est très poétique et elle arrive à toujours trouver les bons mots. On peut s’imaginer sans problème les lieux et voyager avec les personnages.

Le seul bémol qu’il y a, pour nous, dans ce deuxième tome, c’est l’intrigue/l’action. Effectivement, dans la première moitié du roman, nous n’avons pas ressenti cette envie de toujours découvrir plus. Raph et Angel sont hyper mignons ensemble et ça nous donnait envie de sourire. Mais il ne se passait pas grand-chose. Au final, dans la deuxième moitié du roman, on a enfin eu des événements qui ont rendu le livre plus intéressant. Ça devenait de plus en plus intéressant car il y avait de l’action qui nous donnait envie de découvrir comment ça allait finir. Au final, on pense que ce deuxième tome aurait pu être raccourci et mis dans le premier.

Je prends une minute pour réfléchir à la question, puis la réponse jaillit de ma bouche avec une sincérité qui pourrait se retourner contre moi, si elle décidait de s’en servir à mauvais escient.

— Il y a un monde entre ce que j’aimerais ressentir pour toi et ce que je ressens vraiment. Je voudrais te haïr, mais je n’y arrive pas, et ça me met hors de moi.

En dehors de ça, les personnages sont bien construits et l’histoire est très réaliste. Grâce à la plume et à toutes les descriptions, on a l’impression de suivre une vraie histoire qui se passe sous nos yeux. On s’est énormément attachées à Ange qui nous ressemble énormément que ce soit dans les valeurs qu’elle prône ou sa personnalité.

Pour finir, si vous aimez les romances qui vous font ressentir des milliers de sentiments contradictoires, on vous le conseille vivement ! Jenny Rose arrive à travers le comportement des personnages et des dialogues, à nous faire frissonner. Ces mots sont si profonds qu’on ressent des milliers de sentiments juste en les lisant.

On aimerait également informer ceux intéressés qu’il y a donc quatre tomes, mais il s’agit plus de deux duologies qui peuvent se lire indépendamment ♥

𝑨𝒓𝒕𝒆 𝑪𝒐𝒓𝒑𝒖𝒔, 𝒕𝒐𝒎𝒆 𝟑

« Arte Corpus » est une saga de Jenny Rose éditée chez Plumes du Web.

Note : ⭐⭐⭐⭐,25/5

♦ Résumé :

Au moment où ils se rencontrent aux fiançailles d’une amie commune, Angélique et Raphaël réalisent aussitôt qu’ils ne sont pas faits pour s’entendre. Elle le trouve rustre et antipathique ; selon lui, elle est froide et prétentieuse. Pourtant, ils ne sont pas si différents : leur caractère borné n’a d’égal que l’amour sans limites qu’ils vouent à leur entourage.

Mais alors que le talentueux tatoueur croque la vie à pleines dents, la jeune psychologue vit à travers les yeux de son frère aîné, atteint d’un handicap et d’une pathologie incurable. Leurs existences aux antipodes l’une de l’autre vont se télescoper et leur prouver que les apparences sont souvent trompeuses.

Raphaël comprendra-t-il que le monde n’est qu’une palette aux nuances de gris ?

Angélique parviendra-t-elle à accepter qu’une vie de sacrifices ne la rendra jamais heureuse ?

Une chose est sûre : aucun des deux ne sortira indemne de cette rencontre.

♦ Avis :

Tout d’abord, on a tout de suite été intriguées par la magnifique couverture ! Elle est juste dingue ! Et le résumé nous a persuadées de le lire.

On aimerait nous attarder sur la plume de l’auteure pour commencer. Jenny a une très jolie plume très agréable avec de très belles descriptions. En effet, nous avons été bluffées par les descriptions que ce soit des sentiments ou des personnages.

La psychologie des personnages est hyper complexe ce qui rend les personnages très réalistes. Même si on n’a pas compris certaines réactions, nous avons pu nous identifier aux personnages, surtout les principaux. Nous avons beaucoup aimé Angélique qui est très bien décrite ! C’est dur de vous expliquer mais l’auteure arrive à les façonner comme s’ils existaient et on a beaucoup aimé cet aspect-là !

Pour ce qui est de la romance, on avait beaucoup d’attentes parce qu’on adore les « ennemies to lovers ». Et on n’a pas été déçues ! La romance se développe au fur et à mesure de l’histoire, petit à petit. Et vous savez comment on adore les relations qui prennent leur temps pour se développer. Les deux personnages se rapprochent doucement et on a adoré les piques qu’ils se lancent tout le long !

— La jalousie, ça ne te va pas au teint, Milady.

— Fous-moi la paix, ça changera.

— Non, j’insiste. Faut pas se prendre la tête pour quelqu’un qui ne nous voit pas.

On aimerait également parler de l’univers et des personnes entourant nos deux personnages principaux. En effet, on a beaucoup aimé le fait que l’auteure ne les exclut pas. Au contraire, les ami(e)s sont très présents dans le roman ce qui rend en fait, l’univers d’autant plus réaliste.

Pour conclure, on a vraiment beaucoup aimé cette histoire malgré le fait qu’on a eu du mal à rentrer dans l’histoire. On vous la conseille si vous aimez bien les relations « ennemies to lovers » ! Mais on vous conseille de lire d’abord les deux premiers tomes même s’ils ne concernent pas les mêmes personnages, c’est plus facile pour comprendre l’univers ♥