𝐓𝐚𝐢𝐧𝐭𝐞𝐝 𝐇𝐞𝐚𝐫𝐭𝐬, 𝐓𝟑

« Tainted Hearts » est une trilogie de Jenn Guerrieri éditée chez Plumes du Web.

Note : ♥♥♥♥♥/5

♦ Résumé du troisième tome :

Ally a découvert la vérité. Et cette bombe lâchée au milieu d’un repas a réduit en cendres ses espérances. Pour elle, c’est l’altercation de trop, son cœur malmené par le chanteur en a assez. Profondément blessée, la jeune danseuse s’efforce d’oublier l’impétueux leader des Chainless et de se recentrer sur son but de toujours : la danse. Avec sa candidature envoyée à l’Opéra de Paris, elle touche enfin son rêve ultime du bout des doigts. De son côté, Chester, occupé à promouvoir le nouvel album de son groupe de rock, n’a pas dit son dernier mot. Il refuse de perdre Ally et pour cela, tous les coups sont permis. Même les plus bas. Entre confrontations électriques et langues qui se délient, l’heure est à la libération de la parole.

Ally trouvera-t-elle la force de pardonner les écarts de conduite du chanteur ?

Chester arrivera-t-il enfin à s’affranchir des chaînes de son passé pour réapprendre à faire confiance ?

♦ Avis :

Que vous nous suiviez depuis un mois, un an ou deux ans, vous savez à quel point cette saga a été une révélation pour nous. C’est certainement LA saga avec laquelle on a le plus été comblées. Un savant mélange de tension, de psychologie détaillée, de personnages complexes et chamboulées qui vont vers la rédemption, vers le pansement de leur plaie et une plume tout en musicalité. Vous nous avez demandé quels romans vous devriez lire en priorité en 2022, sans aucun doute, cette saga ferait partie de la liste.

Sous ce titre se cachent deux personnages aux tempéraments de feu : Ally et Chester. Dans ce troisième tome, on découvre une Ally différente, mûrie, une battante qui ne se laisse plus avoir. On l’a d’autant plus aimé parce qu’on a pu être à ses côtés pendant ses combats contre son passé. Jenn a développé des éléments qui apparaissaient déjà dans les premiers tomes, nous montrant réellement le vrai visage d’Ally et de Chester également. Ce n’est pas pour rien que le destin va les mettre sur le même chemin. Chester, quant à lui, a évolué d’une manière incroyable. Jenn a vraiment développé la psychologie de ses personnages tout au long des trois tomes, nous laissant tout le loisir de découvrir leur évolution petit à petit, jusqu’à ce tome 3 où leur évolution est d’autant plus touchante et forte. Si on aimait déjà Chester dans les deux premiers tomes, ce tome 3 a fini par complètement nous convaincre qu’il est notre bookboyfriend. Il faut le prendre dans son entièreté pour pouvoir s’y attacher, prendre ses qualités tout comme ses défauts. Chester est certainement un des personnages les plus complexes qu’on a rencontré et pourtant, Jenn réussit parfaitement à le dépeindre, à nous faire rentrer dans son for intérieur pour comprendre les batailles qui font rage en lui.

« -Tu préfères quand je t’appelle sorcière, peut-être ?

L’une de ses mains se referme sur ma nuque.

– Va en enfer ! décrété-je.

Mes doigts se resserrent sur l’encolure de son tee-shirt.

– Alors, brûle avec moi…, me provoque-t-il.

Il appuie fort son front contre le mien.

– J’attends que ça… »

Jenn Guerrieri

Ce qu’on aime tout particulièrement dans TH, c’est la tension entre les deux personnages. Dès le premier tome, un champ électrique s’est installé entre eux deux. Et pour être honnêtes, on avait très peur dans ce troisième tome, de perdre cette alchimie et cette tension qu’on aime tant. Et on avait tort d’avoir peur parce qu’encore une fois, Jenn a joué avec nos cœurs. Malgré l’évolution de la romance, de leur relation, la tension reste palpable. Cette romance, cette tension, c’est une musicalité forte qui se répercute dans nos cœurs qui palpitent à chaque intervention entre les deux personnages. Parce qu’il ne pouvait pas en être autrement, parce que les jeux de regard, les piques, la séduction sont les clés de leur chanson. Et comment vous dire qu’on a adoré l’évolution de leur relation. Toujours aussi électrisante, mais aussi plus douce, pleine de révélation également.

En effet, ce troisième tome est rempli de révélation : touchante, destructrice, des révélations qui poussent à aimer davantage ces personnages et leur sensibilité cachée. On ne s’est pas ennuyées une seule fois durant notre lecture. Entre la tension et les révélations, on vous promet que vous ne serez plus où donner de la tête. Et puis, encore une fois, la plume de Jenn est si poétique, elle manie les mots si bien qu’elle arrive à les utiliser pour nous raconter cette magnifique histoire. À présent, on a hâte de découvrir Alden, ses démons et ses parties sombres.

𝐓𝐚𝐢𝐧𝐭𝐞𝐝 𝐇𝐞𝐚𝐫𝐭𝐬, 𝐓𝟐

« Tainted Hearts » est une trilogie de Jenn Guerrieri éditée chez Plumes du Web.

Note :  ♥♥♥♥♥/5

♦ Résumé :

Une bague, une vérité qui éclate, un coup de tonnerre.

Après avoir découvert la véritable identité d’Ally durant une virée en boîte de nuit à Los Angeles, Chester est décidé à tirer un trait sur la jeune danseuse. Pas facile quand les obligations professionnelles s’en mêlent. Le tournage du clip vidéo des Chainless se profile, et Ally et Chester apprennent avec effarement qu’ils joueront un couple passionnel devant les caméras. Le duo explosif va devoir enterrer la hache de guerre et coopérer pour se plier aux directives du réalisateur. La collision entre le rock et la danse promet de belles étincelles. Et si la frontière devenait floue ?

Entre aversion et désir, les masques d’Ally et de Chester se fissurent et les armures tombent… au risque d’exposer au grand jour les fêlures les plus obscures de leurs cœurs écorchés.

Sauront-ils y faire face ?

♦ Avis :

Il y a des histoires qui vous prennent tellement aux tripes qu’arrivé à la fin, vous avez l’impression que cette histoire, ces personnages faisaient partie intégrante de votre vie. C’est notre cas avec cette saga, avec Ally, avec Les Chainless, avec tous ces personnages que Jenn Guerrieri a tellement bien exploités qu’ils paraissent réellement exister.
Parce que nos mots nous semblent beaucoup trop fades vis-à-vis de la plume, des mots poétiques de Jenn dans ce roman, on a trouvé cet extrait qu’on a enlevé de son contexte, mais qui exprime réellement les effets de cette lecture sur nous : « Un alliage puissant, presque douloureux, qui se fond en nous et dont les flammes passionnelles nous dévorent le ventre. ». C’est à la fois douloureux et à la fois délicieux.


Dans ce tome, Jenn nous amène à danser avec les personnages au sein d’une relation destructrice, mais aussi passionnelle. Une relation unique, une relation qui va au-delà des limites et de la bienséance. Ce roman, ce couple, c’est véritablement une chanson de rock. Ça commence lentement, se préparant à éclater de mille feux pour finir par consumer les lecteurs et les personnages. Jenn arrive à décrire ce pas entre haine et amour à pas lents, nous laissant parfois dans une énorme frustration. Elle nous sert un ennemies to lovers, mais pas n’importe lequel. LE ennemies to lovers le plus complet, le plus « bon » à lire et celui qui a été le mieux exploité par l’auteur. On avoue qu’on avait peur que Jenn aille trop vite dans la relation et surtout que les personnages changent trop radicalement. Heureusement, ça n’a pas été le cas. Chester, même si les sentiments commencent tout doucement à pointer le bout du nez, reste cet être brutal, froid et perdu. Terriblement perdu au sein des ténèbres qui le bouffent. Encore une fois, Jenn l’a exploité sous tous les coins, toutes ses parts d’ombre, ses troubles.

Dans ce tome, on l’a davantage découvert, on l’a davantage percé aussi. Il a aussi eu droit à une évolution remarquable dans ce tome et on l’a d’autant plus aimé pour ça. Quant à Ally, elle a aussi beaucoup évolué dans ce roman. On a réussi à mieux la cerner, Jenn se concentre davantage sur ses émotions, ses démons à elle aussi…parce qu’oui, elle en a et c’est aussi pour ça que les âmes de Chester et Ally chantent une si belle mélodie ensemble. Chantant tantôt une chanson de rock, tantôt une chanson pleine d’émotions.

« – Tu veux me faire écouter des ballades ?

– Serais-tu un romantique dans l’âme, Hanson ?

– Qui te dit que j’ai encore une âme, Owen ? »

Jenn Guerrieri


Dans ce roman, Jenn nous amène aussi à découvrir deux univers assez contradictoires : la danse classique et le rock. Pour tout vous dire, on déteste le rock, mais Jenn a réussi à abattre presque tous nos avis négatifs dessus. Les descriptions de l’auteure sur ces univers sont tout simplement incroyables. Les prestations de dance sont décrites avec sensualité et passion. Les concerts, les enregistrements de musique sont quant à eux, forts en émotion. Jenn explique tout ça avec une précision incroyable, des détails… ça se voit qu’elle a travaillé pour nous servir ce genre de descriptions. Elle a réellement exploité tous les coins de son univers, allant de ses personnages à son univers.
Pour couronner le tout, la plume de Jenn s’accorde à merveille. Elle nous dépeint cette atmosphère si atypique de « Tainted Hearts » avec véracité, précision et elle utilise sa plume qui est à la fois, poétique, addictive et tranchante. Ses mots sont à la fois des remèdes et à la fois des couteaux tranchants. Elle sait manier les mots et ça se ressent au fil de la lecture, tout comme elle sait manier nos cœurs qui battent pour une seconde après, arrêter de battre et partir de plus belle ensuite.


Pour conclure, lisez cette dark romance. On est à la limite de vous supplier de découvrir cet univers, ces personnages, cette plume. S’il vous plait, ne passez pas à côté d’un peut-être futur coup de cœur intersidéral. Découvrez la noirceur de Chester et celle d’Ally, leur relation unique et également, leur passion respective.