𝐖𝐢𝐬𝐡, 𝐭𝐨𝐦𝐞 𝟑

« Wish » est une saga de Audrey Carlan éditée chez Hugo New Romance.

Note : ⭐⭐⭐⭐/5

♦ Résumé :

Aussi loin que je me souvienne, je me suis sentie perdue.

Avec deux pères géniaux et un diplôme d’une école de cuisine, je devrais être au sommet du monde, prête à créer des desserts remplis d’amour et de lumière. Et pourtant, il me manque quelque chose.

Le jour de mon vingt-cinquième anniversaire, deux belles femmes se présentent à ma porte avec une poignée de lettres roses et prétendent être mes soeurs. J’ai toujours pensé que j’étais le produit d’une mère porteuse anonyme, mais mes pères se mettent enfin à parler. Ils ont su toute ma vie qui était ma mère biologique et la pile de lettres prouve que ma mère savait aussi pour moi. Le cœur en vrac, ma valise dans une main, les lettres de ma mère dans l’autre, j’ai traversé le pays, de Chicago, dans l’Illinois, à la petite ville de Pueblo, dans le Colorado. À chaque kilomètre qui me rapproche de ma nouvelle famille, le vide en moi commence à se remplir. Tout en apprenant à connaître mes soeurs, je découvre que j’aime la ville et que je suis proche de ces deux femmes. Lorsque le magasin de bonbons situé à côté de l’entreprise de ma sœur doit fermer, je saute sur l’occasion pour ouvrir ma propre boulangerie avec mon nouvel héritage et pour commencer ma nouvelle vie…

♦ Avis :

Autant vous dire qu’après la fin du deuxième tome, on avait hâte de découvrir ce troisième tome ! Finalement Isabeau est le personnage qui nous correspond le plus et on a adoré lire ce troisième tome. De plus, la plume d’Audrey est un peu plus travaillée sur ce roman.

Commençons par la romance ! Certes, elle est assez rapide par rapport à d’autres romans, mais dans ce tome ça ne nous a pas trop dérangées. En effet, il y a pas mal d’obstacles, de secrets qu’on découvre au fur et à mesure du roman qui rendent la romance plus compliquée et plus intrigante. On a aussi bien aimé la complicité entre les deux personnages !

Il y a une intrigue autour de la romance, mais aussi dans l’univers en général de la saga. On ne veut pas en dire plus pour ne pas vous spoiler, mais on a trouvé ce roman plus addictif, plus travaillé sur l’aspect des mystères qui traînent autour des sœurs.

Ensuite, les personnages sont bien décrits ! On a encore un peu de mal à tous les cerner, surtout pour les hommes. Mais dans ce roman, c’était beaucoup plus facile de rentrer dans l’univers et on a beaucoup aimé retrouver les personnages du premier et deuxième tome. En effet, on les retrouve avec encore cette complicité très touchante. Isabeau nous a particulièrement touchées, de par sa sensibilité mais aussi les valeurs qu’elle dégage. Elle nous correspond plus, ce qui signifie le fait qu’on a réussi à mieux nous identifier à elle !

– C’est juste que je ne suis pas le genre de fille qui fait ça le premier soir, je réponds en étudiant sa réaction.

– Et quel genre de fille es-tu, Isa ? demande-t-il d’une voix grave et ultra-sexy qui incite la petite dévergondée en moi à pointer le bout de son nez.

– Le genre de nana qui attend toujours six rencards avant le sexe, j’admets d’un ton un peu frustré.

Comme dit plus haut, la plume d’Audrey Carlan est beaucoup plus travaillée dans ce troisième tome. On sens une petite touche plus profonde, beaucoup plus poétique que les deux autres (elle l’est dans les deux autres, mais ici beaucoup plus) ce qui nous a permis d’apprécier cette lecture, d’avoir de la compassion pour l’héroïne.

Pour conclure, c’est une romance qu’on a beaucoup apprécié, mais qui manque quand même de développement. Sinon, l’univers autour est encore une fois unique et original. On a hâte de découvrir le quatrième et dernier tome de cette saga qui risque d’être très touchant !

𝐘𝐨𝐮𝐫 𝐠𝐚𝐦𝐞, 𝐦𝐲 𝐫𝐮𝐥𝐞𝐬

« Your game, my rules » est un roman de Chloe Wilkox édité chez les éditions Addictives.

Note : ⭐⭐⭐,75/5

♦ Résumé :

Il maîtrise tout… sauf elle. Colin Cooper maîtrise chaque aspect de sa vie. En tant que boss respecté, il mène ses projets d’une main ferme et ne laisse personne se dresser sur sa route. Le sexe ? Pour une nuit uniquement. L’amour ? Une chimère dangereuse et inutile. Mais Tess déboule dans sa vie sans prévenir, balayant tout sur son passage. Un baiser, une nuit de passion, et Colin en veut plus. Toujours plus. Seul problème : ils n’avaient pas le droit de se rencontrer.

♦ Avis :

Tout d’abord, ce roman est la démonstration même de « l’habit [en l’occurrence, ici, la couverture] ne fait pas le moine ». En effet, en voyant la couverture, on n’était pas plus emballées que ça. Mais le résumé nous a intriguées et puis on voulait également tester le format poche des éditions Addictives. Ce format nous a beaucoup plu parce qu’il est super malléable. C’est écrit en très petit à l’intérieur, mais finalement, ça ne nous a pas dérangées.


Premièrement, l’histoire est originale. En effet, l’héroïne principale va rentrer dans un jeu de téléréalité. Et on a trouvé que tout ce monde entre le réel et l’irréel était super bien décrit et très représentatif de cet univers.

– Tess ? constate-t-il sans une once de de gêne. Qu’est-ce que vous faites ici ?


– Je n’arrivais pas à dormir, réponds-je sans me démonter.


– Alors vous vous êtes dit qu’une bonne douche vous y aiderait, c’est ça ? Celle de votre chambre ne distribuait pas assez d’eau froide pour régler votre problème ?


– Une fois de plus, vous avez deviné juste, monsieur le producteur. Ce n’est pas fatigant, à force, d’avoir toujours raison ? me moqué-je en ouvrant la cabine de douche et en posant un pied à l’intérieur.

Colin se saisit de mon poignet et plonge ses yeux profonds dans les miens. Je me fige, troublée. Je n’arrive pas à savoir s’il veut m’attirer à lui ou au contraire me repousser.

Peut-être qu’il ne le sait pas non plus.

– Vous vous apprêtez à commettre une erreur, Tess. Et vous le savez aussi bien que moi.


Par contre, on a noté un petit point négatif. Effectivement, la romance s’est développée un peu trop rapidement pour nous. Les personnages se rendent trop tôt compte de leurs sentiments l’un pour l’autre. Ça ne nous a pas tant dérangées que ça, mais nous voulions quand même le souligner. Mais si on « analyse » à présent la romance en tant que telle, on peut dire qu’elle est très jolie, toute mignonne et explosive. Ce qui nous a plu dans cette romance, c’est le côté véridique de l’histoire. Effectivement, leur relation est très réelle.


Revenons sur un point positif : les personnages ! On a adoré Tess et Colin qui sont super bien personnalisés. On a facilement réussi à nous attacher à Tess qui est à la fois sensible et forte. Pour Colin, on a eu un peu plus de mal, mais au fil des pages, c’était plus facile.


Pour conclure, on a beaucoup aimé cette romance toute mignonne et addictive. La plume de l’auteure est très mature, addictive, fluide à lire et super agréable. On vous conseille donc vivement cette chouette romance, sans réelle prise de tête si vous aimez les romances avec des personnages ayant la trentaine.

𝐒𝐖𝐀𝐑𝐓𝐙

« SWARTZ » est une saga de Gail Shepard auto-éditée chez Librinova.

• 1er tome : Ne crains pas la brûlure

Photo de notre Instagram

Note :⭐⭐⭐⭐/5

♦ Résumé :

Gabrielle Swartzian, femme d’affaires au tempérament de feu, dirige l’empire de cosmétiques Swartz qu’elle a créée aux côtés de son fidèle ami. Recluse dans sa tour noire inscrite en lettres d’or, elle ne saisit pas les choses les plus simples de la vie malgré son intelligence hors norme. Elle peut néanmoins compter sur Rag, la petite voix qu’elle ne cesse d’entendre dans sa tête, pour l’aider à survivre dans ce monde où l’essentiel semble lui échapper.

David Hookland, ancien Marine abîmé par la vie, mène une existence en apparence paisible. Son quotidien s’alterne entre des relations sans lendemain et sa dévotion sans partage envers sa fillette. Mais derrière son attitude charmeuse et désinvolte, David cache en réalité un douloureux fardeau qui l’étouffe peu à peu.

Lorsqu’un poste de garde du corps de la prêtresse des cosmétiques lui est proposé, il n’hésite pas une seconde à rejoindre Chicago. Très vite, ce contrat se révèle plus compliqué que prévu et les feux de la passion finissent par les embraser.

Et si derrière ce masque de fer autoritaire, vindicatif et cruel, David était le seul à percevoir la véritable nature de cette femme aussi belle que mystérieuse ?

Serait-elle en réalité son ange gardien ?

Gabrielle avait besoin de retrouver son Dieu dans cet enfer, parviendra-t-elle à le délivrer de son mal ou finira-t-elle par se brûler les ailes ?

♦ Avis :

Premièrement, la couverture nous a éblouies quand on a tenu le livre en mains. Elle est tellement magnifique et représente hyper bien l’histoire. On avait du coup hyper hâte de lire ce beau bébé de 655 pages !

Au tout début, l’histoire semble assez simple : Gabrielle, femme d’affaires a construit un empire cosmétique qui remporte un franc succès et elle va devoir remplacer son garde du corps. C’est là que débute véritablement l’histoire. Mais en avançant dans le roman, on découvre que cette histoire n’est pas banale. Il y a un vrai travail d’originalité derrière. Gail a réussi à imaginer tout un empire cosmétique, elle a créé des produits de beauté originaux (et très pratiques !). On a l’impression que cette entreprise est réelle, tellement c’est bien développé dans l’histoire.

Le point négatif qu’on a remarqué, c’est que la romance débute assez rapidement. En effet, le fait que Gabrielle et David se mettent rapidement ensemble nous a un peu gênées. On aurait aimé retrouver un peu des moments où ils se tournent autour. Mais on a beaucoup aimé tous les obstacles que l’auteure a mis entre leur relation. En effet, ça rend la relation plus réaliste. Cependant, on aurait aimé que l’auteure supprime certaines disputes (entre les deux héros) parce que ça devenait assez lourd par moment.

Comme vous pouvez le lire dans le résumé, Gabrielle entend une voix appelée Rag. On a trouvé ça hyper original et en plus, elle intervient assez souvent dans l’histoire ce qui crée un dynamisme dans l’histoire, dans les dialogues. Et parfois, on a beaucoup ri grâce à cette petite voix qui s’incruste !

En ce qui concerne la plume de l’auteure, on l’aime beaucoup ! On vous l’a sans cesse répété dans nos stories Instagram, mais on a directement accroché à sa plume. Elle est très belle, a un vocabulaire assez riche et est très agréable à lire.

« La rame accélère subitement. Alors que je perds l’équilibre, l’Apollon me serre fort en s’appuyant contre un hublot pour se stabiliser. Nos corps sont plaqués l’un contre l’autre.

Il pose ses lèvres dans le creux de mon cou.

— Là, ce n’est pas le garde du corps ma Butter. »

Pour finir, les personnages sont bien travaillés. On a particulièrement aimé la personnalité de Gabrielle parce qu’elle est atypique et l’auteure a bien réussi à manier les deux facettes de Gab. David est aussi un de nos personnages chouchous, mais à certains moments, on l’a trouvé assez agaçant. Et, le dernier personnage coup de cœur est Brent qui nous a charmées.

En conclusion, on a passé un très bon moment ! On vous conseille cette histoire très originale, bien développée. En plus, vous ne pouvez pas ne pas succomber face à cette couverture !

• 2e tome