𝐄𝐯𝐞𝐫𝐲𝐰𝐡𝐞𝐫𝐞 𝐰𝐢𝐭𝐡 𝐲𝐨𝐮

« Everywhere with you » est un roman de Phoenix B. Asher édité chez Hugo New Romance.

Note : ⭐⭐⭐/5

♦ Résumé :

Après avoir tourné le dos à son ancienne vie dans la jeunesse dorée de Chicago, Shad vit dans un van aménagé. Il voyage de ville en ville, son appareil photo toujours à portée de main. Ce qui le fait vibrer : dénicher des lieux abandonnés, et figer les mystères qu’ils recèlent…

La prochaine étape de son périple, West Baltimore, où les maisons abandonnées ne manquent pas depuis que la crise économique a frappé les Etats-Unis.

Cependant, lorsqu’il revient à son véhicule après son exploration, un passager clandestin l’y attend. Sam, c’est ainsi qu’elle se présente, veut quitter la ville au plus vite sans pouvoir payer les transports. Acceptera-t-il de partager la route avec elle ? Que fuit-elle à Baltimore ?

L’urbex, qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’une activité consistant à visiter des lieux crées par l’homme avant d’être abandonnés (anciens château en ruines, hôpitaux désaffectés, parcs d’at- tractions fermés…). Cette activité inclue souvent une partie illégale, les lieux visités pouvant être privés et souvent fermés au public.

♦ Avis :

Tout d’abord, il s’agit évidemment de notre avis à nous. Ce livre peut plaire à d’autres personnes. C’est juste que ça n’a pas fonctionné, pour nous, parce que plusieurs éléments nous ont dérangées.

Premièrement, il faut d’abord insister sur le thème très original de l’histoire : l’urbex. On vous avoue qu’on connaissait cet univers assez vaguement, donc on a adoré en connaitre davantage à travers cette histoire. C’est le gros point positif de l’histoire : l’auteure a réussi à dépeindre les paysages des bâtiments abîmés que Shad visitait. On a adoré découvrir les différents bâtiments où Shad se rend pour faire des photos d’urbex. L’auteure a très bien réussi à nous transcrire cette magie qui tournait autour de leurs passions.

Malheureusement, la relation entre Shad et Sam ne nous a pas du tout plu. En fait, on n’a pas eu le temps de nous attacher aux personnages qu’ils vivaient déjà leur romance. La relation, la romance a été beaucoup trop vite, pour nous et ça a beaucoup impacté notre lecture parce qu’on n’a pas réussi à croire en cette romance, en cette histoire. Nous avions l’impression de ne pas être embarquées dans leurs romances et donc, de ne pouvoir en découvrir que la surface. Malgré le fait que les personnages aient des passés complexes, touchants, cela n’a pas suffi. Shad est certainement le personnage auquel on a plus ou moins réussi à nous identifier. Il dégage cette aura de mec viril et en même temps, d’un mec brisé. Mais, le fait que la romance aille trop vite ne nous a pas permis de nous attacher et de cerner les personnages individuellement.

« -Est ce que tu as la moindre idée de la raison qui m’a incitée à arrêter le dessin? Non! Tenir un crayon me déchire la poitrine à grands coups de lames, Shad! Je ne sais pas ce qui s’est passé dans les ruines de cette maison de retraire, mais ça fait bien trop mal.

Mon souffle est court. J’ai chaud, et les larmes qui coulent sur mes joues me brûlent davantage. »

Phoenix B. Asher

Cependant, on a beaucoup aimé la plume de l’auteure et il nous tarde de la découvrir dans une autre romance, en espérant qu’elle nous convienne davantage.

En bref, on n’a pas réussi à accrocher à cette histoire et malheureusement, vers la fin, on a un peu lu en diagonale parce que l’histoire ne nous a pas plus immergées que ça. Mais si vous aimez les romances « rapides », cette romance est peut-être pour vous ! N’hésitez pas à vous faire votre propre avis.