𝗤𝘂𝗼𝗶 𝗾𝘂’𝗶𝗹𝘀 𝗲𝗻 𝗱𝗶𝘀𝗲𝗻𝘁

« Quoi qu’ils en disent » est un roman de Noémie Dani édité chez Hugo New Romance.

Note : ⭐⭐⭐ ,75/5

SORTIE : 26 août 2021

♦ Résumé :

Louna, jeune étudiante, n’avait absolument pas prévu de passer son été à la campagne. Réviser seule dans cette grande maison familiale ? Quelle idée ! Sans compter le manque de sa meilleure amie, les insectes et… toute cette nature. Seule âme humaine à l’horizon ? Une vieille tante qui grince autant que les portes. Puis que dire de ce voisin taciturne, peu aimable, qui a failli la renverser sur son vélo ?

Gabriel n’a pas de temps à perdre. Agriculteur, il croule sous le travail, tout en essayant de gérer au mieux sa vie personnelle. Célibataire et papa d’une petite fille de 3 ans, il n’a que faire de sa nouvelle voisine pour l’été. Trop jeune pour lui, la pétillante citadine n’a pas sa place ici.

Mais Louna s’ennuie et croise bien trop souvent le chemin de Gabriel…

Quand le désir s’en mêle, tous les éléments se déchaînent !

Est-ce que l’amour pourrait se trouver là, juste où on ne l’attend pas ?

♦ Avis :

Nous n’avions encore jamais lu de romans de Noémie Dani, alors c’était l’occasion de la découvrir. Et puis, on ne pouvait que succomber avec ce résumé et cette magnifique couverture. Aujourd’hui, on ne le regrette absolument pas parce qu’on a passé un excellent moment en compagnie de Gabriel et Lou. On vous recommande ce roman à 100%. Il a frôlé le coup de cœur – et encore maintenant, on hésite à le mettre comme coup de cœur.

Douceur. Amour compliqué, mais évident. C’est ce qui nous vient directement à l’esprit quand on pense à ce roman. Noémie Dani nous offre une histoire fraiche, originale et dépaysante. L’histoire se déroule en Ardèche et par les magnifiques descriptions de l’auteure, nous arrivions réellement à nous imaginer les lieux et ça nous a donné envie de découvrir cet endroit si chaleureux.

Au-delà de l’endroit, nous découvrons deux personnages aux caractères assez différents. Lou est plutôt douce, pleine de tendresse, mais très mature pour son âge. Elle est étudiante et passe ses vacances, seule, en Ardèche à la demande de ses parents. C’est le personnage auquel on a le plus réussi à nous attacher parce que certaines choses dans sa vie nous ont rappelé la nôtre. Quant à Gabriel, il est agriculteur et n’a pas une minute pour lui. Bien qu’au début, il se montre très agressif et montre réellement que c’est un connard, on n’a pas pu le détester. On s’est même rapidement attachées à lui parce qu’on a aperçu derrière ses airs froids, un gros nounours (qu’on a surtout aperçu dans ses moments avec sa fille). On a également adoré découvrir son univers à lui, l’agriculture ; c’était original et intéressant. Et puis, on ne peut pas ne pas citer Zélie et Tatie Danielle. Zélie, la fille de Gabriel, est absolument adorable. Quant à Tatie Danielle, on l’a tout simplement adoré. Elle rajoute de l’humour à l’histoire et on l’a trouvé très attachante.

« – Tu me trouves nulle ?

Gabriel se lève, je crains qu’il ne s’en aille.

– Lève-toi, s’il te plait.

Je m’exécute, fuyant son regard. Lentement, il pose un doigt sous mon menton, me force à relever la tête. Ses prunelles azur plongent dans les miennes.

– Il n’y a aucune raison de te trouver nulle, Louna. On fait tous comme on peut.

Et sur ces belles paroles, il m’embrasse tendrement. »

Noémie Dani

En fin de compte, ces deux personnages n’ont pas grand-chose en commun et pourtant, leur romance est magnifique. Une histoire à laquelle on a directement crue. Il faut dire qu’on avait beaucoup d’a priori par rapport à la différence d’âge. Mais l’auteure a encore une fois, bien réussi son « job » en rendant cela d’abord, naturel et puis, en l’utilisant pour rajouter du pétillant à l’histoire et à leur romance. On a adoré ce côté « interdit » et « impossible » qui a donné à l’histoire son côté addictif. Leur romance n’est pas facile, il y a beaucoup d’obstacles qui apparaissent sur leur chemin et c’est ce qui a fait qu’on a encore plus aimé l’histoire et leur relation. Le seul petit bémol est qu’on a trouvé qu’à la fin, tout se résout un peu trop rapidement.

En plus d’une magnifique romance et de personnages bien travaillés, l’auteure nous livre un message important. Un message qui nous a énormément touchées. Et pour finir, la plume de l’auteure est magnifique, addictive et très agréable à lire. Comme vous avez pu le voir, on l’a chacune, lu en moins de 48h parce qu’on ne pouvait tout simplement pas le lâcher. Alors, si vous cherchez une belle romance, avec des personnages attachants et une romance que vous jalouserait, foncez !

𝐄𝐯𝐞𝐫𝐲𝐝𝐚𝐲 𝐇𝐞𝐫𝐨𝐞𝐬, 𝐓𝟐

« Everyday Heroes » est une saga de K. Bromberg éditée chez Hugo New Romance.

Note : ⭐⭐⭐⭐,25/5

♦ Résumé :

« Quand un soldat du feu embrase tout sur son passage « 

Jusqu’où le pompier Grady Malone fera-t-il grimper la température ?

La compositrice de chansons, Dylan McCoy s’est brûlée les ailes. À cause de son petit ami qu’elle a trouvé au lit … avec une autre.

Son agent l’oblige à continuer à collaborer avec lui jusqu’à ce qu’ils aient finalisé les chansons de son nouvel album et à tenir leur rupture sous silence. De retour à Sunnyville, elle rencontre son nouveau coloc, Grady, et ne dirait pas non à une aventure-pansement pour se remettre de sa déception amoureuse. Elle résiste pourtant et refuse de se laisser enflammer par Grady Malone, un pompier sexy, charismatique et sans complexe. Un homme qui porte à la fois ses propres cicatrices – sur son dos, celles de la culpabilité du survivant, dans son âme,– et la peur dans son cœur.

Mais alors qu’un visiteur imprévu met à l’épreuve leur statut de colocataires, leur indéniable attirance va t-elle s’évaporer ? Ou prendront-ils le risque de jouer avec le feu ?

♦ Avis :

Après avoir eu une petite déception pour le premier tome, on avoue qu’on avait assez peur d’être également déçues par ce tome. Heureusement, beaucoup d’entre vous nous ont rassurées en nous disant que ce deuxième était meilleur. On s’est alors empressées de découvrir l’histoire de Grady et Dylan et quelle histoire ! Ce roman a donc, été une très bonne lecture ; touchante et drôle. Encore une fois, la plume de K.Bromberg est magnifique, agréable à lire et fluide.

Premièrement, on a directement été conquises par Dylan et Grady. Dylan est une jeune femme piétinée par l’amour, jeune parolière, elle doit malheureusement faire preuve de courage pour affronter son ex-copain (qui l’a trompée) pour finir d’écrire toutes les chansons demandées. Mais derrière cette trahison se cache beaucoup plus qu’une simple fissure. C’est le début d’une ouverture aux complexes. Et c’est cette partie qui nous a touchées. Effectivement, les complexes, ça nous connait. On n’est malheureusement, pas toujours bien dans nos corps, on se sent complexées, parfois, ça va jusqu’au fait qu’on se trouve « moches » et on déteste par-dessus tout nous voir en photo. Mais Booksta, c’est notre défi : nous prendre en photo et essayer de nous accepter. Enfin bref, tout ça pour dire que Dylan nous a énormément plu, on s’est retrouvées en elle, on a aimé son histoire et sa personnalité. Elle est aussi belle à l’intérieur qu’à l’extérieur, mais il faut juste qu’elle essaie de reprendre confiance en elle. Quant à Grady, il a également des cicatrices visibles et invisibles ; tandis que celles apparentes lui donnent des complexes, celles cachées ne le laissent plus dormir. Grady, c’est vraiment l’homme à la fois torturé et à la fois agréable, drôle et tellement parfait ! Grady et Malone, c’est le genre de duo qui a l’air si réaliste, le genre de duo qui fait rêver. Ils s’aident mutuellement à s’accepter et à aller de l’avant.

La romance est équilibrée ; elle n’est ni trop rapide ni trop lente. Au fur et à mesure de notre lecture, on remarque vraiment l’évolution de la relation entre nos deux personnages et leur complicité exceptionnelle ; la tension monte crescendo. Il faut aussi noter que pour une fois, les allusions au sexe ne nous ont pas dérangées : elles apportaient plutôt de la légèreté au roman.

« Alors je t’embrasse parce que quand je suis avec toi, je ne pense plus à rien et le monde recommence à tourner. »

K.Bromberg

Un des points négatifs est qu’au début, on a eu un peu du mal à totalement rentrer dans l’histoire. En effet, les 100 premières pages n’étaient pas très addictives. Heureusement, par la suite, l’histoire a réellement réussi à nous transporter et on a vraiment passé un très bon moment !

On a également beaucoup aimé découvrir l’univers d’un pompier : ce qu’ils vivent au quotidien, leur mission, comment c’est sur le terrain, etc.

Pour conclure, malgré notre déception sur le premier tome, on est super contentes d’avoir continué notre lecture sur cette saga et d’avoir autant aimé ce deuxième tome. On a eu un petit pincement au cœur d’abandonner le duo Dylan-Grady, mais on est aussi très excitées de découvrir l’histoire du dernier frère Malone…

Ce roman vous tente ? Vous avez déjà découvert la plume de K.Bromberg ?