𝐒𝐭𝐲𝐱 𝐑𝐢𝐝𝐞𝐫𝐬, 𝐭𝐨𝐦𝐞 𝟐

« Styx Riders » est une saga de Kalypso Caldin éditée chez Hugo New Romance.

Note :  ♥♥♥♥♥/5

♦ Résumé :

La violence. C’est ce qui a marqué l’adolescence d’Alex. Tombé dans l’univers des gangs dans l’espoir d’y trouver l’argent qui lui aurait permis de sauver sa mère, il se remet difficilement de la perte de cette dernière, avec l’aide des Styx Riders qui l’ont pris sous leur aile. Mais pas question pour lui de rejoindre le club de sitôt : avant cela, il a convenu avec eux qu’il retournerait au lycée pour y terminer ses études secondaires.

C’est là qu’il rencontre Cassie, une cheerleader dont rien ne semble pouvoir entamer l’enthousiasme permanent. Bien qu’ils paraissent ne rien avoir en commun au premier abord, l’un comme l’autre sont en réalité des miraculés : elle a failli mourir noyée lorsqu’elle avait dix ans, lui a survécu de justesse à la balle que son ancien chef de gang lui a tirée en pleine poitrine. Mais si Cassie s’est remise de cette expérience, Alex continue à être hanté par ce qu’il a vu de l’autre côté, sur les rives du Styx.

Telle Aphrodite, déesse de l’amour, Cassie tente par sa douceur de ramener Alex parmi les vivants. Mais ce dernier pourra-t-il se pardonner les actes terribles qu’il a commis ?

♦ Avis :

On avait beaucoup aimé le premier tome qui était très addictive. Par conséquent, nous avions hâte de découvrir ce deuxième tome, surtout que le personnage masculin nous intriguait beaucoup. On avait peur que l’histoire soit redondante par rapport au premier tome, mais pas du tout. L’auteure a vraiment réussi à nous embarquer dans un autre univers : celui du lycée ET des bikers en même temps.

Tout d’abord, nous sommes des fans inconditionnels des personnages torturés et c’est pour ça qu’on avait hâte de découvrir ce personnage masculin, qui a vécu pas mal de choses difficiles. Kalypso Caldin exploite parfaitement la psychologie de ce personnage ; elle le rend réaliste avec ses qualités et ses défauts. Et ce qu’on a adoré, c’est suivre le changement de son comportement au fur et à mesure du roman. Voir le fait qu’il arrive à remonter la pente. C’est vraiment le plus gros point positif de ce roman. Quant à Cassie, le personnage féminin, elle est réellement toute douce, attachante et comme un rayon de soleil même si la noirceur n’est pas si loin…

Ensuite, la romance entre les deux personnages nous a aussi beaucoup plu parce qu’on suit réellement une évolution de leur alchimie et attirance. De plus, ça fait du bien de lire un roman sans avoir trop d’allusions sexuelles ! C’est réellement une romance douce et « réparatrice » pour les deux personnages. Le petit plus, c’est le frère Gold, protecteur qui nous a bien fait rire.

« – Qu’est-ce que tu fais ? me demande-t-il à voix basse, laissant son souffle caresser mon cou.
[…]
– Je tombe, lui dis-je. Enfin, je tombais. Merci. Tu peux me lâcher ?
[…]
– Je pourrais, oui, me répond-il.
– Alors pourquoi ne le fais-tu pas ?
Son étreinte se resserre imperceptiblement.
– J’aime bien ton parfum, murmure-t-il.

Kalypso Caldin

On est toujours sous le charme de l’univers des Styx Riders qui offre une ambiance au roman qu’on adore. Plus que des bikers, ce sont des frères. Voir ce soutien entre les bikers, leurs missions qui peuvent être difficiles, tout cela est vraiment intéressant. Dans ce tome-ci, on en découvre plus sur ce monde de bikers. Là encore, Kalypso a réussi à se démarquer du premier tome en nous montrant d’autres choses, en nous montrant une autre facette du monde de bikers.

Pour finir, la plume de Kalypso est vraiment un délice ; elle est fluide, agréable à lire et tellement addictif. On vous jure que la fin est arrivée trop vite tellement ce roman est un pur plaisir à lire. On a tellement hâte de découvrir le troisième tome des Styx Riders !

En conclusion, on ne peut que vous conseiller de lire cette saga très addictive et qui ne manque pas d’actions. En effet, on ne s’ennuie jamais et en plus, les personnages – que ce soit les personnages principaux ou secondaires – sont vraiment attachants.