𝐒𝐚𝐧𝐬 𝐟𝐚𝐮𝐭𝐞

« Sans faute » est un roman de Maloria Cassis édité chez Hugo New Romance.

Note : ⭐⭐⭐⭐,25/5

♦ Résumé :

Depuis plusieurs années, Charlène Lacroix tente d’oublier son passé en dévorant des livres, enfermée dans le domaine familial qui l’a vue naître. La vie lui a appris que s’attacher à qui que ce soit est un trop grand risque, elle veille donc à maintenir une distance de sécurité avec tous ceux qui pourraient réveiller son coeur.

De son côté, Alek Novakovic, joueur de handball promis à une grande carrière, se voit relégué du jour au lendemain dans un club de moindre envergure pour se remettre d’une blessure. C’est du moins ce qu’il affirme.

Entre Charlène et Alek, le contact est immédiatement explosif. Leur rencontre les renvoie à leurs faiblesses respectives et chacun devra accepter de s’ouvrir à l’autre pour se laisser une chance d’évoluer.

♦ Avis :

Avez-vous déjà lu un roman cocooning ? Un roman qui fait du bien ? « Sans Faute » de Maloria remplit exactement ces « cases ». Pendant nos révisions, il a réussi à nous conforter, à nous rendre addictives à l’histoire et à la plume, mais également nous faire profiter de quelques minutes de calme en compagnie des personnages aussi tendres que passionnés.

Après avoir lu « Cooper Training », on retrouve la plume de Maloria dans ce roman. Une plume qui met en avant des thématiques de la société. Mais avant ça, il faut qu’on vous dise que cette plume est vraiment addictive, agréable à lire et fluide. On a lu super rapidement ce roman ! Certes, il s’agit d’un autre genre que « Cooper Training », un genre plus douillet. Et c’est aussi une réussite !

– J’ai trouvé un adjectif qui pourrait t’aller encore mieux que « taciturne ».

Il se prépare à tirer et étire le haut de son corps. Waouh, quel spectacle !

– Je suppose que je dois te demander lequel ?

– Exact, dis-je, espiègle. « Impulsif ».


Les personnages ont leur personnalité et leur passion. On a facilement réussi à nous identifier à Charlène qui est une bookstagrammeuse comme nous ! Au début, on a eu du mal à cerner Alek, mais vers le milieu- la fin, il a réussi à nous toucher. Les personnages sont vraiment « réels » ce qui rend la lecture d’autant plus agréable parce qu’on a donc plus facile pour nous identifier aux personnages et pour nous plonger dans l’univers. On avait l’impression de vivre avec eux dans ce petit coin de campagne. On aimerait aussi mettre en évidence la justesse dans les termes employés par l’auteure pour décrire le métier de Alek : le handball !

Comme dit plus haut, Maloria met en avant des thèmes compliqués de la société. Dans ce roman, elle nous a surprises par le thème traité qui est un thème qu’on ne voit nul part. Et en plus, il est amené de manière mystérieuse, mais aussi de manière très touchante ! À côté de ce thème révélé à la fin de l’histoire, plusieurs autres sujets sont aussi abordés et l’auteure a réussi à laisser une place importante à chacun !

Pour conclure, on vous conseille vivement de roman, surtout si vous cherchez une romance sans prise de tête et cocooning ! Vous pourrez tomber amoureux de la plume de Maloria et de son talent pour aborder des thèmes touchants et importants.