𝐂𝐚𝐧’𝐭 𝐡𝐞𝐥𝐩 𝐟𝐚𝐥𝐥𝐢𝐧𝐠 𝐢𝐧 𝐥𝐨𝐯𝐞, 𝐓𝟐

« Can’t help falling in love » est une saga de Alicia Garnier éditée chez Hugo New Romance.

Note : ♥♥♥♥♥/5

♦ Résumé : (attention à ne pas lire si vous n’avez pas lu le premier tome !)

Quand l’amour n’est pas suffisant, à quoi bon se battre?

Riley ne pensait pas avoir la force de surmonter ses traumatismes un jour, et pourtant lorsque Logan a fait irruption dans son quotidien, il a tout bouleversé. Grâce à lui, elle a réappris à s’ouvrir lentement au monde extérieur et à savourer les attentions simples qui lui manquaient cruellement.

Enfin, après tant d’années, Riley a regagné sa confiance en elle, en la vie et se pense assez courageuse pour avancer malgré ses cicatrices.

Mais une terrible nouvelle va ébranler son équilibre précaire et tout remettre en question. Du jour au lendemain, elle doit quitter sa zone de confort, vitale pour elle, et foncer tête baissée dans son pire cauchemar : le show-business d’Hollywood. L’attention qui va se porter sur elle va la mettre à dure épreuve et risque de réveiller ses vieux démons et de la blesser plus que jamais.

L’heure des choix a sonné et les conséquences ne laisseront personne indemne.

♦ Avis :

L’amour est vécu différemment selon la personne qui t’accompagne dans cette merveilleuse aventure, selon les obstacles que tu dois surpasser et selon plein d’autres données. Mais au final, l’amour reste l’Amour…ce sentiment si puissant, renversant tout sur son passage. Autant il peut détruire, autant il peut réparer, autant il peut redonner la Vie. La duologie « Can’t help falling in love », c’est exactement ça. Alicia Garnier nous enveloppe de sa plume addictive et poétique pour nous raconter leur histoire. Une histoire brillante, brisée et réparatrice. Alors d’ores et déjà, merci Alicia Garnier pour tes mots et pour cette histoire qui a su vibrer en nous.

Dans ce deuxième tome, Logan et Riley semblent avoir repris une vie paisible et heureuse, mais c’est sans compter sur une nouvelle qui va à nouveau, tout ébranler. Logan, c’est encore cette célébrité qui bosse pour son rêve, mais qui sans forcément s’en rendre compte, détruit tout sur son passage. Riley, c’est cette jeune femme qui à première vue peut paraitre faible et trouillarde, mais qui en réalité, est bien plus forte que n’importe quelle femme et qui sait quand choisir ses batailles. On est sincèrement admiratives de Riley et on aurait aimé n’avoir ne serait-ce que la moitié de sa force et de son courage. L’auteure a réussi à développer pour chacun de ses personnages une psychologie tout simplement incroyable : on ressent, on comprend tout ce que les personnes ressentent, leurs combats intérieurs. Riley et Logan. Logan et Riley. Ce sont deux prénoms, deux personnes qu’on ne peut plus voir séparément.

Riley et Logan, c’est une relation au départ explosive, puis tendre et pleine d’amour. Dans ce tome, ils doivent apprendre à s’aimer de manière à s’entraider, à panser leurs blessures et leurs égratignures mutuellement. Honnêtement, la relation entre Riley et Logan nous a surprises pour plusieurs raisons. Premièrement, elle prend vraiment un temps très réaliste à se développer et l’auteure a parfaitement réussi à développer une romance à laquelle on croit de toute notre âme. Deuxièmement, la relation est si puissante et en même temps, si douce et si fragile que cette contradiction en fait tout le charme. Comme vous l’aurez compris, on est à la fois tombées amoureuses des personnages et de leur relation absolument dingue.

« – Et que fait la Riley dans tes rêves, généralement ?

Il semble chercher dans ses souvenirs avant de me répondre :

– Elle finit toujours par me fuir et je ne peux rien faire pour la retenir. »

– Alicia Garnier

Pour finir, dans ce deuxième tome, l’univers des célébrités de LA est davantage mis en avant et étonnamment, on a trouvé que l’auteure avait réussi à le tourner de manière originale et à faire en sorte que ça ne prenne pas le pas sur le développement de la relation et des personnages.

𝐂𝐚𝐧’𝐭 𝐡𝐞𝐥𝐩 𝐟𝐚𝐥𝐥𝐢𝐧𝐠 𝐢𝐧 𝐥𝐨𝐯𝐞, 𝐓𝟏

« Can’t help falling in love » est une saga de Alicia Garnier éditée chez Hugo New Romance.

Note : ♥♥♥♥♥/5

♦ Résumé :

Logan a toujours tout eu dans sa vie, une carrière florissante à Hollywood, de l’argent, des femmes, de la drogue… Une vie rêvée pour certains. Mais une ultime frasque pousse son agent à bout, et il le met face à un ultimatum : se faire soigner ou c’est la fin de sa carrière. Contraint et forcé, il se retire chez sa mère et sa sœur, en Virginie, pour se mettre au vert, mais aussi pour affronter ses démons. Il va rencontrer alors une voisine…

Riley a vu sa vie voler en éclats l’année de ses seize ans, depuis elle tente chaque jour de se relever. La noirceur qui l’habite désormais n’est jamais loin, et lorsqu’elle baisse la garde, ne serait-ce que quelques secondes, elle finit écorchée, meurtrie. À l’aube de ses 23 ans, elle n’est plus que l’ombre d’elle-même, fuyant aussi souvent que possible le monde qui l’entoure. Pourtant le jour où Logan débarque dans sa vie, elle va devoir se confronter à une âme aussi abimée que la sienne.

Seront-ils capables de laisser leurs passés chaotiques derrière eux, ou continueront-ils à laisser gagner leurs démons respectifs ?

♦ Avis :

« Can’t Help Falling In Love », c’est le genre de roman qui fait saigner votre cœur pour après y déposer un pansement dessus, mais qui n’est pas suffisant puisqu’il vous laisse, à vie, des séquelles. C’est exactement ça, ce roman marque son lecteur. En tout cas, il nous a marquées, nous.

Logan et Riley, ce duo de personnages, ce sont des claques psychologiques qui vous heurtent et qui restent marqués en nous. Riley, elle est courageuse, c’est une femme qui se bat mais qui en même temps n’arrive pas à surmonter tous les obstacles qui se posent devant elle. C’est une sorte de rose qui se crée des épines pour ne plus avoir mal, pour ne plus souffrir. Et comment ne pas ressentir de la peine, de la compassion pour ce personnage ? Alicia Garnier arrive à forger une psychologie forte autour de Riley qui ne peut que nous toucher et nous attacher à elle. On a eu un énorme coup de cœur pour elle, pour sa personnalité aussi sensible que forte. Pour ce qui est de Logan, Héléna a eu un peu de mal au début à le cerner, à comprendre tous ses agissements. Mais par la suite, ces fêlures ont fini par l’émouvoir et elle a réussi à s’identifier à lui, à cet acteur qui se montre courageux pour escalader les difficultés.

Une des phrases du livre représente exactement ce que nous ressentons : « Ce son définitif brise quelque chose en moi. ». Mais au lieu que ce soit un son, il s’agit de cette rencontre entre deux âmes brisées. Nous ne pourrons jamais oublier comment cette relation entre ces personnages a retenti en nous, comment l’auteure a réussi à nous marquer par cette rencontre entre deux âmes plus brisées que n’importe qui d’autre. L’auteure a réussi à nous montrer ce développement des deux personnages, le chemin qu’ils parcourent petit à petit au fur et à mesure de l’histoire. L’un se rétablit grâce à l’autre et inversement. Et que dire à part que cette relation est un amour réparateur tellement beau. Au début de leur relation, on a affaire à des étincelles et à une tension palpable parce que clairement, ils ne s’aiment pas, mais au fil des pages, une complicité se crée entre eux. Allant jusqu’à se soigner mutuellement.

« – Qu’est-ce qu’il a bien pu t’arriver, Riley ?

Je lui souris tristement sans pour autant arriver à sortir les mots, pourtant simples, de mon histoire. Je garde tout ça enfermé dans une boîte cadenassée dans un coin de mon esprit. J’essaie de m’y aventurer le moins possible, car je ne sais jamais dans quel état j’en ressors. Voyant qu’il attend une réponse, je hausse une épaule en répondant :

– La vie. »

Alicia Garnier

Plus qu’une histoire, ce roman aborde plusieurs thèmes explicitement, mais aussi implicitement. C’est un mélange de thèmes durs comme la drogue, mais aussi un mélange d’émotions comme la culpabilité qui deviennent un ensemble, une leçon de vie.

Est-ce que nous avons besoin de dire que nous voulons absolument lire le deuxième tome ? En plus de nous briser le cœur à plusieurs reprises, Alicia nous laisse sur une fin horrible qui ne nous donne qu’une envie : sauter sur le deuxième tome pour être davantage brisées.

C’est la première fois que nous découvrons la plume d’Alicia Garnier et nous en sommes plus que ravies. Cette plume est poétique et addictive. Nous avons hâte de découvrir d’autres de ses romans.