𝐈𝐧𝐟𝐥𝐚𝐦𝐞𝐝

« Inflamed » est un roman de Cara Solak édité chez Plumes du Web.

Note : ⭐⭐⭐⭐,25/5

♦ Résumé :

Une chanteuse désabusée au sommet de sa gloire.

Un auteur-compositeur inconnu pas très coopératif.

Une soirée qui aurait pu mal finir.

Une collaboration forcée… qui fait des étincelles.

Si tout les oppose, June – alias la chanteuse River – et Brody sont inexorablement attirés l’un par l’autre. Il s’est trouvé au bon endroit, au bon moment, mais le rôle du sauveur, il n’en veut pas ! Pourtant, ils vont devoir travailler ensemble malgré eux, et jouer le jeu… pour le public.

Que cache la jeune chanteuse derrière son masque d’indifférence ? Entre blessures du passé et jeu de séduction, ces deux âmes blessées par la vie seront-elles capables de mettre leurs différends de côté pour avancer ?

♦ Avis :

Tout d’abord, ce roman nous a directement attirées parce qu’on adore ce qui se déroule dans le monde de la musique, mais en plus de ça, l’histoire promettait d’être touchante. Et on n’a pas été déçues ! En plus, regardez cette couverture juste sublime !

C’est la première fois qu’on découvre la plume de Cara Solak et on a adoré la découvrir ! Elle est très jolie et nous envoûte dès les premières lignes. Elle est fluide et rend la lecture addictive.

Pour ce qui est de l’histoire, elle se déroule dans un univers musical, avec River comme chanteuse et Brody comme parolier. Ce que nous avons beaucoup aimé, c’est le fait que ce roman se détache des romans clichés de cet univers par le fait que l’univers de la musique n’est pas trop intrusif ou insistant. On découvre d’autres choses à côté, on a le loisir de voir les personnages se développer sans la musique aussi.

Par contre, même si ça a été une très bonne lecture, il nous a manqué un petit quelque chose. En effet, les rebondissements et l’intrigue arrivent vraiment dans la deuxième moitié du roman alors qu’on aurait aimé avoir plus d’actions et d’intrigue dès la première moitié.

Parlons maintenant des personnages principaux ! Brody est le personnage touchant, le petit « sauveur » de l’histoire. On s’attache très rapidement à lui et à son envie de protéger ses proches. Il nous ressemble d’une certaine manière. Il y a juste une ou deux réactions qui sur le moment nous ont parues un peu étrange, mais rien de dérangeant. De plus, Brody n’est pas le petit connard ou le Bad boy qu’on trouve régulièrement. Non, c’est plutôt tout le contraire et ça nous a beaucoup plu. June ou River est quant à elle plus complexe. Bien qu’au début, on a eu du mal à la cerner, elle est rapidement devenue notre personnage préférée du roman. Elle est torturée (ce qu’on adore) et c’est en partie elle qui a donné toute la complexité au roman.

Je détourne le regard, alors qu’il enchaine d’une voix plus mesurée :

– Tu n’es pas obligée d’actionner tous tes mécanismes de défense en ma présence.

– Tu n’es pas obligé de te comporter tour à tour comme un sauveur ou un connard… répliqué-je du tac au tac.



La romance entre les deux personnages est compliquée. Ils ne cessent – surtout River – de se repousser à cause de leur passé. On a beaucoup aimé le fait qu’ils essaient de cacher leur attirance à cause de leurs cicatrices. La complicité entre les personnages était réelle et puissante.

En bref, si vous aimez les romances qui se déroulent dans le monde musical et que vous aimez quand les personnages prennent du temps à se connaître, on vous le conseille !