𝐋𝐚 𝐫𝐞𝐢𝐧𝐞 𝐝𝐞𝐬 𝐨𝐦𝐛𝐫𝐞𝐬

« La reine des ombres » est un roman de Tricia Levenseller éditée chez Hugo Stardust (nouvelle collection chez Hugo : fantasy young adult).

Note :  ♥♥♥♥♥/5

♦ Résumé :

D’abord, courtiser le Roi des Ombres. Puis l’épouser.

Enfin, le tuer et récuprer son royaume…

Personne ne connait l’étendue des pouvoirs du Roi des Ombres, fraîchement couronné. Certains disentqu’il peut contrôler les ombres qui errent autour de lui et les manipuler à sa guise. D’autres que les ténèbres lui murmurent les secrets de ses ennemis.

Peu importe, Alessandra sait ce qu’elle veut, et rien ne pourra l’emp.cher de mener son plan à la réussite.

Mais la jeune fille n’est pas la seule personne qui cherche à conquérir le trône. Et alors que les attaques envers le Roi se multiplient, elle se retrouve à devoir mettre toute son énergie à le défendre, le temps qu’il puisse faire d’elle sa reine. Car après tout, quoi de mieux pour un roi des ombres qu’une reine perfide et rusée ?

♦ Avis :

Quand Hugo a annoncé l’ouverture de leur catalogue fantasy young adult, on était tellement contentes et impatientes de découvrir leurs parutions. Quand nous avons vu que le premier titre était « La reine des ombres », nous n’avions qu’une seule hâte : le découvrir et plonger dans cet univers. Finalement, on ne regrette absolument pas de l’avoir découvert !

Autant l’objet-livre est exquis, autant l’intérieur l’est tout autant. Le roi des ombres nous a tout de suite conquises par son aura mystérieuse, mais également par la description de ses agissements. L’auteure le rend séduisant juste avec quelques descriptions et c’est ce mystère qui plane autour de lui qui le rend aussi captivant. Pour ce qui est d’Alessandra, on l’adore ! Elle est déterminée à tuer le Roi des Ombres, a une certaine soif de pouvoir, elle sait ce qu’elle veut faire et fait tout pour atteindre son but. En plus, l’auteure nous la décrit comme une femme magnifique et rusée, ce qui lui ajoute du charme. Alessandra est aussi une personne mystérieuse – peut-être pour ça qu’elle va si bien avec le roi des ombres – et originale. Elle n’est pas facile à déchiffrer, mais ça fait tout son charme.

« – Vous êtes le Roi, dis-je, le cœur battant. Chaque homme voudrait être vous.

– Non, chaque homme voudrait être à côté de vous.

– Vous avez dit que je n’étais pas assez belle pour vous tenter.

Il prend sa serviette sur ses genoux, s’essuie les doigts.

– J’ai menti. Vous êtes l’être le plus étonnant qui ait jamais posé les pieds dans mon palais. »

– Tricia Levenseller

Pour ce qui est de la romance, que dire à part qu’on a adoré les dialogues échangés entre les deux personnages, on a adoré suivre leurs comportements l’un envers l’autre, on a adoré suivre cette évolution. L’auteure se concentre davantage sur cette relation que sur son univers fantasy, et ça a fonctionné pour nous ! Elle arrive à mettre en arrière-plan les descriptions de l’univers pour nous laisser savourer cette romance douce, mais explosive. Cette relation d’abord amicale qui va faire naitre des émotions, des sentiments. C’est vraiment un mélange de « La chronique des Bridgerton » et « La Sélection ».

Une histoire fantasy n’en est pas une s’il n’y a pas d’intrigue. Dans ce roman, à côté de la romance, nous suivons une enquête et autant vous dire qu’on n’avait pas du tout deviné la fin du roman. L’auteure nous embarque dans les aventures de ses personnages et elle nous tient en haleine jusqu’à la fin de son récit. On voit bien qu’elle avait tout planifié depuis le début et personnellement, on a été enchantées par la résolution finale qui n’est ni trop simple ni trop difficile.

Pour ce qui est de la plume de l’époque, elle mélange son univers entre un style ancien et un style moderne, et nous avons complétement adhéré à sa plume ! Elle est fluide et addictive ! On espère pouvoir découvrir d’autres de ses romans.

𝐀𝐲𝐝𝐞𝐧, 𝐭𝐨𝐦𝐞 𝟐

« Ayden » est une duologie de Elle Catt éditée chez Plumes du web.

Note : ♥♥♥♥♥/5

♦ Résumé :

Après avoir découvert la vraie nature des Vesari, Ayden poursuit sa quête, partagée entre son cœur et sa raison. En qui peut-elle avoir confiance désormais ? Qui doit-elle combattre ?

La jeune gardienne comprend vite que sa quête ne fait que débuter. Face aux dangers qui rôdent, elle va devoir enfreindre les règles, quitte à remettre en question les croyances ancestrales.

Alors qu’elle commence à appréhender ses nouveaux pouvoirs, elle sait qu’elle peut compter sur sa famille et ses amis pour la soutenir, quoi qu’il arrive. Car il est temps d’affronter les pires menaces afin d’ouvrir un peu plus les portes de ce nouveau monde rempli de mystères et de magie. Son monde.

L’heure de la bataille a sonné.

Mais Ayden sera-t-elle assez puissante pour endosser le rôle de Mataris Nemès que le destin lui a attribué ?

♦ Avis :

Le premier tome avait déjà été une belle réussite, nous avions été emportées par l’intrigue. Dans ce deuxième tome, Elle Catt nous offre une fantastique encore plus incroyable qui nous fait passer par des milliers d’émotions, de peur à la joie pour les personnages, mais surtout elle nous plonge dans un monde mystérieux qui cache bien plus que de simples créatures.

Ayden, dans le premier tome, était une jeune fille innocente qui ne savait pas encore dans quel monde elle s’embarquait. Dans ce second opus, nous avons vu une vraie évolution, elle est devenue une femme plus mature, plus consciente de ses pouvoirs, et surtout plus déterminée. On a adoré voir son évolution, le fait qu’elle ait plus de caractère. L’auteure arrive parfaitement à nous décrire ses pouvoirs, comment elle se sent quand ses pouvoirs se manifestent, et les descriptions sont juste magnifiques, éblouissantes. On a l’impression de les voir s’étendre réellement devant nous ! Quant à Luca, que dire à part qu’il est juste à couper le souffle ? C’est clair et net qu’il a réussi à nous envoûter avec son charme. Personne ne pourrait rester de marbre !

« – Seriez-vous jaloux, Luca Vesari ?

Ses yeux plissés se font menaçants.

– Je suis excessif en tout, Ayden. Et encore plus quand il s’agit de toi. »

– Elle Catt

Parlons de la romance incroyable qui est beaucoup plus présente dans ce deuxième tome ! Puissante, explosive, interdite, passionnelle, dangereuse. Cette romance est tous ces mots à la fois, elle est sensuelle tout en étant dangereuse. Elle est explosive tout en étant interdite. Toutes ces contradictions renforcent ce lien entre les deux personnages et créent cette relation unique et incroyable que nous avons adoré suivre tout au long de l’intrigue. Elle est addictive à tel point que nous aurions aimé en avoir encore plus, les voir ensemble encore plus !

Le premier tome était plus introductif, il nous plongeait petit à petit dans ce monde fantastique avec Ayden alors que dans ce deuxième tome, l’auteure ne nous donne aucun répit. L’action s’enchaine, en rythme avec nos émotions, nous en voulons plus et en même temps, nos cœurs sont prêts à lâcher à tout moment à cause de toute la tension. Le danger est tout le temps présent, l’auteur s’amuse à nous décrire sans cesse un univers sombre où tout danger pourrait arriver n’importe quand ce qui rend l’histoire d’autant plus addictive.

Elle Catt est une de ses auteures dotées d’une plume qui arrive à vous envoûter rien qu’avec une phrase. Elle arrive à nous plonger dans cet univers avec des descriptions à la fois magnifiques et mystérieuses, emplies d’une aura qui nous donnent envie de nous aventurer dans ses endroits.

𝐏𝐥𝐚𝐲 𝐇𝐚𝐫𝐝, 𝐭𝐨𝐦𝐞 𝟓

« Play Hard » est une saga de K. Bromberg éditée chez Hugo New Romance.

Note :  ♥♥♥♥♥/5

♦ Résumé :

Le 5e et dernier tome de la série sur le sport , dont le héros gagnera l’affection en se rachetant une conduite, met en scène une joueuse de tennis,et raconte la rencontre de deux ennemis jurés.

Finn Anderson, agent de sportifs hors du commun est un homme irrésistiblement séduisant. Pour rendre service à son mentor, il accueille chez lui, une cliente pour la mettre à l’abri d’une campagne médiatique hostile, sans savoir qu’il s’agit de la personne qui avait quitté sa chambre d’hôtel à quatre heures du matin…

Stevie Lancaster, joueuse de tennis américaine en tête du classement, est à deux doigts de gâcher sa carrière.

Finn est la seule personne susceptible de l’aider. va-t-elle pouvoir se battre pour un homme qui certifie qu’il est impossible de l’aimer ?

♦ Avis :

La saga « Play Hard » a été une révélation pour nous, l’année dernière. C’est ainsi que nous avons découvert K. Bromberg et qu’on a directement succombé à son univers et sa plume. La saga Play Hard, aujourd’hui, représente énormément pour nous, tant au niveau de la lecture qu’au niveau de d’autres domaines dans notre vie. Cette lecture nous a beaucoup aidées et fait du bien. Alors autant vous dire qu’on a sauté de joie à l’annonce de ce cinquième tome et maintenant, c’est fini…pour de bon. Cependant, on est certaines qu’on va les relire plus tard. Alors juste, déjà, foncez découvrir cette saga pépite !

Dans ce cinquième tome, l’auteure nous présente un personnage qu’on a détesté dans les premiers tomes, mais qui dans le quatrième tome a réussi à nous intriguer. Finn est peut-être un vrai connard, surtout envers la gent féminine, mais il reste néanmoins un homme charismatique et brillant. Et finalement, ce cinquième tome a éclairé tous les mystères autour de ce personnage et on a directement réussi à nous attacher à lui. Il nous a charmées, touchées et fait tomber amoureuses de lui et de son âme. Quant à Stevie, on l’a adoré dès les premières pages grâce à ce qu’elle vit et malgré qu’elle n’ait pas beaucoup de choses en commun avec nous. On ne peut faire autrement que ressentir de la compassion, nous sentir proches d’elle et nous attacher à elle immédiatement. Elle a cette rage de vivre qu’on a adoré, ce grain de folie qui en fait toute sa particularité et enfin, elle est une battante.

« – J’ai passé un certain temps avec les Kardashian le mois dernier. Pour info, on s’est bien éclatées.

– Ça semblait être une raison suffisante pour rater l’ouverture du tournoi d’Indio Springs.

– J’avais une entorse aux adducteurs.

Je feuillette d’autres photos et j’en trouve une datée d’avant le tournoi d’Indio Springs : Stevie se déchaîne sur une piste de danse Dieu sait où, avec un verre dans chaque main et la tête rejetée en arrière.

– Il paraît clair que tu as choppé cette déchirure aux adducteurs en twerkant trop à fond.

– Tu es un connard.

– Personne ne dit le contraire, mais un vrai connard aurait pu traiter la femme à moitié nue qui s’est évanouie dans son lit la nuit dernière de manière totalement différente, Scarlett.

– Je n’ai pas la moindre idée de ce dont tu parles, répond-elle d’un air suffisant.

– Tu as l’habitude de laisse du fric aux hommes avec qui tu couches ? Parce que si c’est le cas, nous avons beaucoup plus de merdes à gérer que tes petites soirées festives. »

– K. Bromberg

La romance entre ces deux-là s’est avérée être explosive et remplie d’espoir. Leur relation débute difficilement et non sans accrochage. Ils ne partagent pas des sentiments très florissants pour l’autre, mais c’est grâce à un événement qui va les rapprocher qu’ils vont devoir réaliser à quel point ils cachent leurs sentiments sous des prétextes. Ils vont faire face à la vérité et voir leur relation sous un autre angle va permettre d’attiser une autre flamme que celle de la colère…

Encore une fois, la plume de K. Bromberg a tout pour nous charmer. Elle arrive à décrire des émotions en mots, sans peine et surtout, elle réussit à nous chambouler avec le mélange d’émotions, les événements intrigants qui se succèdent et les passions que se vouent les personnages. Cette saga devient une de nos sagas favorites ! 

𝐋𝐞 𝐜𝐫𝐞́𝐩𝐮𝐬𝐜𝐮𝐥𝐞 𝐝𝐞𝐬 𝐚𝐧𝐠𝐞𝐬

« Le crépuscule des anges » est un roman de Clara Nové édité chez Plumes du Web.

Note : ⭐⭐⭐⭐,5/5

♦ Résumé :

Après plusieurs millénaires à errer sur Terre, Rémiel veut en finir : ange déchu pour avoir osé aimer une femme, il n’aspire plus qu’à accéder à son but ultime, mourir.

Et quand le passé frappe à sa porte, c’est pour lui l’occasion rêvée d’en terminer avec cette existence vide de sens.

La mission est simple : protéger une jeune religieuse.

Simple, vraiment ?

En réalité, rien ne se passe comme il l’attendait et la tâche s’avère plus complexe que prévue : Ava est-elle vraiment ce qu’elle prétend être ? Et quel secret se cache derrière sa récente vocation ?

Entre l’attirance qui le pousse vers la jeune femme et un paradis à feu et à sang, Rémiel réussira-t-il à mener de front tous les combats ?

♦ Avis :

Quand on a vu la couverture, on a immédiatement sauté sur le résumé. Et évidemment, le résumé nous a directement conquises. C’est la première fois qu’on découvre la plume de cette auteure et on a beaucoup aimé. L’univers des anges est un univers qu’on apprécie beaucoup et dans ce roman, on a le droit à une version travaillée dans les moindres détails et également originale sur certains points. Même si vous n’aimez pas forcément les romans fantastiques de prime abord, celui-ci pourrait vous plaire et pourquoi pas vous plonger petit à petit dans les romances fantastiques ?

Tout d’abord, on fait la connaissance de Rémiel, un ange déchu qui erre depuis plusieurs années sur Terre. Il passe d’archange guerrier à un ange déchu, ce qui lui cause beaucoup de tourments. Rémi est incontestablement notre coup de cœur de cette histoire. Il est bon, charismatique (pardon, mais on veut bien un peu de cette qualité de beauté d’anges ?!), attentionné, protecteur, viril et touchant. Sa simple présence dans une salle suffit à faire taire tout le monde. On a rapidement réussi à nous attacher aux personnages. Si cela s’est fait naturellement pour Rémi, pour Ava, on s’est attachées à elle grâce au début de l’histoire, à sa relation avec les enfants et surtout, ses valeurs. On ne peut pas ne pas parler de Raff. Même si c’est un personnage secondaire, on l’a tout autant adoré que les principaux et on attend avec impatience son spin-off parce qu’il est certain qu’une histoire doit lui être réservée !

Ces deux personnages vont développer un désir foudroyant autant la terre que le ciel. Au début, tout part d’un rapprochement physique avant d’aller plus loin. Avant que chacun devienne une obsession pour l’autre ou encore une pensée qui ne les quitte plus. On a aimé le fait que la relation se développe doucement, à son rythme sans entraver l’intrigue de l’histoire. On a adoré le fait que ces deux-là étaient une évidence dès le début.

« Plus tôt, ils n’auraient pas eu leur pleine signification. À présent, ils sont juste la réalité, comme un dogme, vérité immuable qui traversera les âges et les civilisations, les traditions et les conciles.

‘Je t’aime' »

Clara Nové

Comme on vous le disait, l’auteure a réussi à reprendre l’univers des anges, mais à sa sauce. Evidemment, il y a des éléments qui ne sont pas si originaux que ça, mais nous, ce qu’on a adoré, c’est le cadre de l’histoire. Il est vrai qu’on adore l’univers des anges, mais on n’en lit pas tant que ça. Ici, on a été emportées par l’histoire, par tous les détails auxquels l’auteure a pensé pour rendre son récit réaliste.

Le seul point négatif de l’histoire est que le début prend quand même pas mal de temps à démarrer, ce qui donc explique le fait qu’on prend également plus de temps à rentrer dans l’univers et à être addictes à l’histoire. Sinon on a adoré les deux intrigues qui se mêlaient entre elles, sans jamais qu’une domine l’autre. En bref, vous aurez droit à une histoire captivante et à une relation foudroyante.

𝐋𝐨𝐫𝐞 𝐎𝐥𝐲𝐦𝐩𝐮𝐬, 𝐯𝐨𝐥𝐮𝐦𝐞 𝟏

« Lore Olympus » est un webtoon de Rachel Smythe édité chez Hugo BD.

Note : ♥♥♥♥♥/5

♦ Résumé :

Une réécriture contemporaine de l’une des histoires les plus connues de la mythologie grecque : l’histoire d’amour surprenante entre Perséphone et Hadès !

Perséphone, jeune déesse du printemps, est nouvelle au Mont Olympe. Sa mère, Déméter, l’a élevée exprès dans le royaume des mortels, pour la protéger des tentations. Mais après que Perséphone lui a promis de s’entraîner comme vierge sacrée, elle est autorisée à aller à l’université et à vivre dans le monde glamour et trépidant des dieux. Lorsque sa colocataire, Artémis, l’emmène à une fête, sa vie entière change : elle y rencontre Hadès et l’étincelle est immédiate avec le souverain charmant mais incompris des Enfers. Tout s’accélère alors, Perséphone doit maintenant naviguer entre les jeux stratégiques et les relations déroutantes qui régissent l’Olympe, tout en trouvant sa place et en affirmant son pouvoir.

L’interprétation ingénieuse de ce conte intemporel est destinée à devenir un classique moderne !

Le chapitre bonus inédit jamais lu en ligne fera de cette édition un livre collector à se procurer absolument !

♦ Avis :

D’habitude, nous ne lisons pas de BD car ce genre ne nous tente pas plus que ça. Mais dès l’annonce de cette BD/webtoon, nous avons été intriguées par la réécriture de l’histoire entre Perséphone et Hadès. Nous sommes tellement contentes d’avoir pu la découvrir !

Pour commencer, comment ne pas craquer pour cette beauté en voyant sa couverture ? L’objet-livre en lui-même est tellement magnifique que nous l’avons exposé dans notre chambre pour pouvoir l’admirer ! De plus, les illustrations sont magnifiques : le choix des couleurs est coordonné avec l’histoire ce qui donne une vraie atmosphère à l’histoire et nous plonge directement dans cette réécriture.

Les couleurs aident également à faire ressortir tout l’univers façonné par l’illustratrice qu’on a tout simplement adoré ! En effet, l’auteure arrive à rendre cette histoire reprenant la mythologique, novatrice avec une pointe de modernité ! Nous n’avons pas pu faire autrement qu’être intriguées par ces personnages de mythologie, l’auteure arrive à nous donner envie d’en découvrir plus sur la mythologie. Hadès et Perséphone nous ont vraiment conquises et en plus, on a déjà ressenti des premières étincelles entre eux, grâce aux dessins.

Comment s’arrêter de le lire alors que l’histoire est addictive ? A chaque fois que nous avions le temps, nous l’avions en main pour pouvoir lire quelques épisodes à tel point que nous l’avons englouti en quelques jours. La fin ne nous donne plus qu’une seule envie : découvrir la suite de cette histoire qui s’annonce tout aussi incroyable !

En bref, FONCEZ ! Même si vous n’êtes pas adeptes des BD, on peut vous garantir que celle-ci mettra tout le monde d’accord et qu’elle vous plongera tout comme nous, dans cet univers magnifique !