đđ„đšđČ đ‡đšđ«đ, 𝐭𝐹𝐩𝐞 đŸ“

« Play Hard » est une saga de K. Bromberg éditée chez Hugo New Romance.

Note :  â™„♄♄♄♄/5

♩ RĂ©sumĂ© :

Le 5e et dernier tome de la sĂ©rie sur le sport , dont le hĂ©ros gagnera l’affection en se rachetant une conduite, met en scĂšne une joueuse de tennis,et raconte la rencontre de deux ennemis jurĂ©s.

Finn Anderson, agent de sportifs hors du commun est un homme irrĂ©sistiblement sĂ©duisant. Pour rendre service Ă  son mentor, il accueille chez lui, une cliente pour la mettre Ă  l’abri d’une campagne mĂ©diatique hostile, sans savoir qu’il s’agit de la personne qui avait quittĂ© sa chambre d’hĂŽtel Ă  quatre heures du matin…

Stevie Lancaster, joueuse de tennis amĂ©ricaine en tĂȘte du classement, est Ă  deux doigts de gĂącher sa carriĂšre.

Finn est la seule personne susceptible de l’aider. va-t-elle pouvoir se battre pour un homme qui certifie qu’il est impossible de l’aimer ?

♩ Avis :

La saga « Play Hard » a Ă©tĂ© une rĂ©vĂ©lation pour nous, l’annĂ©e derniĂšre. C’est ainsi que nous avons dĂ©couvert K. Bromberg et qu’on a directement succombĂ© Ă  son univers et sa plume. La saga Play Hard, aujourd’hui, reprĂ©sente Ă©normĂ©ment pour nous, tant au niveau de la lecture qu’au niveau de d’autres domaines dans notre vie. Cette lecture nous a beaucoup aidĂ©es et fait du bien. Alors autant vous dire qu’on a sautĂ© de joie Ă  l’annonce de ce cinquiĂšme tome et maintenant, c’est fini
pour de bon. Cependant, on est certaines qu’on va les relire plus tard. Alors juste, dĂ©jĂ , foncez dĂ©couvrir cette saga pĂ©pite !

Dans ce cinquiĂšme tome, l’auteure nous prĂ©sente un personnage qu’on a dĂ©testĂ© dans les premiers tomes, mais qui dans le quatriĂšme tome a rĂ©ussi Ă  nous intriguer. Finn est peut-ĂȘtre un vrai connard, surtout envers la gent fĂ©minine, mais il reste nĂ©anmoins un homme charismatique et brillant. Et finalement, ce cinquiĂšme tome a Ă©clairĂ© tous les mystĂšres autour de ce personnage et on a directement rĂ©ussi Ă  nous attacher Ă  lui. Il nous a charmĂ©es, touchĂ©es et fait tomber amoureuses de lui et de son Ăąme. Quant Ă  Stevie, on l’a adorĂ© dĂšs les premiĂšres pages grĂące Ă  ce qu’elle vit et malgrĂ© qu’elle n’ait pas beaucoup de choses en commun avec nous. On ne peut faire autrement que ressentir de la compassion, nous sentir proches d’elle et nous attacher Ă  elle immĂ©diatement. Elle a cette rage de vivre qu’on a adorĂ©, ce grain de folie qui en fait toute sa particularitĂ© et enfin, elle est une battante.

« – J’ai passĂ© un certain temps avec les Kardashian le mois dernier. Pour info, on s’est bien Ă©clatĂ©es.

– Ça semblait ĂȘtre une raison suffisante pour rater l’ouverture du tournoi d’Indio Springs.

– J’avais une entorse aux adducteurs.

Je feuillette d’autres photos et j’en trouve une datĂ©e d’avant le tournoi d’Indio Springs : Stevie se dĂ©chaĂźne sur une piste de danse Dieu sait oĂč, avec un verre dans chaque main et la tĂȘte rejetĂ©e en arriĂšre.

– Il paraĂźt clair que tu as choppĂ© cette dĂ©chirure aux adducteurs en twerkant trop Ă  fond.

– Tu es un connard.

– Personne ne dit le contraire, mais un vrai connard aurait pu traiter la femme Ă  moitiĂ© nue qui s’est Ă©vanouie dans son lit la nuit derniĂšre de maniĂšre totalement diffĂ©rente, Scarlett.

– Je n’ai pas la moindre idĂ©e de ce dont tu parles, rĂ©pond-elle d’un air suffisant.

– Tu as l’habitude de laisse du fric aux hommes avec qui tu couches ? Parce que si c’est le cas, nous avons beaucoup plus de merdes Ă  gĂ©rer que tes petites soirĂ©es festives. »

– K. Bromberg

La romance entre ces deux-lĂ  s’est avĂ©rĂ©e ĂȘtre explosive et remplie d’espoir. Leur relation dĂ©bute difficilement et non sans accrochage. Ils ne partagent pas des sentiments trĂšs florissants pour l’autre, mais c’est grĂące Ă  un Ă©vĂ©nement qui va les rapprocher qu’ils vont devoir rĂ©aliser Ă  quel point ils cachent leurs sentiments sous des prĂ©textes. Ils vont faire face Ă  la vĂ©ritĂ© et voir leur relation sous un autre angle va permettre d’attiser une autre flamme que celle de la colĂšre


Encore une fois, la plume de K. Bromberg a tout pour nous charmer. Elle arrive Ă  dĂ©crire des Ă©motions en mots, sans peine et surtout, elle rĂ©ussit Ă  nous chambouler avec le mĂ©lange d’émotions, les Ă©vĂ©nements intrigants qui se succĂšdent et les passions que se vouent les personnages. Cette saga devient une de nos sagas favorites ! 

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s