𝐃𝐮𝐚𝐥𝐢𝐭𝐞́, 𝐓𝟏

« Dualité » est le premier tome d’une saga de Lola Besnard.

Note : ⭐⭐⭐⭐/5

♦ Résumé :

Face aux cartels qui pourrissent la Colombie, les sœurs Flores n’ont aucune solution. Avant ça, ces nuisibles étaient comme invisibles, inexistant. Mais il a suffit d’un kidnapping, d’une rencontre étrange et surtout d’une vengeance irréductible.

Entre guerre des gangs, passions toxiques, trahisons, mensonges et amours destructeurs, le début de leurs histoires ne signera qu’une fin inévitable, la leur.

A deux, tous et toujours plus simple.

♦ Avis :

Quand Lola nous a contactées pour nous proposer son roman, on n’a pas pu refuser parce qu’on aime tellement l’univers des cartels, de la mafia. On est contentes d’avoir pu découvrir une nouvelle auteure et également son univers qu’on a énormément aimé. Certaines choses nous ont beaucoup moins plu, mais on a trouvé que ce premier tome est en fin de compte, un vrai diamant à l’état brut.

Pour être totalement honnêtes, au début du roman, on a eu un peu de mal parce que l’histoire, l’univers et surtout, les personnages manquaient cruellement de maturité. Heureusement, au fil des pages, les personnages prennent de plus en plus en maturité et on a réussi à vraiment nous plonger dans l’univers. On n’arrivait pas à lâcher le roman tant il était addictif et rempli d’actions.

Raphaël est sûrement LE personnage qui nous a le plus conquises. Dès le début, c’est celui qui s’est montré plus mature et surtout, on a trouvé que sa psychologie était bien travaillée. On a adoré découvrir son univers de la mafia ; ce côté sombre. Rojo ne se laisse pas facilement impressionner, il est violent, froid et sanguinaire, mais sans pouvoir vous l’expliquer, on a réussi assez facilement à nous attacher à lui. Par contre, on a eu plus de mal avec Luis parce qu’il n’avait pas du tout ce côté sombre et redouté. Il était plutôt, à nos yeux, le « gamin » en manque d’action. Quant aux filles, on a à nouveau, le même scénario. Bianca est absolument adorable, attachante et mieux travaillée. C’est le genre de femme à la fois badass parce qu’elle ne se laisse pas faire, mais aussi celle qui peut se montrer très attentionnée avec ses proches. Quant à sa sœur, Alma, on l’a trouvée plus fade et moins mature. L’auteure la décrit déjà comme superficielle, mais on avoue qu’on n’a pas réussi à nous attacher à elle parce qu’elle vivait trop dans son petit monde et ça nous a beaucoup agacées.

« – Tu es un sacré connard toi, quand tu veux.
(…)


– Répète pour voir ?


La commissure de ses lèvres s’étire dans un sourire.


– C’est fou comme, même dans un état pitoyable comme celui-ci, tu n’aimes pas être insulté, me nargue-t-elle. »

Lola Besnard

L’originalité de la romance est qu’il n’y en pas une, mais deux. On a une première romance entre Luis et Alma ; et la deuxième est entre Bianca et Raphaël. Sans surprise, on a ADORÉ la romance entre Raphaël et Bianca bien qu’elle aurait pu être légèrement plus développée. On l’a trouvée plus authentique, plus puissante et forte en émotions et tension que celle entre Luis et Alma à laquelle on n’a pas crue à cause de la rapidité de leur relation. Bianca et Raphaël…ce n’est absolument pas une évidence entre eux, c’est compliqué et surtout, trop dangereux. Mais dès leur rencontre, on sent cette tension et cette attirance physique entre eux qui ne nous a pas laissé indifférentes.

Parlons de l’univers de la mafia et des cartels. Dès les premières pages, on est plongées dans cet univers et directement, on se rend compte que l’auteure a réellement fait des recherches pour être cohérente et précise. On a adoré toutes ses idées autour de la mafia (les soirées entre mafieux, les échanges, etc.) et surtout, autour des cartels colombiens.

Enfin, on a beaucoup aimé la plume de Lola qui est douce, agréable à lire et addictive. On a senti une évolution de sa plume au fur et à mesure du roman.

En conclusion, de manière générale, on a vraiment trouvé que le roman avait du grand potentiel, mais que certains éléments auraient nécessité un peu plus de développement pour pouvoir être totalement absorbées par l’histoire. On est très curieuses de découvrir ce que nous réserve le tome 2…