𝐔𝐧𝐥𝐨𝐯𝐚𝐛𝐥𝐞 𝐥𝐨𝐯𝐞𝐫𝐬, 𝐓𝟏

« Unlovable lovers » est une saga de Stormy B. éditée chez Nishaetcaetera (les éditions Opportun)

Note : ⭐⭐⭐⭐,25/5

♦ Résumé :

– Deux âmes torturées. Deux cœurs noircis et cadenassés.

Cette rencontre n’aurait jamais dû avoir lieu


Lena Williams est cynique, prétentieuse et arrogante. Elle n’a rien d’une fille timide et attentionnée, au plus grand désespoir de ses proches… Mais tout change lorsqu’elle quitte l’Angleterre pour retrouver son frère en Floride.


Le plan était clair : un séjour de deux mois en compagnie de son aîné, pour renouer des liens abîmés et trouver le temps de réaliser son plus grand rêve : écrire des best-sellers !


Mais sa rencontre avec Chase va tout bouleverser… Lorsqu’elle croise son regard, Lena est immédiatement attirée par l’homme aux cheveux bleus du Devilish. Elle ne se doute pas une seule seconde que son destin va basculer. Cachés derrière leurs caractères bien trempés, leur rencontre ne se fait pas sans étincelles. Avec eux, tout est possible.


Deux âmes torturées.
Deux cœurs noircis et cadenassés.
Deux êtres ravagés, à la fois si différents et si semblables.


Sauront-ils se faire confiance à temps pour résister à l’orage ensemble ?

♦ Avis :

On en a lu des avis sur cette duologie, certains positifs, d’autres plus mitigés. Et c’est pour quoi, on avait vraiment hâte de nous faire notre propre avis. Unlovable Lovers, ce n’est peut-être pas l’histoire la plus originale qu’on ait pu lire (il y a beaucoup de déjà-vu, on n’a pas forcément été surprises), mais ce qu’on a adoré, c’est le fait que l’auteur utilise certaines scènes clichées pour les tourner d’un autre sens – peut-être infime, mais qui a quand même réussi à se détourner de certains clichés –. De plus, elle arrive à nous faire passer un excellent moment, tantôt touchant, tantôt drôle, avec Lena et Chase.

Lena est une jeune femme, un peu perdue dans la vie, complétement brisée et noircie par la vie. Pourtant, dès le début du roman, on a réussi à voir en elle, une personne honnête, attachante. Beaucoup n’ont pas aimé Lena disant qu’elle est trop insupportable dans le roman, mais nous, on a trouvé que malgré quelques paroles/comportements gamins que nous avons eu du mal à comprendre, elle n’est pas insupportable pour rien. L’auteure met bien en avant les raisons de son comportement, donc on a trouvé que justement, c’était une décision cohérente de l’auteure. Quant à Chase, il est plutôt discret, un bad boy à l’extérieur et un vrai cœur doux à l’intérieur. Il nous a tout de suite conquises, même si lui aussi a son tempérament de feu.

« – Va te faire foutre, Williams.

– Nan. Aucun mec n’en vaut la peine ici.

– Parce que tu crois que toi oui ? ricane-t-il.

– Oh si tu les entendais, ris-je. « Oh Oui Lena, continue », « oh, aucune femme ne t’arrive à la cheville »…

(…)

– Arrête, putain ! s’exclame-t-il. Je ne veux pas savoir ce que mecs…disent. »

Stormy B.

Et justement, on a adoré vivre les étincelles de leur rencontre parce qu’en effet, entre Lena et Chase, ce n’est presque pas évident au début. On a beaucoup trop aimé vivre leurs piques, la tension qui monte crescendo. Et au niveau du slow burn, on a été gâtées ; leur relation prend réellement le temps de se développer. Il n’y a pas forcément de lien avec la romance, mais on voulait quand même souligner qu’on a trouvé qu’il y avait certaines longueurs.

Enfin, Stormy nous décrit bien les émotions des personnages, leur combat, le fait que Lena soit complétement perdue, brisée. Elle a réussi à montrer les batailles entre haine et amour au niveau de leur relation. En bref, on a vécu chaque émotion de manière intense ! Et on rajoute également la plume de Stormy nous a conquises ; elle est douce, agréable à lire et fluide.  

𝐁𝐚𝐝 𝐉𝐮𝐝𝐠𝐦𝐞𝐧𝐭

« Bad Judgement » est un roman de Eugénie Dielens édité chez Nishaetcaetera.

Note :  ♥♥♥♥♥/5

♦ Résumé :

Depuis que Sam a été accusé du meurtre de son meilleur ami, il n’a pas d’autre choix que d’encaisser continuellement le regard des autres. Pour résister à cette pression de chaque instant, Sam a pris l’habitude de repousser systématiquement toute personne tentant de pénétrer dans sa zone de vie qu’il a soigneusement construite.

Jusqu’au jour où Nessi est entrée dans sa vie…

Exclue injustement de son université suite à son aventure avec l’un de ses professeurs, Nessi est transférée dans celle de Seattle. Là-bas, elle souhaite profiter de son anonymat retrouvé pour enfin avoir une vie plus paisible et ne pas répéter ses erreurs passées.

Quand elle croise Sam, elle est intriguée puis attirée par le mystère qui l’entoure.
Quitte à mettre en péril sa nouvelle vie ?

♦ Avis :

Tout d’abord, ce roman a de quoi nous tenter ; il a une si belle couverture et un résumé plus qu’alléchant qui, forcément, nous ont donné envie de découvrir l’histoire qu’ils cachent. Et on n’a pas du tout été déçues ; on a pu découvrir une histoire touchante, aux personnages attachants et si dévastés par la vie ainsi qu’une relation amoureuse authentique.

Pour commencer, Eugénie Dielens nous laisse découvrir une Nessi qui a tout quitté pour recommencer à zéro sa vie après un passé plutôt compliqué. Nessi est plutôt réservée sans l’être réellement, c’est-à-dire qu’elle ne veut juste pas attirer l’attention sur elle, mais s’il le faut, elle sait mordre et se défendre. Quand elle arrive à l’université, elle est quelque peu renfermée sur elle-même, mais dès qu’elle découvre Sam, son expression et son attitude changent radicalement. Elle devient plus souriante, voire plus vivante. Sam, quant à lui, est une personne très tourmentée et il a de quoi l’être au vu de son passé. La vie ne l’a pas gâtée. Il se laisse fort retomber dans ses ténèbres et est quasiment en train de dépérir jusqu’à Nessi, cette fille qui s’intéresse à lui…Encore une fois, ce roman nous apprend que les apparences sont parfois trompeuses et qu’il faut apprendre à connaitre les gens avant de faire des déclarations hâtives. On a très vite réussi à nous attacher aux personnages, à ressentir leurs émotions et à vibrer avec eux. D’ailleurs, les émotions des personnages sont bien retranscrites, la plume d’Eugénie arrive à nous faire ressentir chaque émotion (la colère, la tristesse, la joie, la peur, etc.) de ses personnages et cela, en utilisant les mots avec justesse.

« – Je ne peux pas bouger, mon bras est coincé, j’informe Sam dont les yeux sont déjà clos.

Ses paupières se soulèvent pour dévoiler deux iris d’un noir profond qui me scrutent avec une intensité qui me rend fébrile. Pour quelqu’un de saoul, il ne m’a jamais paru aussi éveillé.

– Tant mieux, reste. Je voudrais juste faire comme si tout allait bien l’espace d’un instant. »

Eugénie Dielens

Nessi et Sam…au début, leur relation est très distance, voire inexistante. Mais peu à peu, on découvre une alchimie et surtout, une compréhension entre eux. La relation se développe tout au long du roman et même à la fin. Elle est intense et authentique. En effet, malgré les passés respectifs de chaque personnage, ils s’ouvrent finalement à l’amour et entre eux, ce n’est pas une relation banale. Ils sont happés par l’autre, ils se découvrent au milieu de la tempête, mais même les ténèbres n’arrêtent pas leur amour. On a adoré leur relation qu’on a trouvé juste, authentique et tellement sincère. Elle nous a même fait rêver alors qu’à la base, on n’a rien à envier aux personnages.

Ce qu’on a également adoré dans ce roman, c’est l’univers de l’histoire. Bien que l’histoire se déroule à l’université, on n’entre pas du tout dans les clichés universitaires. Eugénie développe un roman original, intrigant. On a mené notre enquête pendant toute notre lecture et on a adoré ça. De plus, les révélations à la fin du roman nous ont ravies ; elles n’étaient ni trop évidentes ni trop compliquées à deviner. Et c’est ça qui était chouette : on a pu mener notre enquête grâce à certains indices. Pour finir, la plume d’Eugénie est très jolie, addictive et agréable à lire. On a déjà hâte de découvrir d’autres romans à elle.

En conclusion, on ne peut que vous conseiller ce roman original qui arrivera à faire chavirer vos cœurs et à vous faire palpiter d’émotions.

𝐁𝐚𝐜𝐤𝐬𝐭𝐚𝐠𝐞𝐬 𝐰𝐢𝐭𝐡 𝐲𝐨𝐮, 𝐭𝐨𝐦𝐞 𝟐

« Backstages with you » est une duologie de Chloé Lomy éditée chez Nishaetcaetera.

Note : ⭐⭐⭐⭐/5

♦ Résumé :

Les Wavers sont rentrés de tournée après six mois d’absence. Sam a des milliers de choses à dire à Asher, que ce dernier ne semble pas prêt à entendre.

Les rancœurs sont toujours présentes mais elle a l’étrange impression qu’il y a quelque chose en plus qu’elle n’arrive pas à comprendre. Quelque chose qui, malgré elle, risque de faire exploser son petit monde… sans compter le retour de Blake, plus déterminé que jamais à lui faire tourner la tête.

♦ Avis :

Nous avions été mitigées après notre lecture du premier tome, mais nous n’avions qu’une hâte : découvrir ce que Chloé Lomy nous réservait pour ce deuxième tome. Et heureusement que nous avons été curieuses ! Ce deuxième tome est beaucoup plus addictif ; il y a plus d’actions et de développement des sentiments !

Ce qu’on a préféré dans ce tome, c’est la maturité des personnages. En effet, la psychologie des personnages est beaucoup plus travaillée et nous donne vraiment l’impression d’avoir des personnages adultes. On a beaucoup plus apprécié Asher qui dévoile peu à peu ses sentiments. Chloé Lomy l’a décrit de façon à ce qu’on ressente ses peines, sa colère, mais aussi son amour pour Sam. De plus, on voit une réelle évolution du comportement d’Asher qui avant, était colérique alors que maintenant, il réfléchit plus à son comportement.

Bien que l’univers de la musique soit moins présent dans ce deuxième tome, le mélange romance et musique était parfait pour nous. Dans ce deuxième tome, on a affaire à une lutte entre leurs sentiments et leur professionnalisme, mais aussi à cause de leur cœur brisé. Chloé a réussi à faire monter une tension entre eux tout le long du roman jusqu’à ce que leur attirance soit d’autant plus visible et leur complicité évidente.

« — Demande-moi quel est mon plus grand regret, me lance-t-il tout à coup.

Je ne comprends pas bien pourquoi il me dit cela, mais je m’exécute quand même.

— Asher, quel est ton plus grand regret ?

Ses pouces viennent essuyer mes joues humides, attirant mon visage assez près du sien pour que je sens son souffle se mêler au mien.

— C’est qu’on ne soit pas ensemble, alors qu’on sait tous les deux que ça devrait être le cas, chuchote-t-il en déposant un baiser sur mon front. « 

Chloé Lomy

Il faut également souligner que ce deuxième tome contient beaucoup plus d’actions et de rebondissements qui font qu’on ne s’ennuie jamais. On voulait sans cesse continuer à découvrir ce qui allait se passer ! On a été également surprises par certains rebondissements ce qui fait qu’on a vraiment adoré ce côté beaucoup plus dynamique du tome et surtout, on a trouvé ce tome plus « original » et avec moins de « déjà-vu ».

Enfin, la plume de Chloé est beaucoup plus travaillée dans ce deuxième tome. Elle est fluide et addictive ! C’est sûr et certain qu’on lira d’autres romans de cette auteure.

Pour conclure, si vous aimez les romances dans l’univers musical et que vous aimez les romances pleines d’actions, on ne peut que vous conseiller cette duologie !

𝐋𝐞 𝐬𝐮𝐜𝐜𝐞̀𝐬 𝐝𝐮 𝐦𝐚𝐥𝐡𝐞𝐮𝐫

« Le succès du malheur » est un roman de Jessica Hailey édité chez Nishaetcaetera.

Note : ⭐⭐⭐⭐ /5

♦ Résumé :

Splendide hasard ou coup du destin ? Une auteure suivie par plus d’1 million de lecteurs sur Wattpad. Une histoire d’amour pas comme les autres Des thèmes forts : dépression, amour, phobie des contacts physiques, reconstruction, destin. Splendide hasard ou coup du destin ? Ella Haver fait tout pour oublier son ex, qui l’a jetée comme une vieille chaussette du jour au lendemain. Mais Dieu que c’est difficile de passer à autre chose…

Parallèlement, pour décrocher le job de ses rêves dans la maison d’édition qu’elle adore, pas d’autre solution que de trouver le manuscrit que son boss attend. Ella est vraiment au bout du rouleau. Pour ne pas sombrer, elle décide de se vider la tête le temps d’une soirée, en rejoignant ses meilleurs amis dans son pub préféré. Au comptoir, elle fait la rencontre d’un homme particulièrement canon qui arbore un tatouage identique au sien…

Mais cette rencontre est loin d’être un succès. Bien au contraire ! Le beau et ténébreux jeune homme s’enfuit, rejetant ses avances en lui hurlant dessus. Pourtant, Ella le recroisera bien plus vite que prévu… Hasard ? Coup du destin ? Et s’ils représentaient l’un pour l’autre bien plus qu’une simple chance d’oublier leurs démons du passé ?

♦ Avis :

« Le succès du malheur » de Jessica est véritablement un roman mélangeant une poignée de douceur, environ un litre de moments touchants, 2 litres de messages importants, beaux et qui touchent. Et pour finir, une grosse cuillère de romance et 1 kilo de personnages attachants et originaux. Mélangez tout cela et vous aurez « le succès du malheur ».

Willem et Ella sont deux personnages qui resteront à jamais ancrés dans notre mémoire. En effet, Willem nous a touchées par sa faiblesse mais par sa persévérance à vouloir aller mieux. Dès les premiers lignes, il a su nous toucher et l’auteure a réussi à créer un personnage original : blessé, qui tente de se débarrasser de ses démons qui lui pourrissent la vie. Et de l’autre côté, on a Ella. Un personnage féminin qui nous ressemble par sa détermination à se surpasser et à vouloir atteindre ses objectifs. Ce qu’on aime dans les romans, c’est quand les personnages ont subi des choses qui les rendent réalistes et Jessica Hailey a parfaitement réussi.

On est des grandes fans de slow burn dans les romances. Et on a été complètement servies dans cette histoire. En raison de leur passé, les personnages sont timides et la romance se développe toute en tendresse. RAJOUTER En plus de cela, on doit noter tous les messages importants que l’auteure a voulu faire passer à travers son histoire et surtout à travers Willem.

 » – Je ne sais pas, OK ? C’est juste…bizarre quand tu fais ça.

– Mais on est amis.

– Ah, parce que tu toucherais Jay de cette façon ?

Il ne me répond pas tout de suite. Ses iris glissent vers le sol, et ne s’en arrachent qu’au bout d’une éternité. Lorsqu’il finit par reprendre la parole, il avance d’un pas.

– Je ne le ferais pas avec Jay parce que j’en aurais pas envie… Pas avec lui.

Je cligne des paupières.

J’ai dû mal comprendre.

– Ce que tu viens de dire, c’est…

– Je sais parfaitement ce que je viens de dire, je ne suis pas con à ce point »

Jessica Hailey



Mais il nous a manqué ce petit quelque chose qui fasse qu’on soit complètement transportées par cette histoire. Effectivement, au début, l’histoire prend du temps à se mettre place ce qui rend l’histoire moins addictive. Cela n’enlève pas le fait que ça reste une très bonne lecture !

Sinon on a également adoré le fait que Jessica ait exploré le monde du livre avec l’édition. Elle montre le côté de la correction avant l’envoi du manuscrit et ça rajoute une touche originale au roman. En effet, on a trouvé ça super intéressant de voir le travail derrière un livre. Pour ce qui est de l’univers en général, l’auteure nous plonge au cœur de Amsterdam, une ville pas très utilisée dans les romans. Les descriptions nous plongent complètement dans ce pays ce qui rend l’histoire d’autant plus réaliste.

Ça doit faire maintenant quelques mois qu’on avait très envie de découvrir la plume de Jessica Hailey et on n’a pas été déçues ! Elle est fluide, mais très poétique !

En conclusion, on conseille ce roman aux personnes qui cherchent une romance pleine de tendresse qui vous fera ressentir un millier d’émotions et surtout, qui apporte des réflexions importants. De notre côté, on est curieuses de découvrir d’autres romans de l’auteure !

𝗕𝗮𝗰𝗸𝘀𝘁𝗮𝗴𝗲𝘀 𝘄𝗶𝘁𝗵 𝘆𝗼𝘂, 𝘁𝗼𝗺𝗲 𝟭

« Backstages with you » est une duologie de Chloé Lomy éditée chez Nishaetcaetera.

Note : ⭐⭐⭐,75/5

♦ Résumé :

Sam est une jeune femme ambitieuse et passionnée qui ne se laisse pas marcher sur les pieds. Rien ne compte plus que de réussir sa carrière dans la musique. Hors de question de se laisser distraire par les hommes qui ne sont que des  » passe-temps  » ! Quand son père, patron des studios Spielman, accepte de l’engager comme assistante manager, Sam n’hésite pas une seconde : elle s’envole pour Los Angeles, prête à tout donner pour lui prouver qu’il a fait le bon choix.

Mais dès le premier jour, Sam fait la rencontre d’Asher Hemmings, leader des Wavers, le célèbre groupe dont elle va devoir s’occuper, et découvre que son nouveau travail ne sera pas de tout repos. Car Asher, avec ses sautes d’humeur et ses caprices, semble déterminé à lui pourrir la vie…

En coulisses, l’ambiance entre eux est plus qu’électrique, à tel point que la détermination de Sam vacille. Parviendra-t-elle à briser la carapace d’Asher et à percer le lourd secret qui le ronge ? Et, surtout… réussira-t-elle à accepter ses sentiments sans perdre tout ce pour quoi elle s’est battue jusqu’alors ?

♦ Avis :

Nous avions hâte de découvrir la plume de Chloé Lomy et cette histoire car on adore les romances se passant dans le monde de la musique. En plus, la couverture est magnifique et le résumé nous intriguait énormément. Et ça a plutôt été une bonne lecture !

Comme dit plus haut, ce roman nous plonge dans le monde de la musique avec un groupe composé d’un chanteur plutôt instable : Asher. Nous avons beaucoup aimé le fait que l’héroïne soit une assistante, une manager. Généralement, dans les romances de musique, on ne voit pas ce côté-là. Chloé Lomy arrive à nous faire entrer dans cet univers musical avec les avantages et les inconvénients de la popularité. Par contre, pour être honnêtes, il s’agit d’un roman avec beaucoup de « déjà-vu ». Personnellement, les clichés ne sont pas négatifs pour nous ; juste ils ne permettent pas spécialement d’être surpris lors de notre lecture et en l’occurrence, ici, il y a vraiment beaucoup de « déjà-vu ».

– Je comprends pourquoi tu aimes les défis, me dit-il.

Je le regarde, sans comprendre. Il allume une cigarette et tire une fois dessus avant de continuer :

– Les âmes en colère aiment voir jusqu’où elles peuvent aller.

Chloé Lomy

En ce qui concerne les personnages, on a adoré découvrir Asher.  Chloé Lomy nous décrit un homme détruit intérieurement qui cache ses souffrances au fond de lui, mais qui ne peut s’empêcher d’exploser. Un personnage qui jongle entre la colère, l’amertume et puis, qui tente de se montrer indifférent de l’autre côté. L’auteure a très bien développé ce caractère ce qui nous a permis d’avoir de la compassion pour lui et de ressentir ses émotions. En ce qui concerne le personnage féminin, nous avons eu un peu plus de mal avec elle. Sam est une personne gentille, mais renfermée et qui ne se laisse pas faire aussi facilement. Bien que nous n’avions presque que son point de vue, nous avions l’impression de ne pas pouvoir nous identifier assez à elle. Elle est assez attachante, mais on avait l’impression de plus ressentir les émotions d’Asher que d’elle alors que nous avions son point de vue. On aurait aimé (et peut-être que le deuxième tome le développera plus) ressentir davantage ses émotions pour mieux comprendre ses comportements.

Parlons maintenant du sujet le plus important : la romance. Personnellement, on est fans des romances entre des personnages torturés. Et pour le coup, avec Asher, on a été plutôt bien servies ^^. C’est vrai que la romance aurait pu être un peu plus développée. Mais le gros point positif, c’est qu’il y avait beaucoup de tensions tout le long du roman qui rendaient la lecture addictive. Puis, il faut absolument qu’on parle de cette fin juste horrible ! Cette fin ne nous donne qu’une envie : lire le deuxième tome et découvrir comment ça va se terminer.

Enfin, la plume de Chloé Lomy est très belle. Elle est fluide et moderne ce qui rend la lecture agréable. La preuve est qu’on a lu ce livre en peu de temps !

En conclusion, on vous conseille cette romance si vous recherchez quelque chose de frais et sans prise de tête. Et personnellement, on a hâte de découvrir le deuxième tome !

𝐉𝐞 𝐭’𝐚𝐭𝐭𝐞𝐧𝐝𝐫𝐚𝐢 𝐝𝐞 𝐥’𝐚𝐮𝐭𝐫𝐞 𝐜𝐨̂𝐭𝐞́ 𝐝𝐮 𝐥𝐚𝐜

« Je t’attendrai de l’autre côté du lac » est un roman de Julie Bradfer édité chez Nishaetcaetera (les éditions Opportun)

Note :  ♥♥♥♥♥/5

♦ Résumé :

Une simple rencontre peut-elle guérir les plaies les plus profondes ?

Sarah et June sont les meilleures amies du monde depuis leur plus tendre enfance. Passionnées de musique, elles souhaitent entrer ensemble au conservatoire de Boston après leur bac.

Mais la mort tragique de Sarah remet tout en cause. Le monde de June s’écroule : elle ne veut plus entendre la moindre note de musique, renonce au conservatoire et quitte sa ville natale, direction Pine Lake !

Pine Lake est une petite ville de Colombie-Britannique où vit le grand-père de June, Richard qui accepte de l’héberger. Entre les séances de groupe de soutien et les petits boulots, June fait la rencontre d’Asher, un jeune homme silencieux et plutôt distant.

Tout comme June, Asher est tourmenté par une passion reniée, un deuil douloureux et de lourds secrets familiaux…

Leurs blessures respectives vont-elles se refermer au contact de l’autre ?

♦ Avis :

Pour commencer, parlons de la plume de Julie Bradfer. On était déjà tombées amoureuses de cette douceur avec « Coïncidences » et JTADLACDL le confirme une fois de plus ! On adore comment l’auteure manie les mots pour nous faire ressentir de milliers de sentiments. Qui nous frappe en plein cœur. La plume de Julie est exquise, fluide et agréable à lire. On ne voit pas les pages défiler en lisant son roman ! C’est une de ses forces pour nous faire rentrer dans le roman.

Ensuite, les personnages sont tellement complexes qu’ils paraissent tellement réels. On avait envie de rentrer dans le roman pour leur faire des câlins, les réconforter. C’est l’effet que Julie Bradfer crée quand elle joue avec nos sentiments. Elle crée des personnages torturés qui dégagent des émotions tellement fortes qu’on ne peut pas rester indifférents. Par contre, avec JTADLACDL, on n’a pas pu nous identifier aux personnages. Ils ont tellement leur propre personnalité accompagnée de leurs douleurs et de leur passé que c’est compliqué de nous mettre à leur place. Attention, ce n’est pas du tout un point négatif ! On a réussi à ressentir de la compassion pour ces personnages créés avec tellement de douceur. Bref, ils ont réussi à conquérir nos cœurs.

— Je ne veux pas te convaincre d’étudier la photo si ce n’est pas ce que tu souhaites, Ash. Mais ne… ne te dévalorise pas pour autant, OK ?

Le charbon se liquéfie dans ses yeux et il me paraît tellement vulnérable en cette seconde que je voudrais le garder contre moi pour toujours. Ému, il pose son front contre le mien, les paupières closes.

— Personne ne s’est jamais suffisamment intéressé à ce que je fais pour me dire ça avant toi. Je… Il faut juste que je m’y habitue, me souffle-t-il.

J’enlace le bas de son dos, le serrant davantage entre mes bras. L’ampleur de sa solitude me frappe encore une fois et je ne peux m’empêcher de ressentir un chagrin infini à cette pensée. Asher mérite tellement plus que ce que la vie semble lui avoir donné.

— Je compte te le répéter souvent alors prépare-toi.



La romance dans ce roman est un peu spéciale. On ne peut pas la qualifier de slow burn ou de romance rapide. Mais personnellement, on a trouvé que la romance collait au reste de l’histoire : douce et remplie de tendresse. Les deux personnages continuent tout au long du roman à mûrir et à soigner leur peine grâce à l’autre. Ce qu’on a également aimé, c’est que Julie instaure des sortes de petites routines entre les personnages qui nous permettent d’encore plus apprécier leurs moments ensemble.

Pour finir, on doit vous parler de cette fin tellement parfaite. On a souri en la lisant parce qu’elle est tellement significative par rapport au reste de l’histoire. Elle clôt une histoire tellement bouleversante. Par contre, on tient quand même a dire qu’il ne faut pas s’attendre à beaucoup de rebondissements. Il faut aimer les romances où les sentiments sont les principaux rebondissements de l’histoire.

Pour conclure, si vous aimez ressentir des milliers de sentiments, de frissons pendant vos lectures, foncez acheter cette pépite ! On peut vous dire que cette lecture restera à jamais gravée dans nos cœurs !