𝐋𝐨𝐯𝐞 𝐚𝐧𝐝 𝐒𝐡𝐨𝐨𝐭

« Love and Shoot » est un roman de Natacha Pilorge édité chez Plumes du Web.

Note : ⭐⭐⭐⭐,5/5

SORTIE : 26 janvier 2021

♦ Résumé :

Quatre ans après la terrible disparition de son frère, Abbigail a retrouvé un certain équilibre.

Et ses trois colocataires déjantés, basketteurs protecteurs et ô combien sexy, n’y sont pas étrangers ! Leur amitié permet à Abbi de se sentir entourée, et d’avancer.

Parmi ces dieux grecs, il y a Donovan, qu’elle connaît depuis l’enfance et sur qui elle a toujours pu compter. Si entre eux s’est instauré un jeu d’adolescents dans le but de faire enrager l’autre, le lien qui les unit est indestructible.

Pourtant, tout se complique lorsque leurs sentiments évoluent.

Entre raison, non-dits, amour et jalousie, la vie d’Abbi et Don va prendre un tournant inattendu. Mais comment s’épanouir quand le passé vient compliquer le présent ?

♦ Avis :

Pour commencer, il faut savoir que nous sommes très compliquées envers les romances avec des meilleurs amis qui deviennent plus que ça. En effet, il faut que nous percevons bien le changement de comportements des personnages et surtout l’attirance doit être vraiment bien travaillée. Et on doit dire qu’on a été séduites par cette romance !

Natacha Pilorge a une plume très jolie ! Elle est légère et agréable à lire, tellement que dès le début on rentre dans l’histoire sans problème. Elle arrive à nous toucher par ses descriptions de sentiments !

En effet, les deux personnages principaux nous ont touchées par leur sensibilité et également par les sentiments qu’ils dégagent. L’auteure arrive à décrire avec perfection les émotions que ressentent ses personnages ce qui les rend très réalistes. On s’est identifiées à Abby qui nous a énormément touchées de part son affection pour son frère et par sa gentillesse sans limite (elle a beaucoup de force pour ne pas craquer devant tout le bazar des garçons ahaha).

Cette colocation qui semble normal change de tout au tout quand des sentiments amoureux s’y mêlent. On a adoré voir le développement des mentalités et des comportements des deux amoureux. Natacha arrive à nous rendre accro à leur relation toute mignonne. En effet, il s’agit d’une romance douce – qui fait rêver. Par contre, le seul point qu’on reproche à l’histoire, c’est qu’elle est très centrée sur les clichés. En effet, si vous n’aimez pas les clichés, on ne vous conseille pas cette romance. Personnellement, ça ne nous a pas énormément dérangées – il y a juste à certains endroits où on a levé les yeux au ciel.

Une part de moi est morte le jour où je me suis fait piéger et qu’elle s’est éloignée. Pense-t-elle à moi ? Est-ce aussi dur pour elle que pour moi ? J’aimerais que ce poids qui pèse dans ma poitrine disparaisse et que ma vie reprenne là où elle s’est arrêtée. Je ne résiste pas à poser la question qui me taraude depuis quelques temps.

– Est-ce que…, bafouillé-je. Est-ce qu’elle parle de moi ?

Pour finir, on aimerait aussi parler de la relation d’amitié qui réside dans cette histoire. En effet, bien que la romance soit au plan principal, l’auteure a également voulu dégager un lien fort entre les personnages principaux et les personnages secondaires. Abby est en colocation avec Don, Milo et Andrew et le lien créé entre eux tous est très fort. Ça nous a fait sourire par moments parce que c’est tellement bien décrit qu’on rêverait d’avoir ce lien fort qui unit tous ses personnages. L’intrigue autour des personnages nous a tenues en haleine pendant une grosse partie de l’histoire. Et celle-ci consolidait encore plus cette amitié entre les personnages. On ne vous en dira pas plus pour ne pas vous spoiler, mais on a adoré cette intrigue qui rajoute quelque chose à l’histoire !

Pour conclure, si vous cherchez une romance douce où amitié et amour s’entremêlent, foncez découvrir ce roman signé Natacha Pilorge. Franchement on ne regrette absolument pas d’avoir tenté cette romance !

𝐒’𝐢𝐥 𝐬𝐮𝐟𝐟𝐢𝐬𝐚𝐢𝐭 𝐝’𝐚𝐢𝐦𝐞𝐫

« S’il suffisait d’aimer » est une saga de Sophie Tremblay édité chez Sudarènes.

• Premier tome

Note : ⭐⭐⭐⭐/5

♦ Résumé :

Dans un monde où la population est divisée en deux grandes catégories, les Fades et les Normaux, l’amour est plus important que tout. L’Institut, l’organisme regroupant des centaines de spécialistes des sentiments, est le maitre de l’univers, celui qui déclare certaines personnes inaptes à aimer.


Ces personnes sont enfermées, torturées, brisées, moquées. Pour rajouter au supplice, une téléréalité populaire les mettant en scène se déroule chaque année afin de les ridiculiser.
 Ces personnes, les Fades, n’existent pas aux yeux de la loi.

Et Élodie en est une.

♦ Avis :

Tout d’abord, il faut savoir que nous avions déjà lu le début de ce roman sur Wattpad. Et nous l’avions adoré. La couverture et le résumé nous ont directement intriguées.

Premièrement, l’histoire est très addictive et super originale ! En effet, Sophie a créé un univers différent du nôtre (ou plutôt une métaphore de notre monde) et elle a joué avec ce monde. Les pages défilent super rapidement et ce également grâce à la plume de Sophie ! Comme on vous l’a dit en update story sur Instagram, sa plume est un peu « jeunesse » (peut-être dû au fait que ce soit son premier roman édité), mais cela n’enlève rien à l’histoire addictive.

Ensuite, les deux personnages principaux (Jacob & Elodie) ont bien été travaillés par l’auteure. On a trouvé qu’Elodie était plus travaillé que Jacob. En effet, le point de vue de Jacob n’intervient que de temps à autre. Et on aurait peut-être aimé le connaitre davantage via plusieurs PDV. Revenons-en à Elodie. Ce personnage a beaucoup plus été travaillée. On comprend rapidement qu’elle veut être forte, mais qu’elle est tout de même sensible au vu de sa situation.

— Je suis contente qu’on soit ensemble. Au moins, tu n’es pas un crétin fini. C’est déjà ça.

Encore une fois, mon partenaire lâche un petit rire, un rire rempli de bonheur et totalement insouciant.Je suis d’accord. Toi, tu es carrément sexy.

— Sexy ? rigolé-je . Je crois que tu as besoin de lunettes, tu devrais peut-être aller voir un spécialiste.

— Seulement si c’est toi la spécialiste.

Puis, l’intrigue est super bien ficelée. En effet, vers la fin, il y a énormément de rebondissements qui ne nous permettent pas de nous ennuyer. L’histoire prend énormément de temps à démarrer. Mais tout compte fait, cela permet vraiment de comprendre cet univers et de compatir avec Elodie.

Pour finir, les émotions sont bien présentes. Mais parfois, on a eu la sensation que ça se répétait souvent. C’est totalement subjectif, mais on aurait peut-être aimé que l’héroïne ne se plaigne pas toujours de sa situation.

Pour conclure, on a vraiment hâte de découvrir le deuxième tome qui – nous pensons – corrigera les petits avis négatifs. En fin de compte, on a beaucoup aimé cette lecture qui change de nos lectures habituelles. Si vous cherchez une romance (dystopie) atypique et mignonne, foncez découvrir cette pépite.

• Deuxième tome