𝐁𝐥𝐮𝐞 𝐛𝐞𝐥𝐥𝐞

« Blue belle » est une trilogie de Océane Ghanem chez Plumes du Web .

• Premier tome : Blue belle, tome 1 : Et les larmes empoisonnées

Note :  ♥♥♥♥♥/5

♦ Résumé du premier tome :

Un prince au tempérament rigide et conservateur. Une mystérieuse créature au passé trouble.
La lutte ancestrale du bien contre le mal…
Le destin pousse Blue, néphilim orpheline et marginalisée par les siens depuis toujours, à croiser le chemin de Lysander, Prince des Cieux, qui exècre son espèce. Alors que tout les oppose naît entre eux une irrésistible alchimie. Cette attirance/répulsion éveille en Blue des pouvoirs qu’elle désespérait de posséder et fait voler en éclats toutes les certitudes sur lesquelles Lysander a bâti son existence. Jusqu’à ce que la mort les rattrape.
Ils auront un prix terrible à payer.
Car le jour du jugement dernier est arrivé.

♦ Avis :

Tout d’abord, on vous le dit déjà : c’est un énorme coup de cœur ! Nous avons embarqué dans ce roman et nous n’avons pas été capables de le lâcher. C’est un gros livre qui nous fait vivre de multiples aventures et qui nous fait ressentir de millions d’émotions.

Océane a une plume magnifique et addictive, avec un vocabulaire riche. Certains pourraient la trouver trop lourde, mais nous, nous avons trouvé qu’elle allait parfaitement avec l’univers. D’ailleurs, le point de vue est externe. Nous pensions que ça allait nous déranger pour ressentir les émotions et pour nous identifier aux personnages. Eh ben non ! Justement, on a eu l’impression que c’était positif pour cette histoire. Tous les personnages évoluaient ainsi devant nous. Et puis, on n’a franchement jamais été dérangées par ce pdv.

Parlons à présent des personnages. On a adoré Lysander et Blue. Ils ont des personnalités atypiques et on comprend rapidement leur place dans le monde. On a réussi à nous attacher à eux dès les premières pages. Les autres personnages qui sont plus secondaires ont tous été à un moment donné, mis en avant et ça c’est un des points forts de l’histoire. En effet, on n’a pas eu l’impression que les personnages secondaires étaient juste là pour « décorer ». Non, ils avaient chacun une utilité dans l’histoire et on ressentait également leurs émotions. Cette histoire était aussi en quelque sorte, leur histoire.

– Oh, explique-toi mieux, Blue belle.

Il se penche si près de von visage qu’elle put sentir son souffle chaud taquiner l’arête de son nez. Elle prit une profonde inspiration, puis regretta amèrement d’avoir cédé à cette étrange pulsion. Il sentait l’après-rasage, le pin et… une touche exquise de printemps.

– J’ai envie de rire, moi aussi, enchaina-t-il.

Elle déglutit difficilement.

– Je n’avais jamais effrayé personne… C’était… J’étais… Elle avait l’air… Je suis aussi effrayante qu’un petit lapin rose.

Bon, il était trop près. Et son énergie destructrice éraflait son self-control. Elle se sentait électrique.

– Et les aigles ne craignent pas les lapins, n’est-ce pas ? rétorqua-t-il en déployant ses ailes fantastiquement puissantes, plus grandes et larges que celles des néphilims. Essaierais-tu de nous faire croire que tu es une petite chose inoffensive ?

L’univers est incroyable. C’est comme si Océane avait pu entrevoir quelque chose de notre réalité que nous, les autres, ne voyons pas. Et elle a mis tout ça dans ce roman. L’univers est bien imaginé, bien décrit et donne envie d’y vivre. Par contre, cette fin ! On a hâte de lire les autres tomes qui nous attendent dans notre PAL.

Pour conclure, nous sommes tombées raide dingue de ce roman. Lisez-le, c’est tout ce que nous pouvons conseiller. Embarquez dans cet univers atypique, mais tellement délicieux.

• Deuxième tome : Blue belle, tome 2 : Et le porteur d’espoir

♦ Résumé du deuxième tome :

Résumé et avis disponible dans le menu « Avis 2021 » !