𝐀𝐮 𝐩𝐞́𝐫𝐢𝐥 𝐝𝐞 𝐧𝐨𝐬 𝐜œ𝐮𝐫𝐬

« Au péril de nos cœurs » est un roman de Maloria Cassis édité chez Hugo New Romance.

Note : ⭐⭐⭐⭐/5

♦ Résumé :

Lorsqu’elle arrive dans les gorges du Verdon, Norah s’attend à passer un séjour agréable pour célébrer l’enterrement de vie de jeune fille de sa meilleure amie.

Marco, lui, est arrivé au camping à reculons, traîné de force par son pote d’enfance alors qu’il n’avait aucune envie de venir. Il apprécie encore moins le rapprochement avec les voisines de leur emplacement. Quoi que… S’il était honnête avec lui- même, il reconnaîtrait certainement que Norah ne le laisse pas indifférent.

De son côté́, la jeune femme compte bien profiter de ses vacances et commence à flirter avec lui.

Alors que le groupe part randonner dans les gorges, l’histoire de Marco et Norah prend une tournure inattendue. C’est non seulement leurs cœurs mais également leurs vies qui se retrouvent en péril. En réchapperont-ils ?

♦ Avis :

Vous savez qu’on adore Maloria, autant pour ses romans qui sont à chaque fois des bouffées d’air frais, mais aussi pour sa personnalité aussi touchante que bienveillante. Nous avions donc très hâte de découvrir son nouveau bébé. En plus, on est totalement tombées amoureuses de cette couverture.

« Au péril de nos cœurs », c’est un roman harmonieux qui nous met en avant de sublimes paysages. Maloria a réussi à complétement nous immerger dans cet endroit, à nous donner envie de s’y rendre tant les descriptions qu’elle nous fait sont magnifiques et riches. Ce roman, c’est aussi la rencontre de deux âmes égratignées par la vie qui doivent réussir à vivre leur vie pour elles. Nous avons adoré faire la rencontre de Norah qui est un peu froide aux premiers abords, mais qui au fond, se révèle être d’une tendresse incroyable. On s’est beaucoup identifiées à elle, on s’est vu à travers elle parfois. Quant à Marco, c’est celui qui nous a le plus touchées. Il est doux, l’homme parfait, mais il doit juste voir la vie autrement. Et peut-être le fera-t-il grâce à Norah ?

« – La seule raison pour laquelle je ne t’embrasse pas, là, tout de suite, c’est parce que je risque de ne pas pouvoir m’arrêter tant j’en ai envie, me murmure-t-elle avant de remettre de la distance entre nous et de partir en direction de son mobil-home. »

Maloria Cassis

La romance est totalement signée Maloria Cassis : une relation douce, pleine de tendresse et d’amour. Une relation qui apprend aux deux à vivre. C’est le genre de romances qu’on aime lire dans un plaid. Mais on doit dire que vers les trois quarts du livre, on s’est un peu ennuyées. Il manquait de l’action, il manquait cet obstacle à leur relation. Celui qui ferait que leur amour n’est normalement pas possible aussi facilement. Heureusement, vers la fin, les choses bougent pour terminer le roman en beauté.

Comme on vous le disait, il y a une partie du roman pendant laquelle on a trouvé dommage qu’ils ne se passaient pas grand-chose parce que ça brisait un peu l’addictivité. Ce roman est réellement un roman sans prise de tête et doux. Et encore une fois, la plume de Maloria est douce, agréable à lire et addictive.

𝐅𝐢𝐯𝐞

« Five » est un roman de Marjy Noname édité chez Hugo New Romance.

Note : ⭐⭐⭐⭐/5

♦ Résumé :

Evy regarde les cinq roses tatouées sur son avant-bras et n’a qu’une chose en tête : se venger des responsables de ce qu’elles recouvrent. Ils sont cinq. L’un d’eux est surnommé Five, et si elle veut arriver à ses fins, elle doit absolument s’en rapprocher.

Evy a été enlevée et séquestrée lorsqu’elle était enfant. Elle revient aujourd’hui pour faire payer ceux qui ont volé son innocence et causé la mort de son père.

Mais lorsque sa quête commence, toutes ses certitudes s’effondrent. Peut-elle être attirée par celui qui lui a fait du mal? Five est-il vraiment responsable de son malheur ?

♦ Avis :

Ce livre traine dans notre PAL depuis pas mal de temps alors que le résumé nous intriguait énormément. Nous l’avons finalement, lu et nous ne regrettons absolument pas ! Il s’agit d’une dark romance qui nous plonge dans des deals clandestins, un roman frôlant avec l’interdit. Nous avons beaucoup aimé l’aspect sombre des descriptions de l’auteure qui nous plongent directement dans ce monde noir plein de manigances.

Five et Evy ne sont pas faits pour tomber amoureux. Une vengeance les sépare et pourtant, ils sont instinctivement attirés l’un par l’autre. Marjy Noname nous peint une romance sensuelle pleine de tension qui ne nous donne qu’une seule envie : voir ces deux personnages en couple. Il faut avouer que nous avons eu du mal avec la romance au tout début. Effectivement, le personnage masculin ne pensait qu’à coucher avec la fille ce qui nous a un peu agacées. Mais peu à peu, nous avons découvert ce qui se cachait sous sa carapace et nous n’avons pu qu’adhérer à la romance qui prend réellement le temps se développer, les sentiments contradictoires ont été exploités à merveille.

En ce qui concerne les personnages, comme dit plus haut, nous avons eu du mal à cerner Five au début du roman. Son côté vulgaire et cru nous a paru pas assez complexifié. Mais peu à peu, l’auteure arrive à mieux nous faire comprendre ses comportements et à le rendre plus complexe. Pour ce qui est de Evy, nous nous sommes tout de suite attachées à elle et à son caractère. Elle est traumatisée, mais le garde pour elle et reste déterminée à accomplir son objectif. On a adoré la voir hésitée, déterminée, etc. L’auteure a réussi à nous décrire un panel d’émotions qui la traversent, des sentiments très contradictoires parfois.

« – Je suis là, moi.

Surprise, je relève la tête vers lui et vois dans ses yeux ce que signifient vraiment ces quelques mots. Serait-ce envisageable qu’il puisse aller jusque-là ? Pour que je lui pardonne ? Me veut-il à ce point ?

– Je ne peux pas te demander ça, je lui souffle, sonnée par ce qu’il me propose, et tout ce qui en découlerait.

– Je ferai tout ce qu’il faut. Pour toi ! Je serai ce que tu veux ! Une épaule pour te consoler, un mur pour te soutenir, une arme pour te défendre ou te rendre justice. »

Marjy Noname

Le gros point positif de l’histoire est l’intrigue. L’auteure a réussi à développer une intrigue qui nous tient en haleine et qui nous a donné envie de dévorer le roman pour découvrir toutes les péripéties.

Enfin, la plume de l’auteure est très jolie bien qu’au début, elle était quelque peu saccadée. Par la suite, la plume devient fluide et addictive. Nous avons hâte de découvrir ses prochains romans.

𝑳𝒆 𝒕𝒓𝒐̂𝒏𝒆 𝒅𝒆𝒔 𝒔𝒆𝒑𝒕 𝒊𝒍𝒆𝒔, 𝑻𝟏

« Le trône des sept iles » est une duologie de Adalyn Grace éditée par Desaxus.

Note : ⭐⭐⭐⭐,25/5

♦ Résumé :

Dans un royaume troublé par les secrets et la trahison et où le danger rôde sous la mer, une princesse va devoir se battre pour revendiquer son trône avant que tout ne soit perdu…

C’est le grand jour pour la princesse Amora. Fille unique de la famille Montara qui dirige le royaume de Visidia, elle va devoir assoir sa position d’héritière du trône en effectuant une démonstration de sa magie devant son peuple. Mais quand le rite de passage tourne au désastre, la jeune femme est forcée de fuir.

Elle va alors faire la rencontre de Bastian, un mystérieux pirate avec lequel elle va passer un marché. Ensemble, ils vont parcourir les mers du royaume, pleines de merveilles et de dangers avec pour objectif de stopper l’émergence d’une nouvelle magie destructrice. Pour la vaincre, Amora devra affronter des monstres légendaires, croiser le chemin d’une sirène redoutable et même gérer un passager inattendu… Si elle échoue, elle mettra en péril le destin de Visidia et perdra la couronne des sept îles à tout jamais.

♦ Avis :

Outre la couverture magnifique, le résumé nous faisait de l’œil. En effet, nous n’avons pas pu passer à côté de cette fantasy qui nous tentait beaucoup trop !

L’univers est juste incroyable ! On vous avoue qu’en lisant cette histoire, on s’est demandé à plusieurs reprises, comment l’auteure a eu ces idées. L’idée de magie, l’idée de ces univers avec sept iles différentes. Dès les premières pages, nous sommes plongées dans une fantasy très bien développée et ficelée pour que nous puissions visualiser ce qui se passe. On a été impressionnées par les détails que l’auteure ajoute. Par contre, ce livre n’a pas été un coup de cœur car au début, l’auteure décrit énormément ce qui rend le début de la lecture fastidieux.

« – Très bien, garde tes secrets. Mais souviens-toi que si tu tentes quoi que ce soit, je te poignarderai sans hésiter.

– Tenteriez-vous de me séduire ? C’est difficile à dire, vous êtes tellement terrifiante.

– Tu es insupportable. Une fois que nous aurons trouvé Kaven, sache que je projette de te jeter à la mer et de m’approprier ce bateau.

– Eh bien, on ne peut pas dire que vous manquiez de franchise.

À défaut de le voir rire, je l’entends en entrant dans ma cabine.

– Reposez-vous bien, Princesse. »

Adalyn Grace

Aventure. Découverte. Magie. Ces trois mots décrivent parfaitement l’histoire dans laquelle l’auteure nous embarque. En plus de l’univers, les personnages principaux de l’histoire ajoutent une touche de relief à ce roman qui le rend complexe, mais surtout incroyable. Amora, princesse et héroïne de l’histoire, est décrite comme une personne courageuse, prête à tout pour sauver son royaume. Nous nous sommes beaucoup attachées à elle, de part sa détermination, mais aussi par les descriptions de ses émotions qui nous ont parfois, émues. Quant à Bastian, que dire à part que l’auteure a parfaitement réussi à dégager une aura mystérieuse, mais aussi très séduisante autour de lui ! Les autres personnages secondaires tels que Ferrick, Vatea et Kaven sont suffisamment décrits pour que nous puissions les cerner.

Quant à la romance, nous avons plus qu’adhéré cette relation de taquineries qui se développe au fil de l’histoire. Nous tenons tout de même à préciser que la romance n’est pas du tout centrale dans le roman ! Malgré le fait que nous aurions aimé lire plus de moments entre les deux personnages principaux, nous avons été charmées par cette relation fougueuse entre eux. Une relation qui nous donne envie de les voir s’embrasser, une relation toute douce, mais en même temps intense.

En ce qui concerne la plume de l’auteure, elle est exquise ! Nous pouvons remarquer le travail fourni pour rendre la lecture fluide tout en gardant cette complexité des mots utilisés.

En bref, cette histoire a été une très bonne découverte ! Nous ne regrettons absolument pas de l’avoir lu et nous vous la conseillons si vous aimez les fantasy !

𝑺𝒆𝒓𝒑𝒆𝒏𝒕 & 𝑫𝒐𝒗𝒆, 𝑻𝟏

« Serpent & Dove » est une saga de Shelby Mahurin éditée chez Desaxus.

Note :  ♥♥♥♥♥/5

♦ Résumé :

Il y a deux ans, Louise a fui son clan et s’est réfugiée dans la ville de Césarine où les sorcières comme elle sont craintes, chassées et brûlées. La jeune femme a renoncé à la magie et vit maintenant de petits larcins. Alors qu’elle prépare le vol d’une bague magique très rare, les évènements vont s’enchaîner pour tout faire basculer dans le chaos.

De son côté, Reid, un Chasseur assermenté par l’Église, vit sa vie selon un seul principe : ne pas laisser une seule sorcière en vie. Son chemin n’aurait jamais dû croiser celui de Louise, mais un concours de circonstances va les rapprocher malgré eux et les contraindre à une union impossible et inattendue : le saint mariage.

La guerre entre les sorcières et l’Église est ancienne et les dangereux ennemis de Louise représentent une terrible menace. Partagée entre ses sentiments croissants et sa nature, la jeune femme va devoir faire un choix entre le cœur et la raison.

♦ Avis :

Ces derniers temps, on lit moins de fantasy/fantastique, mais on aimerait en lire davantage car c’est un genre qu’on aime beaucoup. Par conséquent, nous avions plus que hâte de découvrir ce roman fantasy. Il ne nous a pas fallu plus que le résumé et la couverture pour nous décider à le lire !

Magie, manigance, révélation, romance. Un combo parfait qui nous a charmées du début jusqu’à la fin du roman. Que dire à part que vous devez foncer découvrir cet univers ? Shelby nous dresse un univers où les sorcières sont brûlées car elles sont le mal incarnées pour une partie du peuple. De l’autre côté, nous avons des chasseurs qui traquent ces sorcières. On a ADORÉ découvrir ce monde créé par l’auteure qui nous invite à nous plonger dans un univers de magie et de manigances ! Shelby a créé un autre système de magie vraiment intéressant, on sent qu’il y a eu beaucoup de travail derrière pour tout imaginer. L’auteure ne nous noie pas d’informations ou de descriptions, tout est parfaitement clair et ça nous a permis de rapidement comprendre les enjeux et l’histoire. Ce roman est accessible à tout le monde, même à ceux qui ne lisent pas ou très peur de fantastique/fantasy. 

On ne va pas le nier, il y a beaucoup de personnages dans l’histoire, mais on a trouvé qu’ils étaient tous très bien décrits ; chacun avait plus ou moins son moment de gloire. Et le plus important de tout, on ne s’est pas perdu une seule fois entre tous les personnages. Ils ont tous leur propre personnalité. Reid est un chasseur, il est fort, charismatique, protecteur et tellement, mais tellement attachant. Quant à Lou, elle est maligne, séduisante et on s’est tout de suite senties proches d’elle, on a ressenti énormément d’émotions à travers elle et surtout, de la compassion pour sa situation.

«Nos bouchent n’étaient qu’à un millimètre l’une de l’autre.

« Sachez que si un homme me touche de quelque façon que ce soit sans ma permission, je lui tranche la gorge. » Je me tus pour faire plus d’effet en faisant glisser lentement la lame de son cou à son nombril et plus bas. Il déglutit avec peine.

« Même si cet homme est mon mari.»

Shelby Mahurin

En plus de cela, la romance est un des sujets principaux de ce premier tome. La rencontre entre le chasseur, Reid et la sorcière, Lou est explosive. Nous avons complétement adhéré à cette romance ennemies to lovers qui rend l’histoire addictive. L’auteure ne s’arrête pas à un ennemies to lovers, car elle développe une relation slow burn qui ne peut que faire chavirer nos cœurs ! Toute la relation, la romance se développe à une lenteur réfléchie avec énormément de tension.

Parlons également de la fin ! Dans les dernières pages, l’auteure nous surprend avec de multiples révélations incroyables auxquelles on ne s’y attendait absolument pas. En plus de cela, ce premier tome se termine sur une sorte de cliffhanger qui ne nous donne qu’une seule envie : découvrir le deuxième tome ! L’auteure – avec sa plume addictive et très jolie – nous manipule, en fait, pendant toute la lecture pour nous amener vers des réflexions. Elle nous fait ressentir par de petites phrases ou comportements de ses personnages que quelque chose va arriver ; elle arrive à installer une tension incroyable qui ne peut que vous tenir en haleine, avec le ventre qui vous serre tant vous aurez peur pour Reid et Lou entre autres.

𝐓𝐨𝐤𝐲𝐨 𝐒𝐜𝐞𝐧𝐚𝐫𝐢𝐨

« Tokyo Scenario » est un roman de Rina B Owen.

Note : ⭐⭐⭐,25/5

SORTIE : 17 août 2021

♦ Résumé :

Shin Lee est une actrice phare des séries romantiques coréennes. Pourtant, ses périples amoureux cessent lorsque la caméra arrête de tourner. En réalité, elle n’a jamais été dans une relation et possède un caractère coriace qu’on la force à cacher au détriment de l’image d’une jeune femme timide et vulnérable.

Alors, lorsqu’on lui propose le rôle principal dans un thriller tourné à Tokyo, elle saute sur l’occasion dans l’espoir d’enfin pouvoir dévoiler son véritable potentiel au public. C’était sans compter sur les secrets de son co-acteur intrigant qui sont aussi lourds à porter que ceux qu’elle dissimule dans son propre cœur…

♦ Avis :

La couverture nous intriguait beaucoup, mais ce qui nous a décidées à le lire, c’est le fond de l’histoire. Nous sommes des adeptes des romances se déroulant dans le monde du cinéma. Donc, on avait hâte de découvrir cet univers créé par Rina B. Owen. Au final, ça a plutôt été une lecture agréable, mais plusieurs points nous ont dérangées pendant notre lecture.

Pour commencer, l’auteure aborde l’univers cinématographique, mais surtout la réalisation de k-dramas qui rend l’histoire originale. L’auteure nous peint le monde du cinéma et des k-dramas en gris. Elle décrit son personnage féminin de manière à montrer qu’être actrice n’est pas si simple que ce que l’on pense. C’est cet aspect-là que nous avons adoré découvrir au fil de notre lecture. Elle y décrit également des scènes de tournage qui rendent l’histoire d’autant plus réaliste. Par contre, nous avons eu beaucoup de mal à nous immerger dans cet univers. Effectivement, le peu d’actions dans le roman a fait que nous avons eu du mal à rester accrochées au roman. Nous aurions aimé voir un développement de certaines scènes importantes au lieu des descriptions trop imposantes (de l’univers, trop de descriptions sur le fait qu’elle détestait jouer dans les k-dramas, etc.) qui pour nous, gâchent quelque peu l’addiction à l’histoire.

« — Shin, Shin Lee, m’interpella tout à coup une voix masculine familière.

Je levai le visage et vis Toma s’approcher de moi. Il avait recouvert nos têtes de sa veste noire et m’aidait à me relever en me soutenant physiquement. La puissance de ses bras était surprenante et j’étais heureuse qu’il soit là pour me sortir de cette situation délicate.

[…]

— Laisse tes larmes couler si tu en ressens le besoin, me chuchota Toma en me souriant.

Je lui retournai son sourire en sentant des gouttes cristallines dévaler sur mes joues. »

Rina B Owen

Quant aux personnages, notre avis est en demi-teinte. En effet, le personnage féminin est bien décrit ce qui fait que nous nous sommes rapidement attachées à elle. Shin Lee est une femme qui porte un masque en permanence devant les journalistes, pendant les interviews, etc. pour faire croire qu’elle est une fille gentille et adorable. Pourtant, elle aimerait ne plus devoir se cacher dans des sourires faux. Cet aspect de sa personnalité nous a beaucoup plu. Mais il est vrai que nous aurions aimé voir plus d’émotions, de descriptions de son comportement envers Toma, le personnage masculin. Concernant Toma, comme dit en story, nous avons eu beaucoup de mal à le cerner. Nous aurions aimé avoir des chapitres consacrés à son point de vue ou du moins, avoir plus de développements sur son comportement.

La romance est toute mignonne et douce. Nous avons aimé voir les différentes attentions que le personnage masculin prépare à Shin qui rend leur relation belle, mais surtout tendre. Cependant, plus de scènes auraient permis de voir une meilleure évolution de leur comportement et de leur amour qui se développe. On a eu du mal à croire à cette romance très rapide.

En revanche, nous avons complétement adhéré à la plume de Rina B Owen. Elle est fluide et très jolie ce qui rend la lecture facile et agréable ! Et nous avons beaucoup aimé la fin ouverte qui change des romances que nous connaissons. Cela nous laisse imaginer la suite de leur aventure.

Et vous, il vous tente ?

𝐍𝐨𝐬 𝐚̂𝐦𝐞𝐬 𝐭𝐨𝐮𝐫𝐦𝐞𝐧𝐭𝐞́𝐞𝐬

« Nos âmes tourmentées » est un roman de Morgane Moncomble édité chez Hugo New Romance.

Note :  ♥♥♥♥♥/5

♦ Résumé :

Pourra-t-il lui redonner le sourire ?

Lorsqu’Azalée revient à Charleston, sa ville natale, ce n’est pas de gaîté de coeur. Elle a préféré partir quelques années auparavant pour échapper à des souvenirs pénibles et pour mettre le plus de distance possible entre elle et ceux qui lui ont fait du mal.

Sa mère, avec qui elle n’avait plus aucun lien, vient de mourir lui laissant sa maison et une succession à régler.

Là voilà de nouveau dans la maison familiale, pour un temps qu’elle espère le plus bref possible.

Jusqu’à ce qu’elle fasse la connaissance d’Eden, son nouveau voisin.

Il est charmant, amusant, différent des hommes qu’elle a rencontrés jusqu’alors. Il lui donne envie de changer, de bousculer le fragile équilibre qu’elle avait trouvé loin d’ici. Peut-être même de céder à son attirance. De vivre heureuse à nouveau tout simplement.

Mais cela impliquerait de rester à Charleston. Est-elle capable de faire table rase du passé, d’oublier tout ce qui s’est passé ici ?

Eden a ses propres fêlures mais il est prêt à l’aider. Azalea a un long chemin à parcourir mais il pourrait la conduire vers l’amour et le bonheur.

♦ Avis :

C’est impossible de ressortir indemne de cette lecture. De ne pas ressentir des frissons, de ne pas avoir envie de pleurer. C’est tout bonnement impossible parce que NAT, c’est le genre d’histoire qui vous fait vibrer autant qu’il vous donne envie de pleurer. Le livre tellement addictif que vous n’arrivez pas à le lâcher, mais en même temps, vous voulez prendre des pauses parce qu’il vous déchire le cœur. C’est en fait, un torrent d’émotions qu’on s’est pris en lisant ce roman. NAT, comme on vous l’a dit, c’est à la fois un espoir en l’humanité (et surtout, en les hommes) et à la fois, un espoir quant au fait que malgré ce que la Vie nous fait vivre, on peut toujours se relever si on en a la volonté.

Il faut déjà saluer la beauté des personnages de Morgane Moncomble. Azalea, Azalée ou encore Aze est une femme belle, intelligente et surtout, forte. Elle n’a pas eu une vie facile et ça, Morgane a réussi à le montrer via le caractère d’Aze. Elle retranscrit chaque émotion de son héroïne, au point qu’on s’est parfois senti à la place d’Aze, qu’on a pleuré comme elle, qu’on a ri comme elle, etc. On a eu envie de la prendre dans nos bras, de la rassurer et de lui dire qu’elle n’est pas toute seule, que nous, on la croit. Azalée est un personnage réaliste et tellement touchant. Quant à Eden, il a aussi eu droit à un passé compliqué, mais il a réussi à se relever déjà un peu. Eden, c’est le genre d’homme qu’on veut toutes, qu’on veut épouser sur le champ. Juste parfait. Et Aze et Eden, c’est LE couple qui se reconstruit ensemble. C’était tellement beau et puissant à voir. Honnêtement, on n’a même pas les mots pour vous expliquer à quel point on s’est attachées à ce couple, à ces personnages au point que les laisser seuls, continuer leur route, nous fait mal. On a eu, durant le temps de la lecture, cette impression qu’ils faisaient partie de notre vie et quelle fierté ! Avoir Aze et Eden dans notre vie, c’est une fierté, un honneur d’avoir pu faire la connaissance de personnages aussi bienveillants et forts.

« — Tu ne connais encore rien de moi, Eden Weiss…Tout ça, ce n’est que le haut de l’iceberg.

— Alors laisse-moi voir le reste.

J’aimerais, pensé-je en le regardant. J’aimerais être aussi courageuse que toi et dévoiler toute l’étendue de mon cœur meurtri. J’aimerais pouvoir te dire que je me cache parce que c’est facile, pendant que d’autres parlent et s’insurgent à ma place.

Je ne le fais pas parce que j’ai honte. Mais surtout parce que j’ai peur.

— Pourquoi ne me laisses-tu pas voir le reste ? insiste-t-il, presque pour lui-même.

(…)

— Parce que je ne veux pas que tu coules. »

Morgane Moncomble

Cette histoire nous a retournées, nous a prises aux tripes, nous a coupé le souffle et cela, jusqu’à la fin. La dernière partie a été la plus dure à lire. Elle nous a tellement déchirées qu’on a dû la lire en faisant des pauses pour être sures de pouvoir continuer. Morgane a réussi à retranscrire les émotions de ses personnages, même des émotions sur lesquelles il est difficile de mettre des mots. Et surtout, elle n’a pas pris la voie la plus facile pour aller jusqu’au bout de l’histoire. Non, elle a malmené ses lecteurs jusqu’à la fin en nous montrant réellement que non, ce que vit Aze n’est pas une blague (on ne peut pas vous en dire plus au risque de vous spoiler). C’est réel et c’est ce qu’on a adoré.

Ce qu’on a adoré aussi, c’est tous les sujets que l’auteure a décidé d’incorporer. Aze est féministe et on a adoré ce sujet engagé, ainsi que plusieurs autres sujets parfois tabous que Morgane a réussi à mettre en avant, sans non plus, en abuser.

Pour finir, la plume de Morgane est comme d’habitude incroyable. Elle part d’une histoire qui a l’air plutôt simple pour au final, complétement nous retourner et nous jeter à la figure des millions d’émotions. Sa plume est addictive, agréable à lire, authentique et tellement poétique !

𝐌𝐲 𝐟𝐚𝐯𝐨𝐫𝐢𝐭𝐞 𝐡𝐚𝐥𝐟-𝐧𝐢𝐠𝐡𝐭 𝐬𝐭𝐚𝐧𝐝

« My favorite half-night stand » est un roman de Christina Lauren édité chez Hugo New Romance.

Note : ⭐⭐⭐,75/5

♦ Résumé :

Millie Morris, professeur, comme ses quatre meilleurs amis et collègues à l’université de Santa Barbara, est une célibataire endurcie. Après une aventure d’un soir avec Reid, l’un des membres du groupe, Millie crée un profil en utilisant son deuxième prénom « Catherine », une photo qui ne dévoile pas son visage, et le retrouve sur l’application en ligne.

Les deux amis se lancent alors dans une relation sexuelle etromantique inattendue dans le royaume digital qui menace de détruire leur amitié dans la vie réelle.

♦ Avis :

Tout d’abord, il faut savoir qu’on n’avait jamais lu de romans de Christina Lauren. Alors encore une fois, on était plus qu’heureuses de pouvoir compléter nos « connaissances » en romance et en auteurs de romance. On a passé un bon moment avec le nouveau roman de Christina Lauren qui est parfait pour l’été. le spitch a de quoi plaire : une bande d’amis se lance sur un site de rencontres afin de trouver un.e partenaire. Christina Lauren nous servent une romance entre deux meilleurs amis, des moments de complicités, mais aussi des moments à en mourir de rire. On a eu du mal au début parce qu’on s’ennuyait durant les 100 premières pages, mais heureusement les choses bougent par la suite.

Le point positif de cette romance est sûrement la bande déjantée qui entoure nos deux personnages principaux. A plusieurs moments, nous avions cette impression de faire partie de cette bande. Puis à d’autres moments, on enviait ce groupe d’amis qui se vouent une véritable et sincère amitié. On a adoré leurs moments de complicité, leur fou rire et on a pu énormément rigoler avec eux. Si au début, on se perdait au milieu de tous les noms, on s’attache petit à petit à chaque personnage et au final, on retient bien qui est qui après quelques pages.

Quant aux personnages principaux, on a affaire à Reid et Millie. Pour être honnêtes, on a eu du mal à cerner et à nous attacher à Reid qui pour nous, a manqué d’attention sur lui. C’est un homme parfait tout simplement ; il veut une relation sincère, vraie et pleine de douceur. Quant à Millie, c’est Mills, une femme originale, à qui on s’est très rapidement attachée, une femme qui a du mal à parler d’elle et de ses émotions, mais qui se bat pour faire des efforts et pour montrer qu’elle peut parler de ce qu’elle ressent.

« L’oxygène ne parvient plus à mes poumons lorsque le mot se met à danser dans mon esprit. Parce que maintenant que je l’ai prononcé en pensée, je ne veux plus revenir en arrière.

Amoureuse.

Le savais-je il y a une heure ? Hier ? Depuis combien de temps est-ce mon ressenti même si j’ai refusé de lui coller une étiquette ? »

Christina Lauren

La romance entre ces deux personnages est assez originale vu qu’elle se passe à la fois à travers un site de rencontres et à la fois dans la vie « réelle ». Elle est douce, mais cela ne veut pas dire qu’on ne ressent pas leur complicité. Ils sont mignons, quelque peu maladroits au niveau des relations. On a juste un peu moins accroché au développement de cette relation qui est très très lente. On aurait aimé avoir les révélations plus tôt. Cela aurait également permis de rendre l’histoire plus addictive.

Enfin, la plume de ces auteurs est agréable à lire et se lit très facilement et rapidement. On a beaucoup aimé découvrir leur univers frais et sans prise de tête et leur plume.

Pour conclure, si vous cherchez une histoire pour l’été ou une histoire frôle et sans prise de tête, foncez en libraire vous procurer ce roman. Même si ça n’a pas été une excellente lecture, ça reste une bonne lecture pour l’été !

𝐒𝐜𝐚𝐧𝐝𝐚𝐥𝐞

« Scandale » est un roman de LJ Shen édité chez Hugo New Romance.

Note : ⭐⭐⭐,25/5

♦ Résumé :

Une liaison à risques au bureau.

Jude a de gros ennuis.

Non seulement, elle a besoin très vite d’un travail qui lui permettra de vivre mais également d’assumer les frais médicaux de son père qui est très malade, mais elle a commis une erreur majeure. Après une nuit de folie avec celui qu’elle a pris pour un simple touriste français, elle a perdu la tête et a quitté leur chambre d’hôtel en volant son portefeuille.

Elle en a honte mais Célian était visiblement aisé et elle n’a aucune chance de le revoir à New York, puisqu’il va certainement rentrer chez lui.

Mais la chance ne sourit pas beaucoup à Jude, elle le sait pourtant.

Lorsqu’elle arrive sur son nouveau lieu de travail, au sein d’un groupe de presse, elle a la très désagréable surprise de découvrir que Célian Laurent sera son patron.

L’alchimie fabuleuse qu’ils avaient découverte quelque temps auparavant est toujours là, vibrante.

Entre le vol qu’elle a commis et le désir qu’elle éprouve pour celui avec qui elle travaille, Jude pourrait voir sa vie sombrer dans le scandale.

♦ Avis :

Dès sa sortie en grand format, il nous tentait énormément. En fait, tous les livres de LJ Shen nous tentent énormément, mais à chaque fois on hésite parce qu’on n’avait pas trop adhéré à « Vicious ». La sortie du format poche de « Scandale » était l’occasion parfaite de tenter à nouveau un livre de cette auteure. Et on ressort de cette lecture assez mitigée.

Pour commencer, on a beaucoup aimé l’univers du journalisme que l’auteure a développé. Ça rend l’histoire plus réaliste car LJ Shen décrit tous les détails sur les réunions entre les rédacteurs, comment avoir des informations, être les plus rapides à trouver de nouvelles informations, etc. C’était super intéressant à découvrir.

Par contre, on a moins adhéré aux allusions sexuelles présentes tout le long du roman qui n’ont pas vraiment lieu d’être dans certaines conversations. Elles sont surtout présentes dans les 200 premières pages ce qui a fait qu’on n’accrochait pas vraiment à l’histoire. Il y en avait trop – pour nous – et au final, on trouvait ça un peu malaisant. Honnêtement, si on n’avait pas lu ce roman dans le cadre d’un SP, on l’aurait abandonné au bout des 200 premières pages, mais on est contentes d’avoir persévéré et continué parce que la suite est vraiment meilleure.

— Tu joues avec le feu, je l’avertis.

Sa main remonte peu à peu, vient toucher ma bouche, son pouce plane au-dessus de ma lèvre inférieure, en trace le contour et me rappelle la scène d’il y a trois semaines.

— J’ai peut-être envie de me brûler.

LJ SHEN

Judith, alias Jude ou miss converse, est le personnage féminin de l’histoire. Elle ne se laisse pas marcher sur les pieds, et on a beaucoup aimé ce côté-là de son caractère. C’est le personnage féminin avec qui on a eu le plus facile à s’identifier. C’est une bouffée d’air frais dans ce roman et dans les cent dernières pages, on a vraiment été plongées dans ses sentiments qui étaient vraiment très bien décrits et mis en avant. Quant à Celian (déjà, on aime beaucoup son prénom qui est original), c’est un homme intelligent qui aux premiers abords, est froid et insensible. C’est un personnage qui reste fidèle à lui tout au long du roman et ça, c’est un point positif. Il ne change pas en homme mièvre dès sa rencontre avec Jude. Malheureusement, on a moins réussi à nous attacher à lui parce que son attitude « cru » nous a un peu déstabilisées.

Pour conclure, si vous avez aimé « vicious », vous aimerez à coup sûr, « Scandale ». Ce roman a énormément de potentiel et peut vraiment plaire à beaucoup de personnes. On a tout de même passé un bon moment, mais vu qu’on n’est pas trop fans du surplus de sexe, ça nous a un peu gâché notre lecture.

𝐄𝐧 𝐞́𝐪𝐮𝐢𝐥𝐢𝐛𝐫𝐞

« En équilibre » est un roman de Morgane Moncomble édité chez Hugo New Way.

Note : ⭐⭐⭐⭐,5/5

♦ Résumé :

Tiraillée entre sa passion, ses complexes et son anxiété, Lara avance en funambule sur le fil de l’acceptation de soi

Lara, dix-sept ans, vit à New York avec ses parents et sa sœur jumelle, Amélia. Toutes deux sont très fusionnelles, et pour Lara, ça a toujours été elle et sa sœur contre le monde entier. Depuis leur plus jeune âge, elles sont passionnées de cirque et sont même inscrites dans un club. Mais alors que pour Amélia, le cerceau aérien devient un hobby, pour Lara, il reste fondamental : une de ses façons de respirer. Si bien qu’elle voudrait en faire son métier, et un jour peut-être se produire sur la scène du plus grand Cabaret du monde ! Seulement, ses parents ne voient pas les choses sous cet angle. D’autant que, si les deux sœurs se ressemblent en tout point, il y a bien une chose qui les différencie : là où sa sœur est mince, Lara est considérée comme une fille grosse. Une image douloureuse à porter, et génératrice d’une grande anxiété pour la jeune fille. Elle va devoir lutter contre ses démons et ses T.O.C. qui lui rendent la vie infernale. Pourtant, elle reste- ra prête à toute pour prouver qu’elle aime son corps, et qu’il ne l’empêchera jamais d’être la meilleure, perchée dans les airs…

♦ Avis :

Pour tout vous dire, on a d’abord été conquises par les personnages. C’est véritablement le point fort de ce roman. Ils sont vrais, ils sont eux et ils sont si touchants. Lara Bailey, amoureuse du cirque, est « emprisonnée » dans ses angoisses et elle étouffe car elle doit toujours être parfaite. On avoue qu’au début, on a été désarçonnées parce que Lara nous ressemble vraiment beaucoup et on a été touchées par sa personnalité. Elle fait tout pour réussir et surtout, pour atteindre son rêve. On a aimé ses ambitions, sa détermination et son amour pour sa passion. Quant à Casey, il est doux, gentil, attentionné et lui aussi, est touchant. Morgane Moncomble nous chamboule avec ses personnages touchants et avec leurs faiblesses ce qui rend l’histoire encore plus bouleversantes !

On a adoré leur relation qui prend du temps à se mettre en place. Ils apprennent réellement à se faire confiance, à se confier au début. Et puis Casey est juste tellement tendre avec Lara, leur duo fonctionne à merveille ! En parlant de relation, on a adoré la relation entre Lara et sa sœur jumelle…Morgane a réussi à vraiment expliquer ce sentiment unique qu’on partage entre sœur jumelle. Une relation à part entière et puissante.

Ce qu’on a adoré dans ce roman, c’est tous les sujets abordés. Morgane le fait de manière subtile et parfois, de manière plus explicite. Elle parle avec justesse de sujets importants : de sujets plus connus, mais aussi de sujets dont on n’entend pas beaucoup parler. On a trouvé ça très enrichissant parce qu’on ne connaissait pas très bien un des sujets du roman qui touche Lara (on préfère ne rien dire pour que vous puissiez le découvrir). Ce qu’on retient aussi de cette histoire, c’est l’acceptation de soi. Morgane nous montre par ses personnages, qu’il faut s’accepter soi-même. On est tous beaux/belles et uniques. C’est un de nos messages préférés dans tous ceux que véhiculent ce roman.

« Ma soeur, c’est toute ma vie. La vérité, c’est que je suis terrifiée de la personne que je suis sans elle… »

Morgane Moncomble

Et en plus, elle nous parle du cirque et du monde burlesque. On a trouvé ça vraiment très intrigant ! On n’y connaissait rien, mais on a adoré découvrir cet univers et le découvrir à travers une passionnée, Lara, a été encore plus enrichissant et ça nous a donné envie d’aller voir un réel spectacle de nos propres yeux.

Bref, on ne peut que vous conseiller ce roman touchant, enrichissant et à la fois, doux. N’oubliez pas que c’est un young adult ! Ce n’est pas un coup de cœur, mais une très très bonne lecture. En effet, l’histoire est bouleversante mais il nous a manqué ce petit quelque chose qui ferait que ce soit un coup de coeur.

𝗕𝗮𝗰𝗸𝘀𝘁𝗮𝗴𝗲𝘀 𝘄𝗶𝘁𝗵 𝘆𝗼𝘂, 𝘁𝗼𝗺𝗲 𝟭

« Backstages with you » est une duologie de Chloé Lomy éditée chez Nishaetcaetera.

Note : ⭐⭐⭐,75/5

♦ Résumé :

Sam est une jeune femme ambitieuse et passionnée qui ne se laisse pas marcher sur les pieds. Rien ne compte plus que de réussir sa carrière dans la musique. Hors de question de se laisser distraire par les hommes qui ne sont que des  » passe-temps  » ! Quand son père, patron des studios Spielman, accepte de l’engager comme assistante manager, Sam n’hésite pas une seconde : elle s’envole pour Los Angeles, prête à tout donner pour lui prouver qu’il a fait le bon choix.

Mais dès le premier jour, Sam fait la rencontre d’Asher Hemmings, leader des Wavers, le célèbre groupe dont elle va devoir s’occuper, et découvre que son nouveau travail ne sera pas de tout repos. Car Asher, avec ses sautes d’humeur et ses caprices, semble déterminé à lui pourrir la vie…

En coulisses, l’ambiance entre eux est plus qu’électrique, à tel point que la détermination de Sam vacille. Parviendra-t-elle à briser la carapace d’Asher et à percer le lourd secret qui le ronge ? Et, surtout… réussira-t-elle à accepter ses sentiments sans perdre tout ce pour quoi elle s’est battue jusqu’alors ?

♦ Avis :

Nous avions hâte de découvrir la plume de Chloé Lomy et cette histoire car on adore les romances se passant dans le monde de la musique. En plus, la couverture est magnifique et le résumé nous intriguait énormément. Et ça a plutôt été une bonne lecture !

Comme dit plus haut, ce roman nous plonge dans le monde de la musique avec un groupe composé d’un chanteur plutôt instable : Asher. Nous avons beaucoup aimé le fait que l’héroïne soit une assistante, une manager. Généralement, dans les romances de musique, on ne voit pas ce côté-là. Chloé Lomy arrive à nous faire entrer dans cet univers musical avec les avantages et les inconvénients de la popularité. Par contre, pour être honnêtes, il s’agit d’un roman avec beaucoup de « déjà-vu ». Personnellement, les clichés ne sont pas négatifs pour nous ; juste ils ne permettent pas spécialement d’être surpris lors de notre lecture et en l’occurrence, ici, il y a vraiment beaucoup de « déjà-vu ».

– Je comprends pourquoi tu aimes les défis, me dit-il.

Je le regarde, sans comprendre. Il allume une cigarette et tire une fois dessus avant de continuer :

– Les âmes en colère aiment voir jusqu’où elles peuvent aller.

Chloé Lomy

En ce qui concerne les personnages, on a adoré découvrir Asher.  Chloé Lomy nous décrit un homme détruit intérieurement qui cache ses souffrances au fond de lui, mais qui ne peut s’empêcher d’exploser. Un personnage qui jongle entre la colère, l’amertume et puis, qui tente de se montrer indifférent de l’autre côté. L’auteure a très bien développé ce caractère ce qui nous a permis d’avoir de la compassion pour lui et de ressentir ses émotions. En ce qui concerne le personnage féminin, nous avons eu un peu plus de mal avec elle. Sam est une personne gentille, mais renfermée et qui ne se laisse pas faire aussi facilement. Bien que nous n’avions presque que son point de vue, nous avions l’impression de ne pas pouvoir nous identifier assez à elle. Elle est assez attachante, mais on avait l’impression de plus ressentir les émotions d’Asher que d’elle alors que nous avions son point de vue. On aurait aimé (et peut-être que le deuxième tome le développera plus) ressentir davantage ses émotions pour mieux comprendre ses comportements.

Parlons maintenant du sujet le plus important : la romance. Personnellement, on est fans des romances entre des personnages torturés. Et pour le coup, avec Asher, on a été plutôt bien servies ^^. C’est vrai que la romance aurait pu être un peu plus développée. Mais le gros point positif, c’est qu’il y avait beaucoup de tensions tout le long du roman qui rendaient la lecture addictive. Puis, il faut absolument qu’on parle de cette fin juste horrible ! Cette fin ne nous donne qu’une envie : lire le deuxième tome et découvrir comment ça va se terminer.

Enfin, la plume de Chloé Lomy est très belle. Elle est fluide et moderne ce qui rend la lecture agréable. La preuve est qu’on a lu ce livre en peu de temps !

En conclusion, on vous conseille cette romance si vous recherchez quelque chose de frais et sans prise de tête. Et personnellement, on a hâte de découvrir le deuxième tome !