𝐓𝐚𝐢𝐧𝐭𝐞𝐝 𝐇𝐞𝐚𝐫𝐭𝐬, 𝐓𝟐

« Tainted Hearts » est une trilogie de Jenn Guerrieri éditée chez Plumes du Web.

Note :  ♥♥♥♥♥/5

♦ Résumé :

Une bague, une vérité qui éclate, un coup de tonnerre.

Après avoir découvert la véritable identité d’Ally durant une virée en boîte de nuit à Los Angeles, Chester est décidé à tirer un trait sur la jeune danseuse. Pas facile quand les obligations professionnelles s’en mêlent. Le tournage du clip vidéo des Chainless se profile, et Ally et Chester apprennent avec effarement qu’ils joueront un couple passionnel devant les caméras. Le duo explosif va devoir enterrer la hache de guerre et coopérer pour se plier aux directives du réalisateur. La collision entre le rock et la danse promet de belles étincelles. Et si la frontière devenait floue ?

Entre aversion et désir, les masques d’Ally et de Chester se fissurent et les armures tombent… au risque d’exposer au grand jour les fêlures les plus obscures de leurs cœurs écorchés.

Sauront-ils y faire face ?

♦ Avis :

Il y a des histoires qui vous prennent tellement aux tripes qu’arrivé à la fin, vous avez l’impression que cette histoire, ces personnages faisaient partie intégrante de votre vie. C’est notre cas avec cette saga, avec Ally, avec Les Chainless, avec tous ces personnages que Jenn Guerrieri a tellement bien exploités qu’ils paraissent réellement exister.
Parce que nos mots nous semblent beaucoup trop fades vis-à-vis de la plume, des mots poétiques de Jenn dans ce roman, on a trouvé cet extrait qu’on a enlevé de son contexte, mais qui exprime réellement les effets de cette lecture sur nous : « Un alliage puissant, presque douloureux, qui se fond en nous et dont les flammes passionnelles nous dévorent le ventre. ». C’est à la fois douloureux et à la fois délicieux.


Dans ce tome, Jenn nous amène à danser avec les personnages au sein d’une relation destructrice, mais aussi passionnelle. Une relation unique, une relation qui va au-delà des limites et de la bienséance. Ce roman, ce couple, c’est véritablement une chanson de rock. Ça commence lentement, se préparant à éclater de mille feux pour finir par consumer les lecteurs et les personnages. Jenn arrive à décrire ce pas entre haine et amour à pas lents, nous laissant parfois dans une énorme frustration. Elle nous sert un ennemies to lovers, mais pas n’importe lequel. LE ennemies to lovers le plus complet, le plus « bon » à lire et celui qui a été le mieux exploité par l’auteur. On avoue qu’on avait peur que Jenn aille trop vite dans la relation et surtout que les personnages changent trop radicalement. Heureusement, ça n’a pas été le cas. Chester, même si les sentiments commencent tout doucement à pointer le bout du nez, reste cet être brutal, froid et perdu. Terriblement perdu au sein des ténèbres qui le bouffent. Encore une fois, Jenn l’a exploité sous tous les coins, toutes ses parts d’ombre, ses troubles.

Dans ce tome, on l’a davantage découvert, on l’a davantage percé aussi. Il a aussi eu droit à une évolution remarquable dans ce tome et on l’a d’autant plus aimé pour ça. Quant à Ally, elle a aussi beaucoup évolué dans ce roman. On a réussi à mieux la cerner, Jenn se concentre davantage sur ses émotions, ses démons à elle aussi…parce qu’oui, elle en a et c’est aussi pour ça que les âmes de Chester et Ally chantent une si belle mélodie ensemble. Chantant tantôt une chanson de rock, tantôt une chanson pleine d’émotions.

« – Tu veux me faire écouter des ballades ?

– Serais-tu un romantique dans l’âme, Hanson ?

– Qui te dit que j’ai encore une âme, Owen ? »

Jenn Guerrieri


Dans ce roman, Jenn nous amène aussi à découvrir deux univers assez contradictoires : la danse classique et le rock. Pour tout vous dire, on déteste le rock, mais Jenn a réussi à abattre presque tous nos avis négatifs dessus. Les descriptions de l’auteure sur ces univers sont tout simplement incroyables. Les prestations de dance sont décrites avec sensualité et passion. Les concerts, les enregistrements de musique sont quant à eux, forts en émotion. Jenn explique tout ça avec une précision incroyable, des détails… ça se voit qu’elle a travaillé pour nous servir ce genre de descriptions. Elle a réellement exploité tous les coins de son univers, allant de ses personnages à son univers.
Pour couronner le tout, la plume de Jenn s’accorde à merveille. Elle nous dépeint cette atmosphère si atypique de « Tainted Hearts » avec véracité, précision et elle utilise sa plume qui est à la fois, poétique, addictive et tranchante. Ses mots sont à la fois des remèdes et à la fois des couteaux tranchants. Elle sait manier les mots et ça se ressent au fil de la lecture, tout comme elle sait manier nos cœurs qui battent pour une seconde après, arrêter de battre et partir de plus belle ensuite.


Pour conclure, lisez cette dark romance. On est à la limite de vous supplier de découvrir cet univers, ces personnages, cette plume. S’il vous plait, ne passez pas à côté d’un peut-être futur coup de cœur intersidéral. Découvrez la noirceur de Chester et celle d’Ally, leur relation unique et également, leur passion respective.